voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Etai largable ?

Mâts, gréement dormant, enrouleurs, emmagasineurs, voiles, ...
  • Facebook
  • Twitter

Etai largable ?

Messagede Coro » 14 Jan 2012, 18:49

Bonjour au Club !
Allons devoir refaire la majeure partie de notre gréement dormant. Avant de prendre une décision pour notre bateau de 12 m je voudrais connaitre les avantages et inconvénients d'utiliser un étai larguable pour la deuxième voile d'avant la trinquette ou un foc de route.
Pour un navire plus grand comme le 445 ou tous les voiliers de plus de 14m je crois que je choisirais une trinquette sur enrouleur fixe, donc pas d'étais largable, par contre pour un bateau plus petit, 2m c'est beaucoup, j'hésite ! J'aimerais avoir l'avis de ceux qui possèdent un Ovni de taille équivalente : Obni 385, 39, 365, 37 et plus?
En vous remerciant
Coro
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 13 Aoû 2010, 09:50

Re: Etai largable ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede URUZ » 15 Jan 2012, 10:09

Bonjour,
Pour utiliser la trinquette sur mon 395, il faut quand même que cela "rentre fort". Je n'ai pas épprouvé pour le moment plus de 30 Nds mais déjà avec un riz sur génois/GV cela rend le bateau moins ardent.
En condition de navigation cotière avec une perspective de 30 nds (rafales 35/40)...peu sorte !
Reste maintenant la croisière hauturière avec des virements somme toute moins fréquents. J'ai pu en tant que passager vérifier que même au dela de 50 nds (détroit de Lemair) sur un cigale 16 avec un étai largable on s'en sortait très bien.
Inconvénients: deux écoutes supplémentaires, chariots doublés, prise de riz et manoeuvre en pied de mat. Nécessité de toujours être pret a envoyer soit un peu de "bazar sur le pont".
C'est aussi un coût !
Bon vent
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 44
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / La Trinité sur mer

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Malugui 3 » 15 Jan 2012, 13:22

Bonjour Coro,

Sur mon Ovni 365, pour éviter les contraintes d'un étai largable, j'ai choisi l'option d'utiliser le même emmagasineur Facnor pour le Gennaker, la trinquette et le tourmentin, sachant qu'on ne porte pas ces voiles en même temps, et j'en suis très satisfait.

Cela suppose que la trinquette et le tourmentin soient spécialement coupés et équipés d'un guindant plus rigide comme celui du gennaker, puisqu'il fera office d'étai. Gros avantage, le stockage focs enroulés et la mise en place facile. On peut aussi laisser la trinquette à poste, enroulée, si l'on doit avoir des conditions de vent forts pendant plusieurs jours. Par contre il faut une drisse en materiau non étirable et beaucoup plus longue (prix) car montée avec une poulie de mouflage pour assurer l'étarquage. Il y a d'autres possibilités de montage, avec un hook ou un palan au point d'amure, mais je n'en ai pas l'expérience.

Question expérience justement, je suis d'accord avec URUZ quant l'utilisation assez limitée de la trinquette sur un bateau de cette taille. Il faut aussi dire que sur le 365, elle ne fait que 14,5 m². En trois saisons de navigation - quelques mois par an en navigation côtière essentiellement, mais dans des endroits souvent ventés (Irlande, Ecosse) - j'ai eu en fait très peu l'occasion d'utiliser la trinquette, intéressante essentiellement au près serré dans la brise. Néanmoins, cet été par vent de NE 20-25N entre l'Abervrac'h et Batz, sous trinquette et deux ris au départ, puis un seul ris, le bateau était bien équilibré et marchait très bien.

Bonne navigation

Malugui 3
Malugui 3
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 51
Inscription: 29 Avr 2010, 14:43

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Borderline » 15 Jan 2012, 14:11

Bonjour,

Je navigue avec un étai largable, que j'installe quand la MTO devient douteuse. Je navigue jamais avec mon génois à moitié enroulé. Au près il est incontestable que le rendement d'une trinquette sur étai est supérieure. Sur des grands bords de près il y a pas photo !!
L'avantage du largable pour moi: Génois libre pour virement de bord. Rendement au près excellent, sous inter et foc de route 1,2,3. Bateau efficace, guindant bien rempli et puissant.
Inconvénient. Stockage des voiles. Endrailler dans une mer de plus en plus formée. ( j'aime et ça me gène pas ) Deuxième barre d'écoute plus centrée et Winch sup pour ma part. Cout sup à une trinquette sur enrouleur ( encore que j'ai récupéré des focs en excellent état et des winchs d'occases sur hisse et oh)
Voila mon avis !
Gil
Borderline
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 4
Inscription: 02 Jan 2012, 13:17

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Lei Lani » 15 Jan 2012, 18:43

Bonjour à tous et bons vents pour cette nouvelle année !

L'avantage d'un étai largable c'est d'être ... largable :D pour les virements de bord avec le génois ou gennaker, pas un avantage réellement important en grande croisière où un bord peut durer plusieurs jours :mrgreen: , mais aussi pour disposer de plus de place sur le pont avant, pour gonfler une grande annexe au mouillage, notre cas.
Par contre une fois ramené au pied de mât cet étai est parfois encombrant car plus long, il faut trouver une solution en passant sous un balcon et utiliser un bout ou un sandow pour l'étarquer loin du mât. Dans le mauvais temps ou en prévision, on laisse ce bas étai à poste, une sécurité supplémentaire en cas de rupture de l'étai principal . On peut endrailler la trinquette à l'avance en la protégeant dans un sac de pont.
Sinon j'aime bien aussi la solution de Malugui en utilisant un ou des emmagasineurs. Il suffit alors de disposer simplement de cadènes placées aux bons endroits sur le pont, suivant la taille et la coupe de la voile. C'est vrai qu'une fois partiellement enroulée, même bien taillée, une voile perd beaucoup en performance.
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede arioso » 15 Jan 2012, 23:38

Bonjour Coro,
Sur mon 37 acheté d'occasion il y a un grèèment de cotre avec bastaques à poste et un rail pour la trinquette auto-vireuse.
Cette trinquette est bien plate endraillée sur mousquetons rapides toujours à poste ,prête à être envoyée.
Je voulais cela C'est un peu la galère pour virer mais quel confort et quelle sécurité que cela dégage.
Les bastaques tiennent le gréément qui ne bronchent pas quand cela devient mauvais;
Bref le gréément de cotre est à recommander selon mon avis.

L'autre jour j'avais à rentrer à PCamargue et je me traînais ( la risée volvo étant ce qu'elle était merci) j'ai envoyé la trinquette et j'ai gagné un petit peu de vitesse.Intéressant je vérifierai cette sensation

Jean Marie le bavard!!!!!!!!!
encore plus quand je vous aurai fait le compte-rendu de mon D2-4O
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede KATYNA » 16 Jan 2012, 13:02

Bonjour à tous,
Sur mon 36, j'ai installé depuis 4 ans une trinquette sur enrouleur, plusieurs avantages:
Je navigue souvent seul, cela évite de faire le funambule pour équiper l’étai largable dans la mer formée.
J'ai mis une trinquette plus grande en surface que le tourmentin d'origine. Le point d’écoute passe derrière le mat, entre les haubans et bas haubans. Gain de surface environ 4 m². J'ai également retiré la barre d’écoute auto-vireuse du pont.( Plus clean)
Je n’hésite pas à la mettre partir de 22 25nds de vent car un génois enroulé travaille mal et se déforme. avec bastaques bien sur.
Sous amure bon plein, je mets les deux voiles d'avant et également, Vent AR je déroule les deux voile d'avant en ciseau.
On gagne en vitesse, et je trouve cela joli comme gréement.
:( Gros inconvénient, et non négligeable, les virements de bord.
Bon, nous ne faisons pas des régates, en principe, nos bateaux sont faits pour tirer des longs bords.
Je suis sorti cette semaine faire une virée aux Glenan, samedi j'avais 25nds de vent apparent, je suis rentré au prés sous trinquette et un ris, le bateau marchais à 6 nds, sans effort sous la barre. Que du bonheur. Par contre l'air était frais.
Bonne Nave à tous et tous mes bons voeux pour 2012
Jean
KATYNA
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 4
Inscription: 27 Fév 2008, 12:58
Localisation: Port de BELON

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Coro » 18 Jan 2012, 19:23

Merci pour tous vos commentaires bien intéressants !
Je suis entrain de regarder les emmagasineurs sur le site de Profurl suite à la suggestion de Malugui 3. Je me demande si l'on peut réutiliser le même émerillon pour 3 voiles différentes ? C'est visiblement la partie tourelle le plus cher mais l'émerillon pour la tête est une belle pièce aussi. Je n'ai pas encore trop bien compris le rôle de la manille de mouflage ?
J'ai l'idée d'ajouter des bastaques 100 % textile, plus commodes lorsque pas étarquées, je vais demander au gréeur si c'est OK, le reste du gréement dormant étant en mono-toron.
A suivre et merci encore !
Coro
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 13 Aoû 2010, 09:50

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Saffire » 18 Jan 2012, 20:43

Bonjour,
Sur mon ovni 365 j'ai un étai largable et une trinquette de 16 m2 et j'en suis content car c'est vraiment efficace et sécurisant au près avec de la brise.
J'ai fait mettre un petit rail d'écoute sur le rouf pour rentrer le point de tire ce qui améliore un peu l'angle de remontée au vent point faible de nos chers dériveurs.
Mais bien sûr le point moins positif est la mise en place qui est laborieuse en couple sexagénaire !
Résultat : nous laissons souvent la trinquette endraillée sur le pont avec pour la saison prochaine un sac avec fermeture éclair et points d'attaches sur le pont .
Avec les inconvénients mentionnés de difficulté de virement de bord, de stockage de l'étai largable qui bat sur la barre de flêche quand il est stocké le long du mât etc...A ce sujet je vais sans doute installer sur le devant de la barre de flêche un petit crochet qui peut sécuriser cet étai trop volant ! J'ai vu ce crochet chez uship.
Conclusion : si c'était à refaire j'installerai une trinquette sur enrouleur sans hésiter à augmenter un peu la surface pour combler le "trou" de m² avec le génois . Mais bien sûr chacun met son curseur où il veut sur ce choix selon son âge et son programme de navigation . Aller voir le site de Chamade.ch qui est instructif !
Bon vent à tous
Saffire
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 18 Jan 2012, 20:21

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede URUZ » 19 Jan 2012, 07:26

Bonjour,
Je réagi sur cette idée de bastaque textile. C'est très tentant évidemment mais attention néanmoins a la fragilité de ces fibres, elles sont d'une résistance insoupsonnée mais aussi très sensible au ragage et aux UV. En fait cela veillit très mal.
J'ai appris des Skippers MACIF que cela avait été a l'origine des ennuis de gréement de leur bateau engagé dans la dernière transat J.Vabre.
L.A
URUZ
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 44
Inscription: 03 Oct 2010, 16:32
Localisation: Paris / La Trinité sur mer

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Coro » 22 Jan 2012, 12:33

Oui en effet. D'après notre gréeur la résistance à l'abrasion est de fait un point faible à considérer. Pour les UV c'est moins gênant par exemple le Kelvlar dans le King Rope est protégé de toute façon par le guindant de la voile qui elle même n'est pas toujours à poste. Pour le dormant des fibres à base de Spectra ou Dyneema tiennent relativement mieux aux UV.
Avec tout ça je crois que je vais conserver les bastaques actuelles qui de toute façon n'ont pas été très sollicitées.
En vous souhaitant un bon dimanche !
Coro
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 13 Aoû 2010, 09:50

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Argane » 23 Jan 2012, 22:25

Trinquette ( de la hauteur mais peu de recouvrement) et étai largable: une vraie solution par vent frais au près. Tout est recentré près du mât, le bateau est doux et ne tape même plus en faisant un peu dégueuler la GV dans les hauts. Même rails d'écoutes que pour le génois, tant pis si je perds un peu d'angle.
Point noir: virement sous génois si on veut garder l'étai à poste. Sinon il est rangé sur une cadène de hauban. Mon ovni est un 32.
Argane
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 21 Nov 2011, 23:39
Localisation: Valras

  • Facebook
  • Twitter

Re: Etai largable ?

Messagede Malugui 3 » 29 Jan 2012, 12:29

J’ai un peu de mal à répondre à CORO à propos de l’utilisation de l’emmagasineur mais j’essaie de nouveau.

J’utilise la même poulie crantée Facnor et la même drosse pour le gennaker amuré sur le bout dehors et la trinquette (et le tourmentin) amurée sur la cadène d’étai largable. La drisse est équipée d’une poulie de mouflage qui sert de palan pour faciliter l’étarquage. Mieux qu’un long discours, on voit bien le système sur le site de Facnor. (http://www.facnor.com/fr/produits/emmagasineurs/gamme_poulie_crantee/default.asp)
Ce matériel revient effectivement assez cher, surtout que la drisse, plus longue, est aussi en matériau spécial anti étirement et anti-torsion, et que. le guidant des voiles doit être monté sur un cable anti-torsion. Mais quelle facilité pour gréer, même dans le gros temps, laisser la voile à poste si on veut, et la dégréer en quelques minutes sans les inconvénients mentionnés pour l’étai largable.
A propos, n’oubliez pas le gennaker, une voile indispensable.
Vivement le printemps qu’on aille deshiverner et naviguer.
Bon dimanche
LH Malugui 3
Malugui 3
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 51
Inscription: 29 Avr 2010, 14:43


Retourner vers Gréement et voiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités