voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Carénage bateau alu

Autres rubriques concernant l'entretien
  • Facebook
  • Twitter

Carénage bateau alu

Messagede URUZ » 12 Jan 2012, 08:23

Bonjour,
Avec une météo aussi clémente, difficile de ne pas déjà penser au prochain carénage (le premier pour moi !)
Deux questions:
Anti fouling évidemment avec apparement trois options:
Trilux 33, Nautix A2(utilisé par ARZAL Nautique) et enfin Boero Corsa 642
Faut il aussi protéger avec deux couches l'ensemble de la carène car le fond n'était vraiment pas sale..?
Encore une fois chez Arzal ils se contente de deux couches uniquement sur le bouchain de flotaison.
Anodes:
Zinc tout simplement ou magnésium comme recommandé par AD par exemple ?
D'autre part malgré un bilan galvanique a -980mv, je dois remplacer l'anode de l'hélice Max prop tous les deux mois minimum. Est ce "courant" !?
Merci pour votre retour expérimenté.
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / Port St Louis du Rhone

Re: Carénage bateau alu


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage de printemps

Messagede luly » 12 Jan 2012, 20:12

Il me semble avoir lu que les anodes au magnésium sont indiquées pour les séjours en eau douce mais pas pour la mer ?
A vérifier
luly
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 07 Mai 2009, 14:04

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage de printemps

Messagede Santana3 » 13 Jan 2012, 11:57

Salut les amis,
Pour l'antifouling il faut en mettre une bonne épaisseur en couches multiples, en général plus rentable que de devoir ressortir le bateau de l'eau !
Dans les eaux froides à mon avis tous les antifouling se valent plus ou moins. C'est dans les eaux chaudes
que ça se complique !
Dans ce dernier cas j'ai toujours pensé que le trilux 33 d'International donnait une assez bonne performance alors que les autres étaient déplorables, mais bon ils ont peut être fait des progrès depuis. Un copain de mouillage du Marin semblait satisfait avec Boero sur son Maracuja. Quant à moi je suis passé du blanc au noir, pas par superstition ou peur qu'un rorqual mal luné me prenne pour le ventre d'une baleine :mrgreen: , mais parce que ça me paraissait moins salissant et plutôt esthétique.

Pour l'anode de Maxprop c'est un fait connu : de 2 mois dans certains ports (les pires) à 2 ans ou plus au mouillage ou en navigation. Changement tous les 2 ans quand j'étais au Marin, au mouillage la plus grande partie du temps.
Certains ont essayé d'ajouter une anode d'arbre, mais en général pas la place, ou des anodes pendulaires ??
Santana3
O passionné
O passionné
 
Messages: 100
Inscription: 23 Fév 2007, 15:31
Localisation: Le Marin

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage de printemps

Messagede URUZ » 14 Jan 2012, 08:45

Bonjour à tous
Merci pour ces réponses.
Voici ce que je peux apporter comme compléments:
Pour l'antifouling, Trilux 33 semble être le standard, l'argument en sa défaveur toujours d'après le chantier ARZAL Nautique est qu'il n'est pas totalement exempt de cuivre (+ un léger écart de prix/ Nautix).
La couleur, a en croire mes multiples contacts régateux, plus le support est sombre plus il est efficace surtout au printemps. La température est importante mais la luminosité le serait tout autant. Pourquoi ne pas opter pour un bi ton..?
Le magnésium s'impose pour l'eau douce et ce quelque soit la nature de la coque. De gros dommages peuvent être constatés sur des sails drive coques polyester.
En eau de mer il faut être prudent avec la surprotection qui remonterait votre potentiel a plus de - 1100Mvolt.
Le potentiel électrique du magnésium est trois fois supérieur au zinc. Quid du courant...?!
Pour l'anode de l'hélice, effectivement l'emplacement semble est de premier ordre. Mes mésaventures ne surprennent personne dans le port de la TRINITE réputé pour cela et ce quelque soit le type de bateau. Peut être un lien avec les alignements de Carnac...!
Merci pour vos contributions à venir
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / Port St Louis du Rhone

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede arioso » 15 Jan 2012, 00:29

Bonsoir,

Spianato est sorti de l'eau en novembre ou décembre .
Il lui est appliqué deux couches de boero blanc érodable ,en mai juin l'eau moins froide me permet une petite toilette de ses dessous en aout de même.
Procédant ainsi je n'ai pas besoin de gratter des épaisseurs d antifouling et la carène est toujours propre .
Il n'y a pas plus d'une couche résiduelle sur la carène.

Bonne toilette.
Jean Marie

PS Prochain épisode, la suite de nos aventures Volviennes
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede URUZ » 15 Jan 2012, 09:53

Bonjour
Dernières questions...!
Quelle quantité par couche sur un 395 ?
Existe t'il un conditionnement en 5 l et ou se le procurer en région parisienne ?
Merci
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / Port St Louis du Rhone

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede Lei Lani » 15 Jan 2012, 17:04

Bonjour à tous et bons vents pour cette nouvelle année !

J'avais mis en ligne dans les dossiers techniques de ce site les notices pour le Trilux.
Cela commence à dater un peu, mais les informations de base sont probablement toujours valables. Application par des pros au pistolet airless ou par soi même au rouleau, de mémoire 1l pour 4 m2 ? pour le rouleau. N'utiliser une brosse que pour les parties difficilement accessibles. Ce qui est important c'est de bien préparer les supports et de respecter sérieusement les temps de surcouchage cad entre les couches. Les temps sont indiqués en fonction de la température ambiante. En RP AD a un magasin à Boulogne Billancourt (Mazura) mais AMHA on trouve plus facilement les "gros" conditionnements de 5 ou 20 l et de meilleures offres plus près des côtes.
Pour les anodes je confirme celles au magnésium sont bien réservées à l'eau douce qui est moins conductrice que l'eau de mer (liaisons hydrogène versus liaisons ioniques).
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 219
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede barric » 16 Jan 2012, 23:22

bonsoir à tous; je pense que tous les anti fouling compatibles avec alu et efficaces contiennent du thiocyanate de cuivre. Ceci suppose une barrière epoxy. Dans la liste de ceux-ci n'est pas cité le seajet 034 emperor. J'en ai entendu du bien. Quelqu'un en a t'il une expérience ?
barric
O discret
O discret
 
Messages: 18
Inscription: 21 Juil 2009, 22:51

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede URUZ » 17 Jan 2012, 06:42

Bonjour,
Je vais rester en Trilux puisque c'est l'origine Alubat.
AD Paris (Mazura marine) est mon fournisseur quasi exclusif. Je vais donc examiner avec lui pour des "camions" de 5l.
Je profite de l'hiver pour justement commander et "négocier" au mieux. Au fait,... 1 l pour 4 m2 ... c'est par couche !!!
Dans ma liste au pere Noel se trouvera aussi une jonction chaine a rotule "Wasi".
Une nuit par 20 noeuds avec une chaine enroulée autour de la verge de l'ancre Spade elle même enfouie dans le sable avec un maillon coincé entre le jonction (1 degré de liberté) et la verge m'aura convaincu que certains détails étaient vraiment à assurer. La chape de cette jonction est maintenant déformée ouverte. J'ai lu sur STW que certaines se rompaient.
Merci beaucoup pour vos retours d'expérience c'est vraiment utile et rassurant.
Cordialement
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / Port St Louis du Rhone

  • Facebook
  • Twitter

Re: Carénage bateau alu

Messagede Lei Lani » 17 Jan 2012, 23:11

Bonsoir,
Oui de mémoire 1l/4 m2 c'est un minimum. A l'airless ça couvre mieux mais il faut plus de couches. Au rouleau rien ne sert de diluer (diluant spécial international) à moins qu'il fasse très chaud (comme 35 C à l'ombre sur un chantier au Venezuela), ça serait moins efficace. Sur le 435 j'ai utilisé entre 20 l (bateau propre et strict minimum, j'ai du parfois racheté 5l pour compléter) et 40 litres pour une saison !
Pour l'émerillon de chaine d'ancre il faut prendre de la bonne qualité inox. J'en ai tordu (partiellement) un une fois, que j'ai vite changé, mais jamais cassé. J'ai entendu aussi que ça lâche parfois, mais encore jamais rencontré de bateau à qui c'est arrivé ! Certains préfèrent mettre 1 ou 2 grosses manilles, mais l'émerillon est bien pratique quand on remonte l'ancre avec le guindeau, elle se positionne plus facilement dans le bon sens. C'est aussi très utile quand le bateau se balade à la suite des marées, ça évite de tordre la chaine ou la manille ou la verge de l'ancre.
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 219
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays


Retourner vers Autres sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités