voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Dérive lestée, pour ou contre ?

Autres rubriques relatives à la construction et préparation du bateau
  • Facebook
  • Twitter

Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede Alicante » 01 Oct 2013, 17:39

Bonjour tous
Depuis quelques temps nous nous intéressons de plus en plus aux dériveurs en aluminium avec l'idée dans acquérir un d'occasion, ou si nous ne trouvons pas, d'en faire éventuellement construire un sur plans.

En regardant de plus près je viens de me rendre compte que si le plus grand nombres des dériveurs ont une dérive non lestée comme j'ai cru comprendre le cas sur les ovnis, d'autres possèdent des dérives plus ou moins lestées, par exemple les hermines sur plan Lucas.
Je ne me rends pas bien compte des avantages et inconvénients en navigation de posséder une dérive lestée ou non ? Pouvez m'expliquer et me faire part de vos expériences ?

Pour bien préciser ma question je ne parle pas des bateaux à quille relevable, avec quille sabre ou pivotante, ni des dériveurs lestés, mais bien d'un dériveur intégral avec une vraie dérive pivotante.
Je vous remercie pour vos explications, Thibault
Alicante
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 12 Déc 2009, 17:11

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede cco » 02 Oct 2013, 09:53

Bonjour,
je ne vois personnellement aucun avantage à lester un dérive dans le cas d'un dériveur intégral.
Le dériveur intégral a ce superbe intérêt qui est de pouvoir naviguer dérive relevée au portant et aussi de prendre la cape dérive relevée dans du gros mauvais temps, ce qui lui permet de déraper sans se faire coucher par les vagues.
Dans le cas d'une dérive lestée, une fois celle-ci relevée, on remonte le centre de gravité avec tous les inconvénients qui vont avec sur le plan de la sécurité.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede Alibou » 02 Oct 2013, 14:29

Tout à fait, pouvoir naviguer la dérive entièrement relevée ajoute en sécurité et aussi beaucoup en confort aux allures portantes par mer formée.
Par contre tout dépend de ce que vous entendez par "lestée" ?
Sur les Ovni et les Allures les dérives sont des tôles biseautées, peu épaisses, leur poids de quelques centaines de kg est supérieur à la poussée d’Archimède correspondant au volume d'eau déplacé.
Sur des bateaux plus performants les appendices sont profilés, on voit souvent des profils NACA, comme pour une aile d'avion. C'est le cas notamment je crois sur le nouvel Ovni 52 évolution, sur les nouveaux Allures en option et pour la majorité des dériveurs "one-off" construits sur plan. Au près la dérive sera bien plus performante, par contre son profil est du coup beaucoup plus large, disons épais. Il faut alors lester ces dérives pour qu'elles ne flottent pas et puissent toujours descendre par gravité, une sécurité en cas de défaillance du mécanisme. Ce sont des dérives légèrement ou moyennement lestées. Le gros du lest se situant toujours dans les fonds du dériveur.
Lester encore plus la dérive pour pouvoir réduire ce lest, donnera l'avantage de descendre le centre de gravité et de réduire légèrement le déplacement total du dériveur. Un avantage pour le près, mais l'inconvénient de remonter dangereusement le centre de gravité si l'on veut pouvoir naviguer en remontant totalement cette dérive.

En lestant plus fortement cette dérive on se rapproche du concept du quillard à quille relevable pivotante, comme par exemple le Fleur Australe de Poupon. On ne navigue alors jamais quille relevée, sauf pour approches de mouillage au moteur. L'avantage, en plus de pouvoir réduire le tirant d'eau, étant de pouvoir naviguer plus sereinement dans des zones mal cartographiées, comportant des risques de hauts-fonds non signalés ou de collision avec de la glace, la quille pouvant remonter sous le choc sans gros dégâts grâce à des mécanismes de sécurité. Si l'on recherche avant tout la performance sous voiles tout en conservant l'avantage du tirant d'eau variable, la meilleure solution à mon avis est la quille sabre relevable. Lest le plus efficace car positionné dans un bulbe hydrodynamique en bout de quille, moins de remous d'eau dans le puits, mécanisme moins compliqué pour pouvoir sortir cette quille. Par contre beaucoup moins sûr qu'une quille pivotante ou une dérive. Malgré une "crash box" les dégâts suite à un talonnage ou collision peuvent être vite beaucoup plus importants, il faut naviguer avec précaution. Bien pour les grandes traversées mais pas indiqué pour les zones reculées ou mal cartographiées !
Alibou
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 96
Inscription: 17 Aoû 2007, 19:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede Alicante » 02 Oct 2013, 20:48

Bonsoir et merci à vous pour ces explications très claires !
Je comprend beaucoup mieux les raisons, avantages et les inconvénients de lester la dérive. Par contre pas toujours facile de voir avec les spécifications annoncées des bateaux, par exemple pour les plans des Hermine, si la dérive est peu ou plus lestée ?
Alicante
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 12 Déc 2009, 17:11

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede Alibou » 03 Oct 2013, 13:42

Bonjour
Je viens de parcourir le site de l'architecte naval Francois Lucas pour voir les spécifications. Grosses variations d'un Hermine à un autre avec des dérives représentant de 12 % (comparable aux Ovni) à 25 % du lest total du dériveur pour les quelques bateaux que j'ai regardé. En général des dérives moyennement lestées pour compenser le profil Naca, mais sur certains modèles un transfert du lest vers la dérive ex pour l'Hermine 40. Il faut se rendre compte que si l'architecte a ses idées et convictions, sur des constructions à l'unité comme celles-ci, il doit s'adapter aux desiderata du client. Certains en fonction de leurs expériences passées et programmes futurs privilégieront un point par rapport à un autre.
Alibou
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 96
Inscription: 17 Aoû 2007, 19:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede SABBA » 04 Oct 2013, 09:01

Une autre alternative pour abaisser le centre de gravité sans avoir à transférer une partie du lest vers la dérive est d'utiliser un bustle ou embryon de quille dans lequel on peut positionner non seulement le lest plus bas mais aussi, au moins partiellement, moteur, batteries, réservoirs. J'ai vu plusieurs plans de voiliers de grand voyage qui utilisent ce concept avec succès. Il s'agit toujours de dériveurs intégraux et non lestés. On peut toujours poser le bateau à plat. Le bustle est dans la ligne du brion et prend forme vers l'arrière, ajoutant à la stabilité de route, de plus protégeant l'hélice. On peut utiliser une dérive au profil NACA légèrement lestée et ainsi naviguer au portant dérive entièrement relevée sans que le centre de gravité du voilier ne soit modifié de manière significative.
SABBA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 30
Inscription: 14 Juin 2007, 14:02

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede arioso » 05 Oct 2013, 11:15

Bonjour,
pas pour du tout
Dérive remontée en partie largue bien toilé Spianato trace sa route par 25 nds sans lofer
Sécurité confiance vitesse
Un régal
Revivrai-je cela
Profitez de vos bateaux membres de l ovni-club
Jean Marie
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive lestée, pour ou contre ?

Messagede Nunavut » 25 Nov 2013, 20:51

Intéressant car toutes les options intermédiaires sont permises entre tout le lest (rien dans les fonds, on parle alors de quille pivotante) ou aucun lest (juste le poids de la dérive et tout le lest dans les fonds). Visiblement certains architectes comme Lucas pour les Hermine cité plus haut s'en servent pour abaisser/avancer le centre de gravité au près.
Philippe de Nunavut
Avatar de l’utilisateur
Nunavut
O passionné
O passionné
 
Messages: 129
Inscription: 09 Mai 2007, 20:27


Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités