voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Bout sacrifié

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Bout sacrifié

Messagede Gabrielle » 10 Mai 2014, 20:40

Vous vous servez de la technique du bout sacrifié lors de demarrage? Certes c’est utile quand on est seul ou avec l’équipage peu expérimenté mais d’autre côté on laisse toujours un petit morceau sur le mooring ce qui me plait pas vraiment. C’est comme laisser un déchêt.
Mon opinion est peut-être exagérée donc j’aimerais bien connaître la vôtre.
Gabrielle
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 22
Inscription: 10 Déc 2013, 16:04

Re: Bout sacrifié


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede GJOA » 11 Mai 2014, 15:25

Mon avis serait que ce n'est pas très propre étant donné que le bout risque de finir sa vie au fond du mouillage ou du port et parait-il c'est bien long à se dégrader.
Mais pourquoi ne pas utiliser un bout ou une aussière en double ?
GJOA
O passionné
O passionné
 
Messages: 112
Inscription: 09 Mai 2007, 14:26
Localisation: Nantes

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Liberdade » 12 Mai 2014, 08:33

Je suis de l'avis de GJOA.
Si on a pas les amarres en double, on passe un bout en double, on enlève l'amarre et on laisse filer le bout au moment opportun.
Un cordage lisse, ça glisse bien !
------------------------------------
Laurent Quellet
OVNI 43 LIBERDADE en Méditerranée
VHF : MMSI : 269102650
http://www.site-de-lo.ch/Site_de_Lo/Bienvenue.html
Avatar de l’utilisateur
Liberdade
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 36
Inscription: 13 Sep 2010, 16:12

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Gabrielle » 12 Mai 2014, 22:10

Oui je me servais toujours des amarres en double. Ce n’est que recemment qu'un capitain m’a montré cette technique que je ne connaissais même pas avant.
Je n’étais pas vraiment convaincue donc merci pour vos opinions qui confirment en effet la mienne :)
Gabrielle
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 22
Inscription: 10 Déc 2013, 16:04

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede blooof » 13 Mai 2014, 10:06

Autre solution, plutôt que de sacrifier des bouts, sacrifiez-vous pour un stage manœuvres aux Glénans. Dans les stages "chef de bord" on apprend à manœuvrer en solitaire.
Bon vent.
blooof
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 16 Juil 2012, 19:32

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede cco » 13 Mai 2014, 11:56

Heuuu, j'ai des souvenirs de manœuvres de la part de deux bateaux des Glénans dans la marina de l'ile d'Yeu. J'étais avec mon fils, nous venions de nous mettre au ponton et nous les avons regardé faire. Mon fils en pleurait de rire et par deux fois, nous nous somme dit qu'avec eux comme voisins, une bonne coque alu solide était un plus :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 283
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Gabrielle » 13 Mai 2014, 23:39

Bon, je préfère quand-même sacrifier un bout et risquer qu’il va se dégrader longtemps que de risquer d’abîmer la coque du bateau voisin.
La manoeuvre doit être au permier lieu sûre, puis efficace et finalement élégant.
Le bout sacrifié remplit les deux premierès conditions, mais il ne sera pas ma technique préférée du tout
Gabrielle
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 22
Inscription: 10 Déc 2013, 16:04

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede THILAUANN » 12 Aoû 2014, 22:38

Bonjour,

Pas de bout sacrifié pour ma part mais toutes mes amarres sont passées en double et pour quitter seul le ponton j’ai une méthode simple et efficace pour un appareillage (ou accostage) réussi. Après la mise en route, alors que je suis bâbord au catway, comment s’y prendre :
1) Mise en route, barre à 0 freinée, rentrer les 2 gardes.
2) Choquer la pointe bâbord AR de quelques dizaines de centimètres.
3) Embrayer en AV pour amener doucement l’étrave en butée contre le ponton. Le bateau en appui, mettre la barre à roue freinée à droite toute (à gauche toute si le bateau est tribord au catway).
4) A cet instant le bateau est stabilisé en AV lente (voire un peu plus si vent et courant sont défavorables), rentrer les deux pointes AV et la pointe bâbord AR.
5) Retour au cockpit, barre à 0, point mort puis battre en AR pour dégager du catway sans encombre et se dire « manœuvre réussie ».

Nota : De même pour l’accostage seul, j’adopte ce principe. Toutefois par vent fort ou fort courant traversiers qui compliquent le fait de se plaquer au catway, je demande l’aide de la capitainerie à moins qu’un plaisancier complaisant ne vienne en renfort comme très souvent.

Accostage :
a) Amener l’étrave en douceur contre le ponton et venir épauler le catway comme indiqué en § 3) puis débarquer avec un bout pris au maître-bau et le saisir sur le catway.
b) Retour à bord, il ne reste plus qu’à effectuer tranquillement l’amarrage et se dire « manœuvre terminée, on repart quand ? »
A tous bel été et bon vent !
THILAUANN
O discret
O discret
 
Messages: 15
Inscription: 04 Sep 2010, 15:24

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede cybele » 22 Aoû 2014, 11:26

bonjour à tous. Deux petites remarques
-bout' sacrifié: je ne l'ai fait qu'une fois, à Arzal il y a 2 ans, pour respecter la tradition qui veut qu'au départ d'un long voyage on coupe le dernier bout' pour ne pas risquer de devoir revenir.Et je suis à Helsinki...
-amarre au maitre-bau: c'est la cravate ou amarre d'embelle, extrèmement pratique en arrivant sur un long quai, parfois on peut même prendre au lasso le taquet ou la bitte sans descendre sur le quai.On a tout le temps ensuite pour installer les gardes et les pointes.
Amitiés et bons vents.
François sur Cybèle 17
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016: tour du golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Daddy Cool » 24 Aoû 2014, 14:51

Vous pourriez m'éclairer sur cette technique du bout sacrifié? Ouatizit?
Daddy Cool
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 49
Inscription: 12 Oct 2012, 15:42

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede cybele » 24 Aoû 2014, 22:33

bonsoir.
Stricto sensu, un bout' sacrifié est une amarre qui nou sliait au ponton ou au quai, et qu'on coupe en partant, au lieu de la dénouer .
Amicalement.
François sur Cybèle 17
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016: tour du golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Malugui 3 » 26 Aoû 2014, 18:59

Je suis avec intérêt et un peu d’amusement ce fil sur le concept de « bout sacrifié ».

- Intérêt, car en 45 ans de navigation, mouillages et amarrages dans des conditions et régions variées, je n’ai jamais pratiqué, ni vu pratiquer cette méthode. Si cela avait été le cas au cours de 51 étapes autour de la Baltique cet été, ça aurait pu représenter plusieurs centaines de mètres de bout et amarres diverses « sacrifiées"!!
- Amusement, car les manoeuvres de port font effectivement partie du spectacle habituel des ports et marinas où que l’on soit. Il faut dire que ça n’est pas toujours facile, en particulier avec un Ovni sans propulseur d’étrave.

On apprend beaucoup de ces observations. Il y a quelques jours dans le port d’AEroskobing au Sud du Danemark (escale à ne pas manquer pour ceux qui naviguent dans le coin), j’ai assisté à deux manoeuvres instructives:
- Amarrage au ponton en marche arrière par vent de 3/4 arrière de 15-20 noeuds d’un « petit » 3 mats de 45 mètres de long. Trois personnes seulement à la manoeuvre, le barreur et deux équipiers. Pas un cri, pas d’effort apparent. La manoeuvre a consisté à porter une garde à terre, amarrée sur le quai au niveau de l’arrière du bateau, puis à mettre en marche avant lente pour venir se caler, sans difficulté, le long du ponton, malgré le vent de travers.
- Un peu plus tard c’était un voilier d’une douzaine de mètres avec 6 équipiers qui ont passé dix minutes à pousser, tirer de bouts dans tous les sens (l’envoi des amarres à terre était particulièrement amusant) en s’engueulant!

Moralité, il faut apprendre et s’entrainer à manoeuvrer son bateau, en équipage réduit et dans toutes les conditions, en préparant calmement les manœuvres. Ce qui me frappe, c’est le fait qu’on pratique trop peu des manoeuvres simples avec une amarre servant de pivot, fixée rapidement sur le quai, puis se servir du moteur pour se rapprocher ou se dégager du quai (on ne retient pas un bateau de 10 tonnes à bout de bras). Cela suppose bien sûr de passer les amarres en double et de ne pas les fixer au quai.
Il y a régulièrement des articles à ce sujet dans les revues nautiques qui montrent comment prendre et se sortir d’un amarrage à quai avec le vent de travers qui vous plaque et autres situations. C’est même assez amusant à faire. Cela m’est arrivé à plusieurs reprises cet été et je n’ai pas eu (encore ?) à recourir à un « bout sacrifié ».

Ceci dit, une fois encore personne n’est à blâmer dans une manoeuvre de port dans des conditions difficiles et l’aide des voisins de ponton est toujours bienvenue !!!

Luc sur Malugui 3 qui vient de se "poser" pour 9 mois à Augustenborg au Danemark
Malugui 3
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 51
Inscription: 29 Avr 2010, 14:43

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede cybele » 26 Aoû 2014, 19:56

entièrement d'accord avec Luc: nous ne sommes que 2 pour les 14 tonnes en charge pour Cybèle, et les manoeuvres sur garde ou d'une façon générale les manoeuvres sur aussières sont très utiles, peu dangereuses et intéressantes. Petit détail, par grand vent nous avons des talkie-walkies pour s'entendre sans crier.Et la ou les manoeuvres sont mises au point avan réalisation, par concertation entre skipper aux amarres et skippette aux manettes (ou vice-versa en cas de gros pB potentiel).
Amitiés
François sur Cybèle 17 à Tallinn
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016: tour du golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Bout sacrifié

Messagede Daddy Cool » 27 Aoû 2014, 08:50

cybele a écrit:bonsoir.
Stricto sensu, un bout' sacrifié est une amarre qui nou sliait au ponton ou au quai, et qu'on coupe en partant, au lieu de la dénouer .
Amicalement.
François sur Cybèle 17

Tout simplement... J'imaginais quelque chose de plus technique.
Merci.
Daddy Cool
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 49
Inscription: 12 Oct 2012, 15:42


Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités