voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Chauffage pour bateau

Réfrigérateur, dessalinisateur, chauffage, ventilateurs, électroménager, ...
  • Facebook
  • Twitter

Re: Chauffage pour bateau

Messagede Lagon Bleu » 03 Jan 2018, 17:58

Bonjour,
Voici mon retour d'expérience avec un chauffage Webasto ThermoPro 90 à eau acheté en début 2015 dès l'acquisition de mon Cata, un Nautitech 40 âgé de 10 ans. Le but de cet achat anticipé était de pouvoir le financer avec l'achat du bateau.
J'ai choisi Webasto sur les conseils d'un ami expert en plaisance. Le chauffage Webasto à eau chaude était soi-disant la Rolls des chauffages.
La première déconvenue est apparue avec la livraison du chauffage. Le matériel n'était repéré qu’avec des codes Webasto indéchiffrables par le monteur en herbe que je m’apprêtais à être.
La seconde déconvenue s'est portée sur le contenu de la livraison. Il y avait par exemple deux sorties d'échappement, deux cannes d'aspiration de fuel, des passages de cloisons pour du chauffage à air chaud et bien d'autres équipements inutiles. En revanche les colliers en Inox étaient en Inox 304 et en acier peint. J'ai donc dû en acheter en Inox 316L !
Comme le revendeur Webasto auprès duquel je me suis approvisionné est décédé, je me suis rapproché de Webasto. Webasto refusant de me répondre directement m'a adressé à ses revendeurs. J’avais besoin d’un interlocuteur technique susceptible de répondre à mes questions pour le montage. Ils m'ont plus ou moins renseigné mais pas assez pour que je puisse me lancer sereinement dans le montage. La documentation fournie avec le chauffage est intéressante mais pas exhaustive. De plus elle contient des erreurs.
En résumé : le matériel livré manque de clarification et n'est pas correctement choisi. Le manuel et certaines instructions des revendeurs sont en contradiction avec les principes de l'hydraulique.
Avec l'appui d'un spécialiste de chauffage central j'ai fini par définir le circuit de chauffage qui conviendrait à mon Cata.
Je n'ai fait qu'une boucle à la place de deux (avec pompe de reprise) recommandées par Webasto et je n'ai pas mis mon circuit sous pression comme recommandé par Webasto.
J'ai tout de même réussi à me faire avoir avec la section du câble recommandée pour l'alimentation de la chaudière à plus de 7m. J'ai monté du 6² comme recommandé par Webasto. La chaudière démarrait mais s’arrêtait au bout d'une ou deux minutes car la sécurité arrêtait la chaudière par manque de tension. Une fois ceci compris, j'ai fait un calcul de section, il fallait installer du 10².
J'ai mis un peu plus d'un an pour mettre au point les choses les plus critiques sur mon bateau. Je me suis ensuite penché sur l'installation du chauffage qui m'a pris un gros 6 mois vu les difficultés à réaliser un plan d'installation techniquement au point pour l'ingénieur que je suis.
Résultat : au bout de deux ans j'ai demandé à un revendeur de m'homologuer le montage après visite du bateau afin de démarrer la garantie, comme prévu par Webasto.
Le revendeur a fait correctement son travail mais il est tombé sur des problèmes de fiche électronique qui ne permettait pas l'enregistrement de la garantie sur le réseau de Webasto. Il a ensuite envoyé l'ancien imprimé rempli à Webasto pour permettre l'enregistrement de la garantie. J’ai pour ceci payer la prestation de ce revendeur.
Rien n'a été possible chez Webasto car après être tombé sur l'impossibilité d'enregistrer la garantie papier, les ennuis ont vraiment commencé.
Webasto a remis en cause le fait que le chauffage ait pu être monté deux ans après son achat. Webasto m'a demandé de fournir des explications pour ce délai. Je leur ai fourni la liste des 120 opérations réalisées sur le bateau avant de m'atteler au chauffage, ce qui expliquait largement ce délai. La conclusion du service commercial et après vente de Webasto a été qu’un chauffage acheté deux ans auparavant avait consommé sa garantie au bout d'un an donc pas de garantie pour moi.
Trouvant ceci d'une grande injustice, j'ai contacté le directeur général de Webasto afin de lui faire part de la difficulté rencontrée pour l'établissement de la garantie. Après plusieurs contacts, il a fini par confirmer ce que m'avait dit le service commercial et le SAV.
Je suis parti en Irlande à Pâques il y a un an et je suis tombé en panne de chauffage au bout d'une semaine car la pompe de circulation était morte d'après le SAV Webasto. Pour information, une pompe Webasto coûte 300€ pour une pompe bien ordinaire qui ne vaut pas plus de 50€ pour un revendeur honnête.
Juste avant le départ en Irlande, j'ai démonté la chaudière qui avait du mal à démarrer malgré la bonne section de câble d'alimentation. Je suis tombé sur le brûleur qui n'est autre qu'un petit matelas de laine métallique dans lequel se déverse le gasoil. Le matelas était bourré de carbone carbonisé. Cette carbonisation s'est créée lors des démarrages suivis d'arrêts intempestifs dus au sous-dimensionnement du câble d'alimentation de la chaudière. Je me suis rapproché, par l'intermédiaire d'un revendeur, de Webasto pour un diagnostique sur le brûleur et sur le prix, délai. Le brûleur est déclaré mort par le SAV Webasto. Le prix du petit matelas métallique est de 250€ chez Webasto. Le délai Webasto était d'une semaine pour livraison en France. N'ayant pas envie de rater mon départ pour l'Irlande, j'ai nettoyé le Matelas métallique sur le conseil d’un bon ami. Depuis, la chaudière marche parfaitement bien.
Désolé pour ce long commentaire mais aucune société n'a autant usé ma patience.

Pour info, en même temps que la chaudière, j'ai acheté une GV chez Evelström. Cet été j'ai eu des petits soucis 3 ans après avoir acheté ma voile. Après un simple appel téléphonique à la société, j'ai reçu gratuitement et dans les deux jours plus de pièces de rechange que demandées afin que je puisse réparer et que je ne sois pas pris au dépourvu au cas où !

Conclusion, toutes les entreprises ne fonctionnent pas de la même façon.
Lagon Bleu
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 1
Inscription: 03 Jan 2018, 14:57

Re: Re: Chauffage pour bateau


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Chauffage pour bateau

Messagede GJOA » 09 Jan 2018, 13:04

A mon avis les chauffages Webasto et Eberspacher amènent beaucoup de confort quand ils fonctionnent, mais ne sont pas vraiment fiables sur la durée. Après en avoir pratiqué un et parlé avec beaucoup de collègues sur les pontons nordiques je ne saurais pas vraiment dire quel est le mieux ou le moins pire :mrgreen:
Le SAV varie beaucoup à mon avis avec le distributeur national en France et même la personne principale qui s'en occupe (j'ai expérimenté de grandes différences de service suite à un changement de personnel)
A la base ce sont des systèmes qui ont été développés pour les camions ou les autocars et qui fonctionnent bien dans ce cas.
Ils sont à ma connaissance pas très bien, plutôt mal marinisés, leur électronique est complexe et très peu de personnes/sociétés peuvent intervenir sur la chaudière en cas de malfonction ou plus simplement d'entretien périodique, un gros souci pou un voilier itinérant !
Pour un voilier prévoyant de naviguer sous les latitudes froides il faut absolument posséder un deuxième type de chauffage, par ex un poêle du type Refleks ou Dickinson sur le lequel on peut même brancher un ou deux radiateurs en ajoutant un serpentin au poêle. Ces poêles ont aussi leurs inconvénients (bien choisir l'emplacement dans le bateau surtout si l'on veut pouvoir l'utiliser quelque fois à la gîte, l'emplacement de la sortie sur le pont et le type de cheminée), mais sont beaucoup plus simples et donc bien plus fiables pour un voilier voyageant loin des grands centres urbains.
GJOA
O passionné
O passionné
 
Messages: 115
Inscription: 09 Mai 2007, 14:26
Localisation: Nantes

Précédente

Retourner vers Confort à bord

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités