voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Antenne pour reception Radio BLU

Centrale de navigation, pilotes, radios BLU et VHF, GPS, radar, détecteur de radar, communications, modem, sat. Iridium, informatique, ...
  • Facebook
  • Twitter

Antenne pour reception Radio BLU

Messagede Kaya » 27 Déc 2014, 01:38

Je ssui en train de m'equiper pour recevoir les cartes meteofax via ondes radio. J'ai un bon recepteur radio SANGEAN et je compte utiliser le logiciel MeteoFax32. Voici ci dessous les instructions relatives a l'installation de l'antenne. Je ne suis pas sur de bien comprendre ce qu'implique le branchement de la masse a la coque...mais ca ne me plait pas.
Est ce que quelqu'un a deja installé une antenne externe pour un recepteur radio et pourrait me donner un point de vue d'OVNIste ?

http://www.meteofax32.com/fr/meteofax32/antenne_meteofax32.php
Installez une petite poulie en haut du pataras et passez-y une petite drisse de 5 ou 6 mm de diamètre en nylon (isolant). Procurez-vous un câble inox extra souple 7x7 de 4 mm de diamètre et de 7.5 mètres de long avec un oeil à chaque bout. Amarrez une extrémité de ce câble par l'intermédiaire d'un transfilage en nylon ou polypropylène (isolant) au coin d'un balcon arrière et hissez l'autre extrémité avec la drisse. (Vous n'êtes pas obligé de faire redescendre cette drisse le long du mat, elle peut très bien redescendre le long de l'antenne et s'amarrer sur le même balcon à la base de celle-ci. Le câble inox formant l'antenne doit se trouver éloigné du pataras d'au moins 1 mètre sur toute sa longueur. Vous pouvez aussi utiliser un coin du portique si vous en avez un.
Pour relier l'antenne au récepteur, procurez-vous une longueur suffisante de câble d'antenne RG58 (le même que pour les antennes de VHF). Côté antenne, reliez l'âme du câble à la base de votre antenne juste au-dessus de l'oeil du bas. Il faut dénuder environ 30 cm de l'âme du câble, l'enrouler autour du câble inox avec des demies clés très serrées (vous pouvez aussi y mettre un serre câble) et protégez cette connexion avec de la gaine thermo rétractable ou au moins du ruban adhésif bien étanche. En ce qui concerne la masse du câble, l'idéal est de la relier directement au balcon à la base de l'antenne à l'aide d'un collier. Les filières en inox faisant le tour du bateau par l'intermédiaire des balcons auxquels elles sont électriquement reliées constituent un bon plan de masse et isolent d'une certaine manière la partie active de l'antenne d'une bonne partie des perturbations électriques créées dans le bateau. Dans le cas d'un bateau en alu ou acier, cette solution n'est pas correcte et dans ce cas ne pas relier la masse du câble côté antenne mais seulement côté récepteur. Ce n'est pas gênant dans ce cas puisque le bateau est métallique et la coque constitue par elle-même un plan de masse et un blindage. Côté récepteur, soudez une prise correspondante à l'entrée de votre récepteur (l'âme au centre, le blindage à la périphérie) il peut s'agir d'une prise jack 3.5mm (récepteurs portatifs type Seangan), BNC ou PL259 (récepteurs de trafic).
Kaya
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 46
Inscription: 20 Mai 2014, 23:03
Localisation: Caraibes

Re: Antenne pour reception Radio BLU


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede Dummy » 27 Déc 2014, 12:44

Bonjour,
ça veut dire que ça devrait fonctionner sans relier la masse de l'antenne à la coque ... qui est de toute façon en principe une masse flottante (isolée, voir installation bipolaire) sur les Ovni car les couches de peinture epoxy sous l'antifouling ne laissent pas le courant passer facilement vers l'eau... à part peut-être certaines parties du bateau non peintes comme par ex l'intérieur du puits de dérive.
De plus AMHA en réception seule le risque n'est pas important, mais si ça fonctionne sans relier la masse de l'antenne pourquoi se compliquer la vie ?
En émission BLU (pas le cas avec le récepteur Sangean) les courants peuvent être importants, on utilise alors un ou des condensateurs pour relier la boite d'accord de l'antenne à la coque. Les condensateurs bloquent les courants continus mauvais pour la coque alu et la peinture (cloques), tout en laissant passer les courants alternatifs nécessaires pour le bon fonctionnement de la BLU.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 365
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede Kaya » 27 Déc 2014, 21:48

Merci des explications. Comme je n'ai jamais eu de BLU sur le bateau, je ne me suis jamais trop penché sur la question...qui n'a pas l'air evidente en termes electriques.
Je voulais juste m'assurer que les explications fournies etaient pertinentes.
Merci !
Kaya
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 46
Inscription: 20 Mai 2014, 23:03
Localisation: Caraibes

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede cybelle » 28 Déc 2014, 17:11

Dummy a écrit:car les couches de peinture epoxy sous l'antifouling ne laissent pas le courant passer facilement vers l'eau... à part peut-être certaines parties du bateau non peintes comme par ex l'intérieur du puits de dérive.

euh, les anodes??
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 65
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede Dummy » 29 Déc 2014, 12:11

Oui on peut bien sûr ajouter les anodes. L'interface ou leur surface de contact avec l'eau est faible, notamment par rapport au puits de dérive, les anodes étant généralement posées sur l'antifouling, mais le courant passe par les visses.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 365
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede cybelle » 30 Déc 2014, 00:08

En principe les anodes constituent la voie la plus facile pour un courant, non?...mais je ne veux pas reorienter ce fil. Ce que je crois avoir appris c'est que le puits peut etre un des lieux le plus favorable a un probleme d'electrolyse en cas de fuite de courant. Pour revenir au fil actuel, si on ne relie pas a la masse l'antenne du BLU (dans l'occurrence un des deux pataras, isolé), je suppose que c'est la meme chose pour les autres antennes, a moins qu'elles soient mises a la masse coté instrument? Je pose la question car je dois remplacer notre antenne Navtex, démolie par le bateau voisin cet été a La Rochelle...
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 65
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede nunki » 30 Déc 2014, 11:01

Bonjour,
pour une BLU émetteur-récepteur, où les puissances sont fortes à l'émission avec beaucoup de risques d'interférences, il faut absolument prendre la coque alu comme masse avec des condensateurs entre la masse de la BLU et la coque (sur des bateaux en plastique, on installe une plaque de masse). Personnellement, c'est le montage que j'ai sur mon Ovni, avec un émetteur récepteur ICOM, mais choix des bons condensateurs quasiment réservé à un professionnel.
Pour un récepteur, c'est plus simple car pas de puissance, mais il faut aussi une bonne masse, donc la coque convient (les couches de peinture n'isolent pas électriquement). Le problème de corrosion n'existe que s'il y a courant de fuite. Compte tenu du caractère intermittent de l'utilisation, pourquoi ne pas installer une masse directement prise sur la coque, avec un coupe-circuit, qu'on ne ferme que pendant l'utilisation du récepteur?
Cordialement.
nunki
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 22
Inscription: 13 Nov 2007, 14:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Antenne pour reception Radio BLU

Messagede Dummy » 30 Déc 2014, 13:46

Oui le courant doit pouvoir passer par les anodes pour que la protection galvanique fonctionne. D'où mon étonnement quand j'ai découvert en les changeant sur plusieurs Ovni que le chantier montait les anodes sur l'antifouling, avant de réaliser que le courant passe par les visses. Ce qui a l'air de bien fonctionner, les anodes s'usant normalement.

Pour l'Icom et tout émetteur récepteur BLU le ou les condensateurs entre la boite d'accord et la coque sont importants. Ceux qui n'en n'avaient pas monté et ont utilisé leur BLU en émission fréquemment ont eu des problèmes de corrosion et de cloques dans la peinture sous l'antifouling, cad les couches d'epoxy qui protègent la coque. L'epoxy est bien un isolant électrique, on utilise d'ailleurs de la résine epoxy en électricité (courants faibles) et électronique comme par ex. isolant entre les connexions. Le courant (fort en émission) cherche visiblement la trajectoire la plus courte, d'où les nombreuses cloques dans la peinture sous-marine au voisinage de la boite d'accord souvent dans un coffre cockpit arrière...alors qu'il aurait pu passer par les anodes ou le puits de dérive, certes plus loin, mais sans endommager la peinture ! Ce problème peut arriver malheureusement aussi si le condensateur claque, par ex suite à un orage (pour cette raison les professionnels montent un "couteau" cad un coupe circuit pour isoler ce circuit pendant les orages et lorsque le bateau ou la BLU ne sont pas utilisés). Un gros condensateur coutant cher et une capacité unique pas toujours adaptée à toutes les fréquences d'émission, certains navigateurs (aficionados de la BLU et le plus souvent radio amateurs) utilisent une série de condensateurs de capacités différentes pour à la fois mieux couvrir le spectre d'émission et réduire les coûts.

Un pataras isolé ou encore mieux une antenne fouet sont utilisés pour les "vraies" BLU (émission), rien à voir avec l'antenne dont parle le site de meteofax32.

Ici on parle d'un poste Sangean, cad un simple récepteur radio qui a le mérite de capter des longueurs d'onde moins fréquentes comme notamment les HF (d'où l'utilisation du terme BLU). Mon avis personnel (qui n'est pas celui d'un spécialiste ou électricien bateau professionnel :mrgreen: ) est qu'il n'y pas grand risque à brancher la masse de cette antenne du poste RECEPTEUR Sangean, si nécessaire. Par contre d'après le mémo écrit par meteofax32 ci-dessus ce n'est pas nécessaire pour que ça fonctionne sur un bateau métallique (je suppose qu'ils ont du faire quelques essais avant d'écrire ça) donc pourquoi compliquer quand on peut faire simple ! Suffit d'essayer sans pour voir si ça fonctionne... et si ce n'est pas le cas brancher la masse !?
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 365
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F


Retourner vers Electronique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités