Croisière en Norvège

Extraits du journal de bord du voilier Brecqhou en grande croisière en Norvège :

navigation fjord norvege
Ca y est, nous y sommes sur ces terres Viking, à Egersund au sud ouest de la côte Norvégienne…
Egersund est essentiellement axée sur la grande pêche. Les chalutiers paraissent énormes, les usines à poisson sont nombreuses et importantes; un vent soutenu d’ouest s’engouffre dans le bras orienté à l’est et amène des effluves d’odeur de poisson assez marquées ! La vie paraît plus chère qu’en France mais cela reste raisonnable. Nous avons à proximité un supermarché « Coop » où l’on trouve à peu près tout pour le frais sauf pour la viande et le poisson, paradoxe pour un pays producteur de poisson ! Nous avons trouvé du cabillaud frais chez un vendeur ambulant…
Les norvégiens sont toujours un peu distants, mais sympathiques dès qu’on leur demande quelque chose…
voilier en norvege
Nous décidons de quitter en fin d’après-midi pour aller dormir dans un petit fjord juste au nord d’Egersund à Breidavik (58°23,5’N/ 5°52’5E). Nous y trouvons une mini marina assez récente. Belle soirée avec un éclairage exceptionnel dû au soleil qui se couche vers 23h…

Direction Stavanger, route en pleine mer avec encore un bon vent de SE portant. Stavanger la capitale du pétrole offshore. Après la pointe nous tirons des bords pour venir sur le centre historique de la ville. Au passage nous côtoyons un ponton-grue automoteur pouvant soulever une charge de 7000 tonnes !…

Nous repartons pour le fond du fjord avec les montagnes de chaque côté où les nuages sont accrochés. Souvent le vent est faible ou fort dans l’axe du fjord. Aujourd’hui nous avons de la chance car un vent de 12 nœuds nous pousse de temps en temps avec le gennaker bien gonflé. Quelle sensation de naviguer en montagne ! …

itineraire de croisiere en norvege
Jeudi 14 juillet : Grand beau temps et vent maniable pour passer la presqu’île de Stad qui fait figure d’épouvantail. Il nous semble que les norvégiens sont tellement habitués à naviguer en eaux protégées que ça leur fait tout bizarre d’être en mer avec des vagues et de la houle. Mais bon, c’est juste un grand cap en mer !
Un bord au large nous fait prendre du recul et nous apercevoir que depuis 2 jours nous étions à quelques dizaines de kilomètres d’un grand glacier, le Ålfotsbreen. Ceci explique les besoins d’écharpes et de bonnet pour barrer face au vent ! Nous nous arrêtons pour la nuit dans l’archipel minuscule où Katia venait passer ses vacances d’été quand elle était enfant. Nous avons du mal à imaginer comment des gens pouvaient trouver leur subsistance sur ces cailloux de rien du tout. Nous comprenons qu’elle ait ressenti une impression d’abandon le premier jour en se trouvant face à la mer …

Nous arrivons au fond du fjord avec un ponton accueillant, électricité, sanitaires corrects avec douche. Nous prenons un bain dans de l’eau mi-douce à 18°C ! Quel bonheur dans un tel cadre. Le fjord est dans l’axe NW et le soleil nous permet de prendre le repas en terrasse et quelle terrasse. Beaucoup paieraient cher pour dîner dans un tel spectacle naturel ! …
grande croisière Norvège
Nous passons la nuit dans un village de quelques pêcheurs. En fait c’est un abri entre deux îles en longueur rattachées en leur milieu par un terre-plein artificiel. Même dans ce lieu hors de toute activité touristique, il y a une place pour un bateau visiteur. En plus nous captons un réseau WiFi comme jamais nous n’avons aussi bien capté…

Samedi 20 août : Nous embouquons le fjord qui sépare les Lofoten des Vesterålen, l’archipel qui est au nord des Lofoten. Avant de quitter les Lofoten, nous entrons dans le Trollfjord qui n’est pas très long mais étroit. C’est assez spectaculaire de voir une paroi de 400 m tomber dans la mer. Nous faisons une rando de quelques heures où nous pourrions ramener de la neige mais nous n’avons pas vu de Trolls ! …

voilier en norvege sous la neige
Notre ami Ben, rencontré il y a un mois à Kristiansund, vient nous voir au ponton visiteur au centre ville. Il nous propose son aide pour l’hivernage du bateau. Il a une maison au fond de la baie qui abrite le port de Harstad avec un ponton. Il emmène Hubert voir la marina dans laquelle nous avions retenu une place pour l’hivernage et ensuite il lui fait voir son appontement privé (68°03’N/16°33’E) qui est libre puisque son bateau est resté près de Ålesund pour l’hiver. Si j’en suis d’accord il me propose d’y mettre le bateau pour l’hiver …

»» Lire le récit complet de cette Croisière en Norvège, dossier (pdf : 10.7 Mo) par Hubert de Brecqhou

Questions, commentaires : ,  Abonnement : abonnement,  Inscription newsletter : Newsletter,  Partager : twitter facebook
Donnez votre avis sur cet article : A revoirBofMoyenBienTrès utile (6 avis, moyenne : 3, 33 sur 5)
Loading ... Loading ...