voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


BLU et masse

Centrale de navigation, pilotes, radios BLU et VHF, GPS, radar, détecteur de radar, communications, modem, sat. Iridium, informatique, ...
  • Facebook
  • Twitter

BLU et masse

Messagede Xiphos » 17 Mai 2007, 22:27

je suis preneur de conseils pour la masse BLU. j'avais une BLU ICOM 800, qui marchait tres bien (utilisation soutenue, phonie, meteo et sailmail) apres 3 ans le processeur a claque. J'avais une masse à connection manuelle (liaison coque/accord antenne)que je mettais une fois sur deux car cela marchait tres bien sans la masse.

Puis j'ai installe une masse telecommandée (connectée seulement en emission) avec ma nouvelle blu icom 710. Mais j'ai la conviction que c'est cela qui ma occasionne des cloques dans la peinture epoxy ss marine.

Il y a plusieurs idéees qui courent sur les pontons:
mettre une masse independante genre anode speciale (la coque n'est plus a la amsse)
trainer un cable de masse....

l'idée est de ne pas utiliser la coque comme masse pour eviter tout ennui.
Quelqu'un a t il une experience ??

merci d'avance

Daniel XIPHOS
Xiphos
O discret
O discret
 
Messages: 13
Inscription: 30 Avr 2007, 13:02
Localisation: arzal

Re: BLU et masse


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 18 Mai 2007, 08:03

Bien que "non-spécialiste" de la BLU, je me permets d'ajouter:

- la plaque de masse séparée de la carène est classique sur les bateaux non métalliques. Donc on ne voit pas pourquoi cela ne marcherait pas également sur un bateau métallique. A condition de bien l'isoler de la carène, ce qui n'est pas trivial, mais faisable. J'ai vu des pub pour ce genre de montage. En climat tropical, il parait que les moules et autres mollusques ont un faible pour rendre isolant la plaque de masse dédiée :)

- se servir de la carène sur un bateau métallique comme masse pour des courants forts (en émission BLU) est inconsistant si la carène est entièrement traitée époxy comme nos Ovnis: le contact avec l'eau est très mauvais (l'époxy est un bon isolant). En conséquence la circulation du courant de masse vers l'eau se fera par des chemins détournés vers des endroits non peints, au préjudice de la tenue de la peinture ailleurs.

- souvent, sur les bateau métalliqes on ne met à pas à la masse avec une liaison en courant continu (un fil), mais plutôt avec une liaison capacitive adaptée (un gros condensateur non polarisé avec une forte tension de claquage). Cela évite les courants de fuite "DC" et arrange bien les problèmes d'électrolyse.

Désolé s'il ne s'agit que de banalités , mais comme dit plus haut, je ne suis pas spécialiste :shock:
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Kit d'installation Icom 802

Messagede Ravenala » 18 Mai 2007, 08:08

avec boite d'accord automatique AT 140 ; il m'a été vendu un condensateur à mettre entre la sortie masse de la boite d'accord et la coque. Si ce que j'ai appris il y a quelques temps est vrai, le condensateur boque le courant continu mais laisse passer les courants alternatifs (emission BLU) sur la partie "antenne" que constitue la coque.
A mon avis , ne pas utiliser la coque comme masse en emission revient à couper l'antenne en 2 avec de gros soucis d'accord à la clé et un risque de claquage du processeur ou de la boite d'accord ....
Je crois savoir que les Icom 710 installés par Masson aux Sables sont reliés à la coque par un condensateur également ; A verifier ...
André
Avatar de l’utilisateur
Ravenala
O passionné
O passionné
 
Messages: 141
Inscription: 21 Fév 2007, 21:08
Localisation: La Rochelle

  • Facebook
  • Twitter

Sans vouloir faire appel à Paul ou à Mike ,

Messagede Ravenala » 02 Juin 2007, 07:13

Robert ecrit " se servir de la carène sur un bateau métallique comme masse pour des courants forts (en émission BLU) est inconsistant si la carène est entièrement traitée époxy comme nos Ovnis: le contact avec l'eau est très mauvais (l'époxy est un bon isolant). En conséquence la circulation du courant de masse vers l'eau se fera par des chemins détournés vers des endroits non peints, au préjudice de la tenue de la peinture ailleurs."
Je viens de discuter assez longuemment avec un copain proprietaire de 345 (pas encore inscrit mais çà va venir) qui a une BLU installée depuis longtemps ; Pour lui , la masse se fait par les anodes et , et c'est là l'info que je voulais vous donner , il verifie systematiquement qu'il a une resistance 0 entre toutes ses anodes. Perso, je ne connaissais pas cette manip....
André
Avatar de l’utilisateur
Ravenala
O passionné
O passionné
 
Messages: 141
Inscription: 21 Fév 2007, 21:08
Localisation: La Rochelle

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 02 Juin 2007, 10:59

Très intéressant, André ... En effet, sans précaution particulière, la mise à la "terre" de la mer se fera par les anodes qui sont les seuls éléments clairement en contact électrique avec l'eau.

Mais ... si le fil de masse de la BLU est fixé à la carène (par l'intérieur) à quelques mètres de l'anode la plus proche, ça veut dire que la carène va servir de chemin pour le courant pour arriver à la mer par l'anode ... et là on peut craindre pour l'électrolyse.

Donc il faut absolument que le fil de masse de la BLU aille directement à l'anode qui le relie à la mer, sans se servir de la carène comme chemin électrique. Et si l'anode la plus proche est loin, autant mettre une vraie plaque de masse pour BLU, carrément isolée de la carène. C'est encore plus sûr.

Enfin, on peut aussi faire comme pour le moteur: un relai de grosse puissance ne met la BLU à la masse que pendant qu'elle fonctionne, comme c'est fait pour le moteur de propulsion au moment de son démarrage.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Lei Lani » 02 Juin 2007, 20:10

Je ne suis pas expert non plus, mais je ne crois pas qu'il y ait d'autre solution sur un bateau alu que de monter le "bon" condensateur sur la sortie masse de la boite d'accord (et donc ne pas brancher celle-ci directement à la coque). En général compromis car bon condensateur=cher, mais comme expliqué + haut sur ce fil doit bloquer en principe tout courant continu vers la coque (puissance d'émission jusqu'à 150 W quand même en TX).
Si l'on utilise un pataras isolé (entre 2 céramiques) comme antenne, il faut monter la boite d'accord le plus près possible de celui-ci par exemple juste dessous dans un coffre arrière du cockpit, donc privilégier l'achat d'une BLU avec boite d'accord indépendante.
Sur Lei Lani ce montage donne de très bons résultats en data /e-mail, moyen/variable en voice (TX car RX en gal ok) mais bon ça c'est le plaisir de la BLU ... et je ne sais pas si une antenne fouet améliorerait les choses ??
Penser aussi à mettre des séparateurs(bricolage maison dans mon cas) entre le cable de sortie antenne de cette boite et la partie basse du pataras non isolé. A ce jour après une activité intensive ces 3 dernières années (data essentiellement), pas de pb noté sur l'époxy sous l'antifouling (venons de vérifier lors du dernier carénage) .
Donc pour essayer de répondre à Xiphos, je crois plutôt que c'est le branchement direct initial de ta boite d'accord sur ta coque (un condensateur moyen peut aussi claquer) qui a occasionné des dégâts sur l'epoxy, non ?
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 217
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 02 Juin 2007, 20:43

LeiLani, bien d'accord, faut mettre un condensateur ... mais faut bien qu'il "aille à l'eau", donc qu'il y ait soit une plaque de masse, soit un chemin électrique vers les anodes . L'idéal serait donc un condensateur allant à une plaque de masse isolée de la coque près de la boite d'accord.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Lei Lani » 02 Juin 2007, 22:06

Oui c'est aussi ce que je crois, pour que l'antenne (boite d'accord incluse) fonctionne bien il faut qu'elle soit mise à la "terre" cad à l'eau :wink: en gal dans notre cas, donc à travers un condensateur de capacité appropriée bloquant le DC mais pas le AC hautes fréquences . Ceci étant dit est ce qu'un envoi répété (mais quand même très limité dans le temps) de AC HF à travers la coque peut occasionner des pbs de corrosion ... ou tout du moins de peinture ?? peut être pour les grands bavards (TX), mais en fait no lo sé .
Quant à ta solution de masse indépendante ça doit aussi être possible car ai bien vu des bateaux Meta qui naviguaient continuellement avec des anodes pendulaires trainant dans l'eau; je n'aime pas trop, mais dans ce cas ça devrait marcher, suffirait d'une céramique isolante pour passer le fil à travers le pont vers cette anode ?! Mais bon en théorie car en pratique (interférences, filtres ...) ya des antennes qui marchent mieux que d'autres ... et ne suis pas compétent pour savoir d'où ça vient, mon installation BLU ayant été réalisée par des professionnels.
Voilà ... en attendant qu'un expert passe par là
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 217
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 03 Juin 2007, 08:51

D'accord aussi, vu le temps d'émission, on ne craint pas vraiment les effets du courant HF dans la carène.

En fait je pensais à une plaque de masse telles que celles qui sont utilisées sur les tupperware en plastique, qui sont bien obligé d'en mettre une, eux ;-)
Un bon pavé plat de 20 cm de côté plaqué à la coque et isolé.

Mais bon, tout ça est abstrait et théorique, une bonne expérience réelle c'est pas mal aussi. La théorie c'est bien quand on a des ennuis et qu'on cherche des solutions.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Viscalto » 04 Juin 2007, 14:13

Bonjour,

juste un détail, mais qui a son importance.
Quand tu écris :

PopSea a écrit:Très intéressant, André ... En effet, sans précaution particulière, la mise à la "terre" de la mer se fera par les anodes qui sont les seuls éléments clairement en contact électrique avec l'eau..


je ne suis pas tout à fait d'accord car tu oublies toute la partie interne du
puits de dérive (et du safran aussi) jamais protégée.

V.
Viscalto
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 38
Inscription: 02 Juin 2007, 22:46
Localisation: Islay

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ymanja » 04 Juin 2007, 15:24

C'est vrai et comme pas directement visible on a tendance à oublier ces parties qui sont de fait pas peintes sur le mien, et qui doivent constituer des surfaces de contact assez importantes, bien que carène relativement plate. Certainement plus grand qu'une plaque de masse classique ssur un polyester. ça me fait penser que je n'ai pas encore vérifié l'état de l'axe (inox ?protections? ) de dérive. Quelqu'un a t-il eu des soucis à ce niveau ?
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 158
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 04 Juin 2007, 18:34

Yesss ...

c'est vrai qu'on oublie l'intérieur du puits de dérive ;-) Faudrait donc amener la masse de la BLU sur le puits pour éviter la circulation du courant dans la carène.

Pour le safran, là c'est plus ennuyeux: comme il est articulé par rapport à la carène, faire sortir du courant par là serait très risqué, car passant à travers un contact électrique aléatoire (l'articulation).

Disons, à ma décharge, que forcer le cheminement du courant en sortie de la carène vers la mer est toujours préférable à s'en remettre au hasard d'un chemin plus ou moins prévisible.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Pour ne pas faire de c.....ies

Messagede Ravenala » 07 Juin 2007, 08:30

Bonjour tout le monde ,
j'appelle à l'aide les possesseurs de BLU à boite d'accord indépendante qui seraient assez pres de leur bateau pour me faire une petite photo de la partie "masse" de leur montage.
Ravenala a été mis à l'eau hier ; le chantier m'avait demandé de leur apporter la BLU pour effecruer le montage. Il se trouve qu'ils n'ont pas eu le temps.... Je vais donc le faire moi meme (comme c'etait prevu au départ) . Mais à la lecture des posts ci-dessus , j'ai peur de faire une (ou plusieurs :-( ) c....ie(s) !!
Merci de votre aide
Si vous pouvez m'envoyer qqc , vous pouvez utiliser "belmina2@wanadoo.fr" qui est en fin de vie
Avatar de l’utilisateur
Ravenala
O passionné
O passionné
 
Messages: 141
Inscription: 21 Fév 2007, 21:08
Localisation: La Rochelle

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Viscalto » 08 Juin 2007, 16:55

Bonjour,

PopSea a écrit:Yesss ...

c'est vrai qu'on oublie l'intérieur du puits de dérive ;-) Faudrait donc amener la masse de la BLU sur le puits pour éviter la circulation du courant dans la carène.

Pour le safran, là c'est plus ennuyeux: comme il est articulé par rapport à la carène, faire sortir du courant par là serait très risqué, car passant à travers un contact électrique aléatoire (l'articulation).

Disons, à ma décharge, que forcer le cheminement du courant en sortie de la carène vers la mer est toujours préférable à s'en remettre au hasard d'un chemin plus ou moins prévisible.


Ce n'était pas dans mon intention de préconiser le puits de dérive (a forciori le safran) pour servir de masse. Mais de préciser qu'on oublie souvent cette partie du bateau dans le bilan des parties immergées.
Par exemple les chantiers (y compris Alubat) préconisent de traiter immédiatement les chocs, éraflures, usure de la sous-couche epoxy sous l'antifouling, en particulier lors de l'utilisation d'anti-fouling au thiocyanate de cuivre pour éviter une corrosion. Ils oublient juste ces endroits inaccessibles...
Par contre, pourquoi ne pas monter à la construction une vraie plaque de masse dans le bas du carénage (entre les cornières) du puits de dérive ? Idée à creuser ou à visser ?

V.
Viscalto
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 38
Inscription: 02 Juin 2007, 22:46
Localisation: Islay

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 13 Juin 2007, 22:32

Il faut que je regarde ça aussi, parce que je ne sais vraiment pas comment c'est branché chez moi.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

Suivante

Retourner vers Electronique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités