voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Guindeau Lewmar

Relevage hydraulique de la dérive, safran, guindeau, propulseur, ...
  • Facebook
  • Twitter

Guindeau Lewmar

Messagede cybele » 08 Mai 2012, 15:56

Bonjour
J'ai sur mon nouveau 445 un guindeau Lewmar 1000W, avec barbotin mixte (?) et poupée , avec pour l'instant uniquement un mouillage de 60 m en chaine. Deux questions:
-Je voudrais rajouter un cablot derrière la chaine: quelle est la meilleure jonction chaine-cablot pour passer dans le barbotin? épissure classique dans le dernier maillon, ou épissure longue dans 4 ou 5 maillons? qui me semble de diamètre plus adéquat.
-Avez-vous réussi à vous servir séparément de la poupée sans enlever la chaine, par exemple pour gérer une aussière? je n'ai pas compris le mode d'emploi.
Merci de vos conseils avisés.
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016:golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
2017 et 2018: Norvège.

http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 122
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

Re: Guindeau Lewmar


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Guindeau Lewmar

Messagede Ymanja » 09 Mai 2012, 15:07

Bonjour,
Nous utilisons aussi notre guindeau, un Lofrans à axe vertical, comme winch électrique avec une drisse pour que ma compagne puisse me hisser en haut du mât sans effort de part et d'autre. J'ai toute confiance, mais j'utilise aussi un système issu de la spéléo pour m'assurer sur une autre drisse bien étarquée. :wink: Dans ce cas j'assure l'ancre par un bout d'aussière frappée à un taquet avant et un noeud de bosse sur la chaîne, car de fait je sors complètement la chaîne du barbotin.
Nous n'avons pas de winch électrique à bord.

je ne sais pas de quel modèle de guindeau Lewmar il s'agit, axe horizontal ou axe vertical ? mais en général la poupée d'un guindeau est utilisée pour remonter le mouillage sur la partie câblot . Même principe que ci-dessus avec aussière de quelques mètres pour faciliter le passage du câblot à la chaîne (bien utile quand la chaîne est sous tension) avec nœud de bosse sur la chaîne (ma préférence) ou crochet de mouillage.
En effet la jonction câblot -chaine se fait sur plusieurs maillons pour ne pas sur-pater et plus de solidité. Personnellement j'ai aussi cousu un tissu imputrescible autour pour protection contre le ragage.
C'est à mon avis un bonne idée d'ajouter du câblot pour doubler la longueur de son mouillage et lui conférer une meilleure élasticité lors de vents violents au mouillage.
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 158
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Re: Guindeau Lewmar

Messagede cybele » 09 Mai 2012, 17:23

Bonjour Ymanja. C'est un guindeau à axe vertical, barbotin dessous et poupée dessus. Mais je ne vois pas comment enlever complètement la chaine du barbotin, sauf à dévider les 60 m sur le pont...Il n'y a pas de place dans l'ecubier (qui est juste dessous) pour simplement sortir la chaine du barbotin. Sur mon précédent bateau l'axe etait horizontal et c'etait un jeu d'enfant de passer du cablot à la chaine.
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016:golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
2017 et 2018: Norvège.

http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 122
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Guindeau Lewmar

Messagede Ymanja » 09 Mai 2012, 19:37

cybele a écrit:C'est un guindeau à axe vertical, barbotin dessous et poupée dessus.

c'est comme le mien et ça me semble classique. Je remonte 50 cm de chaîne max de la soute et la retire du barbotin (après avoir assuré l'ancre ou la chaîne avec un bout) et la passe par dessus la poupée pour libérer totalement le guindeau lorsque je veux l'utiliser comme winch électrique pour monter au mât. Alors à moins que ton guindeau soit entièrement caréné je ne comprends pas trop ta question ??

Quant au passage de la chaîne au câblot, ou plutôt du câblot à la chaîne lorsque l'on remonte le mouillage par vent soutenu, on utilise un bout pour tenir le mouillage (voir mon premier message, bout sur la chaîne sur pont avant lorsque tout le câblot est remonté grâce à la poupée) et pouvoir endrailler la chaîne dans le barbotin.
Si ça tire vraiment trop par ex par vent très fort, je prend une aussière un peu plus longue que mon bout de mouillage habituel et la frappe sur un winch pour remonter un peu plus de chaîne et pouvoir la passer entièrement et facilement dans le barbotin.

Bons mouillages !
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 158
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Re: Guindeau Lewmar

Messagede cybele » 09 Mai 2012, 22:34

oui, c'est le problème, le guindeau est presqu'entièrement caréné. Je vais voir si la pièce de carénage est indispensable. mais le bateau est à La Rochelle et moi à Brest.
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016:golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
2017 et 2018: Norvège.

http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 122
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39


Retourner vers Autres sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron