voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Moteur principal, groupe électrogène, hélices, ...
  • Facebook
  • Twitter

Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede VELIJUMP » 23 Nov 2011, 20:48

Excusez ma question: je suis un néophyte OVNI :oops: . Après ma dernière transat, j'ai acheté un 345 d'occasion de 2002 en excellent état; depuis 10 mois, j'ai navigué environs 1500 MN pour le connaitre mieux.Tout se passe très bien mais j'ai un problème qui semble récurrent: Mon moteur s'est mis à fumer blanc (circuit refroiddissement) à plusieurs reprises...Après avoir cherché, je me suis aperçu qu'à chaque fois,( le bac de décantation et sa crépine étaient à peu près propres, la turbine nickel,...) il s'agissait d'algues aspirées et coincées dans l'espace entre passe-coque et vanne :roll: Donc, à chaque fois, je dois poser le bateau pour nettoyer et extraire (facilement ) cette ou ces algues. Ma question: est ce un cas habituel et connu? Est il conseillé de poser une crépine au niveau extèreur? Autres solutions? :?: Merci d'avance.Patrick
VELIJUMP
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 23 Nov 2011, 18:12

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede arioso » 24 Nov 2011, 09:41

Bonjour,
J'ai eu le même pb avec des saloperies plastiques.
Il faut aspirer par le haut.
Fermer la vanne et aspirer par l'intérieur.
Bonne chance.
Jean Marie
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede De Zeebrecht » 24 Nov 2011, 11:11

On a souvent le même problème quand on s'est posé dans le "mud", le bateau de nouveau à flôt. Aussi, le puit de dérive, ètant bouché par le mud, l'eau restant audessus du mud montant quand le bateau descend dans le mud, l'eau fuit du haut du puit dans le bateau.

Pour débloquer facilement l'aspiration d'eau, j'ai connecté le tuyeau d'aspiration au systême d'eau douce du bateau, par un robinet "3way",et un robinet entre l'eau douce et ce "3way".
L'apiration bloquée,j'ouvre le robinet au passecoque, je tourne le 3way vers dehors, et j'ouvre le robinet eau douce: L'eau du bateau chasse le mud.vers dehors.

Si je pourrait mettre des fotos sur ce site, j'en ai...., mais jusqu'ici je n'ai pas pu...
De Zeebrecht
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 50
Inscription: 21 Mar 2010, 17:07

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede cybelle » 24 Nov 2011, 11:34

Voila une astuce qui m'est venue en descendant les canaux de Bretagne en Octobre quand l'eau etait recouverte de feuilles.
Je connecte le gonfleur de l'annexe au tuyau d'aspiration, soit en utilisant le bout superieur (qui arrive a la pompe, ou au bac de decantation s'il y en a) pour empecher l'entree d'eau, soit, avec le bon embout, directement dans l'arrivee d'eau a l'interieur du bac. La difference depend le bateau - on vient de changer le 30 (1989) pour un 385 (2004).
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 61
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede SKREO » 24 Nov 2011, 12:02

Bonjour Velijump,

Effectivement, l’ovni 345 ne possède pas de crépine comme la plupart des coques alu. Le filtrage de l’eau de mer ne se fait que par le décanteur qui se trouve sous la première marche de la descente. Il m’est arrivé ce problème 5 à 6 fois en dix années… Notamment en allant chercher ma place d’échouage dans l’anse sud de l’île de Sein. Cet incident arrive lorsqu’on navigue dans des eaux peu profondes où l’on trouve des herbiers avec ces petites algues aux granulats très compacts qui sont aspirées car en contact direct avec la coque. Cela n’arrive quasiment jamais en eaux profondes.

Comment se rendre compte que l’aspiration est bouchée ? :
Le barreur, à l’oreille attentive…, se rend compte du changement de bruit des gaz d’échappement qui ne sont plus accompagnés par le débit d’eau de mer. Peu de temps après, se produira la fumée blanche (vaporisation du reliquat d’eau du caisson d’échappement). Il faut savoir que les moteurs équipés d’un système avec liquide de refroidissement et échangeur peuvent tourner à bas régime pendant 5 minutes sans danger mais il ne faut pas insister….

Que faire ? :
Mouiller et stopper immédiatement le moteur si on se trouve en eaux peu profondes. Si on est au large, stopper simplement le moteur.

Comment réparer ? :
Soulever le plancher au dessus de la vanne de prise de coque. Fermer la vanne, déconnecter la durit après avoir desserré les deux colliers serflex. Ouvrir la vanne pour s’assurer qu’elle est vraiment bouchée. Si c’est le cas, retirer la vanne du passe coque en la faisant tourner dans le sens inverse horaire. Déboucher le passe coque en chassant les algues vers l’extérieur à l’aide d’un gros tournevis jusqu’à l’apparition d’un jet d’eau de mer de bon débit. Revisser la vanne dans sa position initiale, l’ouvrir pour constater la bonne arrivée de l’eau de mer, la refermer et remonter la durit et ses deux colliers. La pompe de cale prendra le relais pour nettoyer les fonds…

Avant de redémarrer le moteur :
Ouvrir la vanne du passe coque, nettoyer le décanteur et son filtre, le remplir d’eau douce ou de mer, le refermer. Démarrer le moteur et contrôler la sortie d’eau de l’échappement qui doit apparaître dans la minute qui suit. Si ça n’est pas le cas, stopper le moteur et vérifier l’impeller (turbine en caoutchouc de la pompe d’eau de mer)
Il est évident que vous ne redémarrez votre moteur que si la mer est haute pour ne pas réitérer le problème immédiatement…

Cordialement,
Bon vent !
geomar ovni 345 dz
Avatar de l’utilisateur
SKREO
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 34
Inscription: 03 Mai 2007, 11:14
Localisation: DOUARNENEZ

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede VELIJUMP » 24 Nov 2011, 12:33

:D Merci à tous de votre rapidité et surtout, de votre compétence!
Je suis scotché de la réactivité de cette "grande famille"
.
Je vais mettre en oeuvre vos recommandations et ne manquerai pas de vous tenir informés. A+.Patrick
VELIJUMP
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 23 Nov 2011, 18:12

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede VELIJUMP » 12 Déc 2011, 18:00

:D Bon! Je m'étais engagé à vous donner des nouvelles de ce pb d'algues. Je me suis inspiré des conseils de tous mais en particulier de SKREO. Après avoir déssérré les serflex, fermé la vanne d'arrivée d'eau de mer, j'ai enlevé la durit; j'ai re-ouvert la vanne qui coulait très peu, confirmant la présence d'un "bouchon".En fait il y avait des algues bien compréssées dans le coude, que j'ai enlevées avec un tourne-vis, mais également entre la vanne et le passe-coque. Pour ces dernières, j'ai branché mon embout de gonfleur d'annexe (pas le même diamètre mais je me suis arrangé) et ai pu les évacuer après 4/5 minutes de fortes pulsions d'air.La remise de la durit a été plus dure et j'ai du chauffer légèrement l'embout. Donc, je n'ai pas eu à dévisser la vanne elle-même, ce qui me génait à priori!
Pour l'avenir, si cet inconvénient doit se reproduire (comme il semble probable d'après vos expériences), je me demande si la solution ne serait pas de poser un bi-pass 3 voies (20 cms après la vanne d'arrivée d'eau) et donc laisser une "fausse durit libre" pré-réglée sur le diamètre de mon embout de gonfleur: l'interet serait de pouvoir intervenir immédiatement, et sans effort particulier, quelles que soient les circonstances. J'en ai parlé à quelques uns durant le Nautic à Paris et même chez Alubat, ils pensent que c'est une bonne idée...à réfléchir .Je vous la soumets donc.
Merci en tous cas à tous de vos précieux conseils.
VELIJUMP
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 23 Nov 2011, 18:12

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede VELIJUMP » 02 Mai 2012, 11:28

Je reprends aujourd'hui la proposition ci-dessous que j'ai mise en oeuvre avec toute satisfaction: "la solution ne serait pas de poser un bi-pass 3 voies (20 cms après la vanne d'arrivée d'eau) et donc laisser une "fausse durite libre" pré-réglée sur le diamètre de mon embout de gonfleur: l'interet serait de pouvoir intervenir immédiatement, et sans effort particulier, quelles que soient les circonstances". Donc, cela fonctionne parfaitement bien et est très facile à installer. Bonne nav à tous
VELIJUMP
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 23 Nov 2011, 18:12

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede Ymanja » 03 Mai 2012, 12:39

C'est en effet une bonne idée que je vais regarder. Par contre pour la durite libre il faut la prendre suffisamment longue et la positionner verticalement le long de la coque pour que son extrémité se trouve très largement au dessus de la ligne de flottaison. Juste pour éviter de remplir le bateau au cas où la vanne trois voies nous jouerait des tours :mrgreen:
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 156
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede VELIJUMP » 03 Mai 2012, 12:59

[Pour Ymanja=c'est tout à fait exact( :idea: ); sauf que je ne dispose "que" d'un 345 et que la place entre la coque et le plancher est insuffisante pour laisser verticalement la durite libre! J'ai donc positionné une durite effectivement assez longue (pour pouvoir facilement brancher mon embout de gonfleur et au-dessus de la ligne de flottaison) mais je ne peux QUE la laisser "horizontale" sous le plancher; pour éviter une fuite ( :cry: ) intempestive=j'ai rajouté une petite vanne au bout de la durite libre.En tous cas j'ai essayé le système: il est très efficace (la puissance d'un gonfleur normal suffit largement à repousser la pression de l'eau et bouchons de toutes sortes) et c'est une manipulation confortable dans toutes les situations.
VELIJUMP
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 23 Nov 2011, 18:12

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede Yo! » 02 Nov 2013, 18:24

Bonjour à tous, une question "mode dégradé" sans vouloir ouvrir un nouveau fil.
Suite à une prise d'air, je me suis trouvé sans circuit de refroidissement eau de mer au démarrage du moteur pendant une dizaine de minutes alors que nous entrions dans un port, bien évidemment par mauvais temps, de nuit etc...
Le temps d'accoster nous avons versé de l'eau douce directement dans le circuit et je ne pense pas avoir abîmé le moteur. Ceci étant, je me pose la question suivante: comment estimer la durée pendant laquelle on peut opérer le moteur après démarrage sans refroidissement eau de mer? Quel est le point critique, T° moteur ou inverseur? Quel est le débit minimum à assurer?
Dans mon cas, il s'agit d'un D2-55 dont le circuit primaire de refroidissement chauffe le ballon eau chaude et à l'issue des quelques minutes de marche sans refroidissement la température du ballon d'eau chaude n'était pas encore au max.
Suggestions/idées etc bienvenus
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede belougas » 03 Nov 2013, 11:33

Bonjour,
Tant que l'alarme de température moteur (si elle est bien réglée) ne s'enclenche pas c'est que la température du moteur est bien en dessous du seuil où il y a un risque de serrer. L'inverseur lui ne risque rien. Le circuit d'eau douce est suffisant pour que le moteur tourne plusieurs minutes sans risque surtout si le ballon d'eau chaude n'est pas à sa température maximum.... dans le cas contraire en ouvrant les robinets d'eau chaude on permet un meilleur refroidissement moteur. Cela laisse le temps de prendre un quai....pour une boisson chaude :)
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede Lei Lani » 03 Nov 2013, 12:20

Bonjour Christophe, bonjour à tous,

Je ne pense pas non plus que le moteur ait été endommagé en tournant 10 minutes, car inertie de la masse d'huile et fonctionnement du circuit primaire de refroidissement augmenté du circuit chauffe-eau.
L'alarme de température a sonné ? d'où vient la prise d'air dans le circuit eau de mer ?

Par contre à mon avis une bonne révision minutieuse s'impose avant toute nouvelle grande traversée, car plusieurs petits dommages collatéraux potentiels qui pourraient conduire à des problèmes plus importants si non réparés.

Suggestions (liste non exhaustive) :
La turbine de la pompe eau de mer n'apprécie pas de tourner à sec même peu de temps, facile à changer préventivement.
Certains joints ou pièces plastiques ont pu être endommagés ou partiellement fondus. En particulier le conduit d'échappement (coude, etc) où la température peut augmenter rapidement vue la température des gaz d'échappement secs sans l'ajout d'eau. Voir schémas / éclatés et pièces détachées sur ce site : http://www.marinepartseurope.com/fr/volvo-penta-quick-find.aspx?Catalog=7744440&Category=26&View=5493
Vérifier le niveau du circuit de refroidissement au cas où températures localement élevées et pertes par soupape. Compléter ou vidange/remplacement. Vérifier aussi étanchéité (joints) plus aspect et niveau de l'huile de l'inverseur, au cas où la température serait montée anormalement (pas d'alarme). Vidange de l'huile facile avec une pompe à vide.
Si tu veux avoir l'avis d'un pro tu pourrais contacter Jean Marie de BMS (coordonnées sur http://www.bms-bateaux.fr)
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede arioso » 03 Nov 2013, 21:07

Bonsoir,
Je rajouterai le joint spi de la pompe à eau
C est certain lui il a travaillé pas pas bien
A bientot
Voici mon mail
Jean Marie
ovnispianato@gmail.com
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Aspiration eau pour circuit refroidissement moteur

Messagede Yo! » 04 Nov 2013, 20:44

Merci beaucoup,

Alarme température non-déclenchée, prise d'air en cours de traque, principal suspect le joint du filtre eau de mer Vetus (ceci étant le désamorçage du circuit s'est produit après une navigation agitée et non pas au mouillage ou tout reste stable?).
Je vérifie les points clefs selon vos suggestions: la turbine était ok mais changée à titre préventif, coude d'échappement semble avoir tenu le coup. Joints divers en cours.
Encore merci de vos suggestions. On va tester dans quelques jours.

A titre de curiosité/spéculation intellectuelle (ordres de grandeur pour s'amuser):

- à bas régime, un moteur consomme 1.5l/h, soit 200 grammes de GO en 10 minutes soit sur une base de pouvoir calorifique de 44 Mega (Millions)Joules/kg une production maxi d'énergie (si combustion parfaite) de 7MJ
- si on fait l’hypothèse qu’un tiers environ de l’énergie produite est dissipée sous forme d’énergie mécanique (vu ça pour les camions), il reste donc deux tiers de chaleur soit 5 MJ
- il faut 4000J pour élever de 1 degré un litre d'eau, soit 20000J pour les 5 litres de coolant
- il faut 2000J pour élever de 1 degré un litre d'huile, soit 18000J pour les 8 litres d'huile
- il faut 400J pour élever de un degré un kg de fer soit 60000J pour les 150kg du moteur (?)
- donc au total 100000J par degré environ
toutes choses étant égales par ailleurs, sur 10 minutes de fonctionnement, l'absorption des 5 MJ conduit à une élévation de température globale de 50 degrés... soit (hors refroidissement eau de mer) +5 degré par minute

L'approche est-elle correcte?
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

Suivante

Retourner vers Moteurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités