voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede LICORNE83 » 17 Jan 2014, 17:52

Bonjour,
En phase de présélection pour l'achat d'un OVNI 435 ou 385 en occasion récente (maxi 10 ans),
et ayant l'intention de naviguer en solitaire, je me pose la question de l'intérêt d'une GV sur enrouleur
par rapport à la GV fullbatten proposée le + souvent. En cas de coup de vent, les ris sont-ils aussi faciles à
prendre seul que quelques tours d'enrouleur?
Merci de me communiquer votre expérience sur ce sujet.
Cordialement
LICORNE83
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 1
Inscription: 14 Jan 2014, 11:49

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede belougas » 18 Jan 2014, 10:16

Bonjour,
personnellement je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer une voile sur enrouleur. J'ai une fullbatten avec trois rangées de ris automatiques qui ne m'ont jamais posés de problème quelques soit les conditions météo. je reste bien abrité devant le piano pour toute la manœuvre. Depuis quelques temps je suis en train d'étudier le fait de pouvoir supprimer le rail et les chariots facnor pour passer sur des charriots qui prendraient directement dans la coulisse du mat. je les ai essayer déjà sur d'autres types de bateau. L'avantage et de pouvoir changer rapidement sa GV (pour endrailler par exemple une GV suédoise, refaire une couture...). Il reste les bosses de ris qui prennent un certain temps à remettre du fait qu'elles passent à l'intérieur de la bôme . L'idéal serait d'avoir une bôme ouverte sous le dessous sur des portions assez longues de façon a pouvoir repasser les bosses rapidement sans être obligé de laisser un bout au moment où on les enlève.
Il me semble qu'une GV sur enrouleur peut être un problème supplémentaire dans des conditions musclé si ça 'coince'. Je suis preneur de tous retour d'expérience, merci.
bonne réduction de voile !
daniel
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede Dummy » 18 Jan 2014, 11:30

Bonjour,
J'ai navigué sur des Ovni avec les 2 solutions ... qui ont chacune leurs avantages et inconvénients :wink:

La grand voile sur enrouleur, par ex sur enrouleur de bôme Profurl, bien que pouvant quand même être lattée (avec certaines restrictions sur la position et directions des lattes) est plus petite qu'une GV standard full batten. On perd donc en motricité dans les petits airs, c'est comme si l'on naviguait en permanence avec un "ris de fond". Un autre gros inconvénient AMHA est qu'il faut amener le bateau vraiment très proche du lit du vent pour pouvoir enrouler correctement, ce qui est désagréable ...et humide :mrgreen: , par vent fort et mer formée. En dehors de ça le système fonctionne bien et m'a paru fiable.

Le système de ris dits "automatiques" (bosses de ris complètes uniques pour les points d'écoute et d'amure avec poulies cousues sur la voile et retour au cockpit en passant dans des poulies en pied de mât fonctionne bien une fois que l'on a trouvé (et marqué au feutre indélébile sur bosses et drisse de GV) les bons repères. Pas difficile en équipage réduit et pas besoin d'autant loffer (en choquant bien) qu'avec l'enrouleur (où l'on doit maintenir la voile assez plate). Par contre dans la brise c'est "3 vitesses" alors que le réglage avec l'enrouleur est progressif et plus immédiat i.e. moins de latence que pour prendre ou renvoyer un ris où l'on hésite plus souvent pour voir si le temps se maintient et si cela est vraiment nécessaire.

Par contre en cas de soucis dans du mauvais temps je préfère la "simplicité" des ris. Je ne crois pas trop au changement de grand voile par mauvais temps i.e. envoi d'une grand voile suédoise sans son rail dédié.

Je serais curieux d'en savoir plus sur les meilleurs systèmes de coulisseaux. Le chariots de GV Facnor à billes sont bien mais il faut les rincer à l'eau douce le plus souvent possible, et c'est vrai que dégréer la GV avec ces chariots n'est sûrement pas une opération facile en navigation.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede LUCRECE » 19 Jan 2014, 10:39

Juste un témoignage. J'ai débarqué le rouleau Profurl de GV de mon 345, après que la mécanique (pourtant bien entretenue pendant 10 ans) se soit bloquée dans un passage de front au large des Asturies. Je suis resté avec une GV bloquée, incapable de la réduire dans la mer qui se creusait et les surventes: un souvenir tenace. Maintenant LUCRECE a un système Full Batten (rail et chariots Harken, avec billes de réserve). A l'usage, ce système s'est avéré très facile à manoeuvrer en solo, pourvu qu'on gère soigneusement les bouttes de prise de ris. Très facile à examiner et à maintenir préventivement également. Jamais plus je ne ferai confiance à une mécanique de réduction à rouleau qui, par conception, ne peut faire défaut qu'en situation de stress, sans préavis. Quelle que soit cette mécanique, la hot line du fabricant n'est pas présente pour vous assister. Pour débloquer la situation, j'ai dû naviguer 45 miles, portant, pour trouver un plan d'eau abrité. J'ai descendu la GV, car elle n'était plus en tension et il n'y avait plus de mer, et tout s'est décoincé en moins de 5 minutes...
LUCRECE
O discret
O discret
 
Messages: 17
Inscription: 25 Juin 2008, 22:39
Localisation: Bordeaux / Hendaye

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede cco » 19 Jan 2014, 12:08

Merci Lucrece pour ce témoignage bien parlant. Il rejoint totalement mon sentiment sur la loi de l'emm... maximum sur un bateau. En effet, quand ça coince, c'est toujours quand il ne faut pas. Nous avons discuté avec pas mal de Norvégiens qui ont tous des GV sur enrouleur (Bavaria, HR et autres bateaux du coin) et nombre de fois, des soucis de blocage plus ou moins sérieux sont apparus, à chaque fois lors de tension trop importante donc quand ça déménage et qu'il faudrait justement que tout se passe bien.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 283
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede MOUSSAILLON » 26 Jan 2014, 02:11

Bonsoir, de Cuba,

Sur Moussaillon, nous avons une GV sur enrouleur ( mat Selden ) , trouvée avec le bateau.
Nous avons bien pataugé au début avec des GV bloquées au déroulage ou pire à 'enroulage.

Depuis nous avons relu la notice Selden. Selden insiste très, très fort sur l'enroulage serré . Depuis, nous avons cessé l'enroulement "à la voléé" par exemple par petit air. Nous enroulons systématiquement au winch sans forcer, très progressivement. Depuis, nous n'avons plus de souci.

Reste que effectivement, il vaut mieux se mettre face au vent ou encore à 15 ° pour l'enroulement avant de rentrer au port ou au mouillage. Pour la prise de ris, 45° vont très bien.
( D'un autre cté, j'abat souvent massivement pour enrouler le génois).

Dummy souligne à juste titre la petite perte de surface, compensée cependant par une voile très plate.
Dans la pratique, c'est peu gênant, comparé au confort et à la sécurité de l a manoeuvre en solo ou en équipage réduit .

Et en fait, en Méditerrannée , c'est bien souvent rien ( donc moteur) ou baston (donc enroulé)
Dans l'alizé , on est la plupart du temps arisé.

Autre avantage, on peut d'évidence finasser entre les ris , ou plutôt leurs équivalents.

Francois
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 102
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede belougas » 26 Jan 2014, 09:54

Bonjour,
Je reviens sur les ris automatiques. Je ne marque pas mes bosses de ris car je les retourne de temps en temps, les raccourcis un peu quand il faut les rajeunir : je me retrouverais avec des marques partout. Mais la raison principale est que je ne prends pas systématiquement les ris à fond. Il n’arrive surtout sur le 2° ou 3° ris de ne le prendre qu’à moitié, Juste pour saluer une petite giboulée qui ne va pas forcément trop m’éclabousser ou pour supprimer un peu de toile qui me vautre trop sur le bouchain et pour limiter ainsi la dérive. J’ai l’impression que dans cette configuration la chute est plus tendue que quand le ris est pris à fond. . Pour vérifier, il faudrait utiliser un tensiomètre pour connaitre la répartition des forces sur le guindant et sur la chute dans les deux configurations. Pour ma part, je sais que sur Bélougas ça fonctionne bien.
Je n’ai toujours pas trouvé de charriots de GV qui s’endraillent directement sur le mât(solides, fiables et surtout pas trop chers pour faire un essais). Je suis convaincu qu’après le 3° ris dans certaine condition musclé une GV suédoise est bien venus. Par contre je ne crois pas en un second rail. Il se trouve décentré ; des trous supplémentaires dans le mât, un rail de plus alors que je voudrais déjà supprimer celui que j’ai. Une fois la GV désendraillée du mât, malgré le fardage quelle représente, elle peut très bien rester dans son lazy-bag bien ferlée. Il faut prévoir un point d’amure supplémentaire sur le vis-de-mulet (sangle courte avec anneau ou grande manille textile….) une sangle et un petit palan pour fixer le point d’écoute et le tendre sur l’extrémité de la bôme. Il me reste à mettre en pratique et cet hiver est bien venteux en Bretagne : la météo s’y prête donc bien….
bonne nav vivifiante à tous
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

  • Facebook
  • Twitter

Re: Grand voile sur enrouleur ou fullbatten (en solitaire) ?

Messagede Ymanja » 26 Jan 2014, 12:41

Bonjour tous,
J'ai étudié sérieusement la possibilité de mettre un enrouleur de grand voile sur Ymanja alors que je naviguais en Méditerranée, souvent seul et de surcroit hivers compris.
Ces systèmes sont attractifs en théorie pour un équipage réduit mais à déconseiller en pratique.
Avec le système d'enrouleur de bôme il faut carrément se mettre bout au vent pour enrouler dès que le vent est fort, ce qui nous forçait à enrouler entièrement génois ou trinquette pour réduire. Une aberration ! Le bateau n'étant plus appuyé sur l'eau c'est bon pour casser la vaisselle ! En plus j'avais trouvé que la grand voile était difficile à régler correctement. Une seule sortie par queue de mistral sur le bateau de mon voisin de ponton a suffi pour me dissuader d'acheter un tel équipement. Pour l'anecdote ce voisin que j'ai rencontré par la suite au Cap Vert sur un bateau neuf pourtant plus grand n'en était plus équipé !

Le système Selden d'enrouleur de mât, que je n'ai pas testé sur l'eau, m'avait paru plus performant concernant le réglage de la voile, mais pas vraiment indiqué pour un dériveur intégral car ajout de poids dans les hauts. Sans compter qu'avec la loi de Murphy rappelée plus haut "tout ce qui peu foirer sur un bateau, foirera un jour" ...

Pour la suédoise je ne me vois pas pour dire vrai changer ma GV par 45 N de vent, mais je ne suis plus tout jeune.
Il m'est arrivé de naviguer GV entièrement affalée avec un bout de trinquette, mais évidemment pas question de choisir son cap. Pour remonter un peu au vent ou disons faire du travers, je crois qu'il faut mieux équiper sa GV d'un quatrième ris. C'est encore mieux si c'est fait à l'origine. Pas besoin que les bosses soient toujours à poste tant que c'est prévu i.e. renforts dans la GV, poulies sur la GV et à l'extérieur de la bôme, ... C'est ce que j'ai observé sur plusieurs voiliers descendant dans le grand sud, y inclus des voiliers de charter professionnels naviguant tous les étés australs sous les hautes latitudes.
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 156
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée


Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités