voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Acheter un OVNI d'occasion

Questions ne pouvant pas figurer dans les autres rubriques
  • Facebook
  • Twitter

Acheter un OVNI d'occasion

Messagede Jean Louis » 12 Mai 2007, 09:03

bonjour, je suis actuellement entrain de regarder 3 ou 4 bateaux alu de voyage pour partir loin et parmi eux un OVNI 43 d'un peu plus de 10 ans d'âge. vous qui conaisez bien ces bateaux, quels sont les points à vérifier en priorité sur un OVNI d'occasion et plus particulièrement sur le 43 ? merci pour votre aide
Avatar de l’utilisateur
Jean Louis
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 29
Inscription: 27 Mar 2007, 09:32

Re: Acheter un OVNI d'occasion


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

vérification

Messagede Pop Sea » 12 Mai 2007, 09:24

A peu près les mêmes choses que sur n'importe quel bateau.

Et en plus:

- dans combien de temps faudra-t-il refaire une peinture de pont de de carène ? (20-30 k€)

- bon fonctionnement des appendices mobiles

- état des circuits électriques surajoués et mal bricolés et susceptibles de fuites à la carène

- état des jonction sur la carène des pièces en inox (échappement moteur, chandeliers, balcons, guindeau, etc ...)

- état des réservoirs eau et fuel en alu, surtout s'ils sont intégrés.

- présence d'un filtre à eau sur l'entrée refroidissement moteur (ça manque souvent)

- mesure du courant de fuite réel

.... la place au prochain :idea:
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Santana3 » 12 Mai 2007, 14:49

tout à fait d'accord avec Popsea; juste pour préciser j'ajouterais inspection de la coque (intérieure et zones reculées notamment et réservoirs, se méfier des réservoirs peu utilisés exemple eaux noires mais probablement pas le cas sur un bateau de 10 ans, présence de la couche de peinture epoxy int et ext -sous la sous marine), usure entrée tube d'étambot. sortie coque échappement moteur, bien sur vérifier les passes coques, vannes et toutes les interfaces inox-alu (valable pour tous les bateaux alu) sulfatage de la peinture ou manque de celle-ci.
Pour les appendices usures des bagues safran et patins de la dérive, vérifier aussi axes et système de relevage. Etat de l'hélice ... mais maintenant plus vraiment spécifique à l'ovni
Santana3
O passionné
O passionné
 
Messages: 100
Inscription: 23 Fév 2007, 15:31
Localisation: Le Marin

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Jean Louis » 13 Mai 2007, 11:37

merci beaucoup pour ces précieuses informations. en ce qui concerne les circuits électriques, que faut-il vérifier en priorité ? je comprends que l'installation doit être en bipolaire sur un bateau alu, mais me demande si la vérification grâce au détecteur de fuites à un moment donné est suffisante ?
Avatar de l’utilisateur
Jean Louis
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 29
Inscription: 27 Mar 2007, 09:32

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 13 Mai 2007, 12:26

la mesure de la fuite avec les détecteurs incorporés est en général grossière et du genre "alarme" quand ça va mal.

Pour bien faire, prendre un multimètre numérique à 15 euros , le mettre sur la gamme 200 mA, connecter un fil à la carène, et l'autre fil à une ampoule 12V de 1 à 5 watts, l'autre borne de l'ampoule sera mise successivement au + puis au - de la batterie moteur et servitude, et mesurera donc la fuite du + et du - de chacun des parcs de batterie. L'ampoule sert uniquement à limiter le courant en cas de fuite grave qui grillerait le multimètre.

Cette mesure est à faire "tout allumé", moteur en marche, guindeau, éclairage extérieur, feux de route, frigo, BLU, etc ...

Le courant mesuré sur une bonne installation est souvent de moins de 0.1 mA, "tout en marche".

A part ça, se méfier particulièrement des installation BLU (émetteurs) bricolées.

Et un examen de la technique utilisée pour la réalisation des cablages par un électricien sérieux donnera un bon aperçu de la chose . Si l'usage du "domino à vis à 2 balles" et du "chaterton gluant" est le standard pour les connections sur le bateau, c'est pas bon signe. Mais il faut un oeil exercé pour faire la différence entre le mal bricolé et le bien fait.

En réalité une installation sur un bateau alu ne doit pas être mieux faite que sur un bateau plastique: dans les deux cas, c'est la fiabilité à long terme qui est en cause. Simplement sur un bateau alu, il faut en plus qu'il n'y ait pas de fuite, donc du bipolaire partout.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 13 Mai 2007, 15:24

Salut,

Moi j'ai acheté un ovni 37 en fin d'année dernière. Le gros avantage est bien sur le cout.
Un bateau de 20 ans se négocie très bien.
Il faut par contre faire attention à beaucoup de chose.

Nous avons inclus une marge d'erreur dans notre achat !!! (pb moteur / éléctrique / peinture total ...).

Sur le notre il y a des reservoirs en inox. (un pb de moins).
La peinture était totalement morte, ce qui permet de baisser le prix.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo


Retourner vers Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités