voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Help, premier carénage

Quelles peintures utiliser. Modes d'application.
  • Facebook
  • Twitter

Help, premier carénage

Messagede Khujada 2 » 21 Mar 2013, 14:09

Bonjour,

C'est notre premier carénage sur notre nouveau bateau. Notre ovni a été mis à l'eau en juillet 2012. En lisant les questions et réponses sur le sujet, j'ai compris que nous devions utiliser primocon et ensuite trilux. Est ce que nous devons mettre la coque a nu avant de commencer à peindre? Et combien de couches me conseillez-vous? Si quelqu'un pouvait m'expliquer le procédé, ça m'arrangerait grandement!
Khujada 2
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 33
Inscription: 29 Juil 2012, 12:11

Re: Help, premier carénage


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Lei Lani » 21 Mar 2013, 15:12

Bonjour Khujada,
En fait c'est très simple, je l'ai fait plusieurs fois moi même sans aucune difficulté.

Première chose : louer un Karcher puissant sur le chantier où vous êtes pour bien nettoyer la coque.

Surtout ne pas gratter avec un outil métallique qui pourrait endommager les couches d'époxy sous l'antifouling.
Sur un voilier très récent comme le vôtre aucunement besoin de mettre la coque à nue. Ce serait un très gros travail et ensuite nécessiterait un travail soigné pas facile et fastidieux pour un particulier. Car une fois l'aluminium à nu, il faudrait le re préparer pour la peinture i.e. acide de dérochage, primaire d'accroche, avant plusieurs couches d'époxy isolantes, et finalement plusieurs couches d'antifouling.

Une fois la coque nettoyée au Karcher et sèche vous devriez voir encore l'ancien anti-fouling.
Le primocom peut être utilisé par endroit en sous couche sous l'antifouling dans les zones plus exposées où vous pourriez voir les couches d'époxy apparaitre, e.g. étrave, bord d'attaque de la dérive au cas où vous auriez beaucoup navigué ces derniers mois dans des eaux pleines de détritus ... ou en cas de chocs. Bien que ce soit un monocomposant j'ai obtenu des résultats tout à fait satisfaisant avec ce Primocom. Mais aucunement besoin d'en passer, si l'ancien Trilux est toujours visible.

Ensuite une ou deux couches de Trilux au rouleau, bien respecter les temps entre les couches et le délai maximum de remise à l'eau du bateau. Voir la notice du Trilux. Si vous prévoyez d'aller dans les eaux chaudes tropicales une troisième couche pourrait être utile. Ce qui compte c'est le total de matière active antifouling. Attention à ne pas utiliser de White Spirit qui tue le biocide, mais le diluant d'International. Si vous restez dans des eaux tempérées ou froides, une à deux couches devraient largement suffire à ce stade.
Bon courage
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 220
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Khujada 2 » 21 Mar 2013, 15:25

Merci beaucoup Lei Lana pour votre réponse très complète! Et pour la dérive, vous faites comment? Est-ce que vous laissez le bateau suspendu toute la nuit avec une couche d'antifouling posé le soir? Ça veut dire qu'on ne peut pas en mettre deux? Ou y a t il une autre solution?
Merci!
Khujada 2
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 33
Inscription: 29 Juil 2012, 12:11

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Lei Lani » 21 Mar 2013, 15:41

en effet comme le bateau est en général posé avec son fond de coque à un ou 2 m maxi du sol on ne peut pas sortir la dérive complètement. A part les quelques super chantiers disposant de fosses.
Cela permet tout de même de travailler sur la partie basse et avant de la dérive, en général la plus exposée, car à l'arrêt on remonte cette dérive, ce qui évite qu'elle se salisse.

Pour les retouches, partie arrière haute de cette dérive ainsi que les différents points de support pouir poser la coque, l'idéal est de s'arranger avec le chantier pour une mise dans les sangles le soir et à l'eau le lendemain matin. Comme ça une bonne couche qui a une nuit pour sécher. Par expérience les retouches effectuées une demi-heure avant la mise à l'eau ne sont pas très utiles.
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 220
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Khujada 2 » 21 Mar 2013, 15:53

Merci Lei Lani pour toutes ces réponses. Maintenant, il ne me reste plus qu'à le faire! :)
Khujada 2
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 33
Inscription: 29 Juil 2012, 12:11

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede arioso » 22 Mar 2013, 10:49

Bonjour,
Certains chantiers habitués au bateau de voyage ont des bers spéciaux permettant l accès à la dérive.
Ne pas mettre une "tartine" sur la dérive qui pourrait avoir du mal à descendre une fois relevée.
Penser à démonter les "joues" du safran pour nettoyer le système de relevage.
Bien gratter la coque sous les anodes pour que la jonction anodes coque soit parfaite sinon elles ne jouent pas leur rôle de protection.
Bon courage
Jean Marie
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Khujada 2 » 22 Mar 2013, 18:34

Merci Jean-Marie pour les astuces! :))
Khujada 2
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 33
Inscription: 29 Juil 2012, 12:11

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Dummy » 23 Mar 2013, 09:45

Bonjour
Pour les anodes voir aussi ce fil : Montage des anodes, les derniers posts. Pas obligatoire de décaper la coque sous les anodes, tant que le contact est établi, en général par les visses.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 369
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede Kaya » 08 Fév 2015, 01:30

Bonjour,

Je rebondis sur ce fil , certes un peu ancien, pour avoir des reponses complementaires:
Dans quel cas faudrait-il enelver la couche d'epoxy sur l'aluminium ? Si on constate qu'elle n'adhere plus bien, si ca s'en va par plaques ?
En prenant comme hypothese que la barriere epoxy est encore bonne, n'est-il pas mieux de poncer legerement les couches existantes d'antifouling pour eviter les sur-epaisseurs et permettre une meilleure adherence de la nouvelle peinture.

Un gros merci a l'Avance pour votre aide
Kaya
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 46
Inscription: 20 Mai 2014, 23:03
Localisation: Caraibes

  • Facebook
  • Twitter

Re: Help, premier carénage

Messagede HANAMI 2 » 10 Fév 2015, 19:01

Si l'époxy se décolle sur la coque, il faut le gratter et élargir autour avant d'en repasser une couche.
Mettre un primaire de liaison sur de l'époxy qui se décolle avant d'applique l'antifouling n'est pas non plus une solution, il partira encore plus.
Une fois l'époxy passé sur l'alu, il faut appliquer un primaire de liaison, comme de l'Interprotect http://yachtpaintshop.fr/sous-couches-et-primaires/17-interprotect.html puis ensuite passer l'antifouling. En général une couche suffit et il est préférable de la passer dans le sens de la glisse (avant vers arrière) et de ne pas trop 'tirer'.
C'est la méthode préconisée par Alubat et lors du 'lifting' de Hanami 2, que j'ai fait avec les recommendations d'anciens peintres du chantier c'est comme cela que nous avons procédé.
Au final on obtient la structure suivante: Alu > Epoxy > Interprotect > Antifouling
Bon courage.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015


Retourner vers Peinture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités