voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Isolation coque aluminium

Autres rubriques relatives à la construction et préparation du bateau
  • Facebook
  • Twitter

Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 05 Jan 2011, 14:43

Isolation de la coque thermique et phonique

bonjour,

je vais faire construire une coque sur un plan de François Lucas " Hermine 36" en alluminium léger.

Je connaissais déjà votre club et me permets de vous rejoindre sur vos forum en vous souhaitant à tous dans un pemier temps une très bonne Année 2011 et surtout du bon vent.

Ma première question : pouvez vous m'indiquer les solutions pour réaliser une bonne isolation thermique et acoustique en évitant les ponts thermiques ? J'ai bien noté qu'il était souhaitable de réaliser une isolation au dessus de la ligne de flottaison. Quels sonts les matériaux et techniques à priviligiés ?

Ma deuxième question : existe t-il des pilotes automatique hydraulique pour bare franche (solution choisie dans mon cas) ?

En vous remerciant de votre temps et très bien à vous tous
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

Re: Isolation coque aluminium


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede Dummy » 05 Jan 2011, 16:27

Bonjour Yvan et bienvenue sur ce forum

En premières réponses à vos questions (d'autres membres plus expérimentés que moi pourront compléter) je dirais :

1/ Isolation d'une coque aluminium :

Indispensable d'après la majorité des propriétaires de voiliers alu, car avantages non seulement en isolation thermique mais aussi acoustique, et surtout une importante réduction de la condensation à bord.
2 grandes techniques : A) panneaux épais de Styrodur ou autre isolant coincés entre les lisses ou utilisation de mousse projetée B)
solution A) : la plus part du temps isolation du pont et de la coque à partir de la ligne de flottaison : OK pour programmes de navigation classiques et tours du monde par les alizés, mais insuffisant pour les hautes latitudes (voir les bilans techniques et blogs des voyageurs Ovnistes qui y sont allés). Avantage disponibilité et facilité de nettoyage des fonds. Pour un programme "hautes latitudes" voir si l'on peut isoler le dessous des planchers ? Dans cette première option A) il faut aussi veiller à supprimer les ponts thermiques et par ex. utiliser des feuilles de matériaux isolants pour recouvrir les lisses et membrures de la coque comme plusieurs Ovnistes l'ont expérimenté avec succès.
D'après ma propre expérience le pb d'inconfort majeur à bord d'un voilier dans les zones de navigation froides, c'est l'humidité plus que la température réelle à bord. Voir à ce sujet des solutions sur le blog de Chamade pour un couchage moins humide (lattes, fibres absorbantes, etc)

Option B : pas de pb de ponts thermiques car isolation plus homogène, mais désavantages : en général coût de mise en oeuvre et surtout plus de contrôle visuel de la coque possible

A lire aussi les bilans techniques et blogs des Ovnistes : voir rubrique voyageurs et blogs Chamade, Tibao etc

2/ Pilote électrique :

Il existe de fait des pilotes électriques linéaires pour barre franche à faible conso, mais à mon avis trop limite sur un 36 pieds, même en version dériveur intégral, dès que mer formée et allures portantes. Une meilleure solution pilote en prise directe sur le safran (donc ne change rien si barre franche, à roue, ... et même si hors d'usage).
La très grande majorité des Ovni utilise un vérin hydraulique Lecombe et Schmidt en prise directe, et à ma connaissance (navigations et convoyages sur Ovni + 4 ans de forum) en sont satisfaits

@+, Kevin
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 366
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 05 Jan 2011, 20:33

Merci Kevin pour ta réactivité et tes conseils avisés.

Si j'ai bien compris tu me conseil une isolation de type panneaux de Styrodur complété par un autre isolant (?) Mon programme prévisionnel n'envisage pas de séjour au grand froid mais toutefois un passage dans ces zones.

J'ai aussi lu qq part que le styrodur avait un inconvénient majeur a savoir sa tenu au feux. En regardant sur les sites du batiment ils donnent comme alternative un revètement en liège. il y à t-il des expérience dans ce sens ???

Pour le pilote je vais regarder les détails chez les fabriquants.

Encore merci de tes conseils et très bien à toi
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede Lei Lani » 05 Jan 2011, 23:19

Bonsoir à tous,

A ma connaissance, pour isoler une coque alu, on a eu traditionnellement le choix entre du PS (polystyrène) extrudé ne résistant pas vraiment au feu (classe e je crois pour le Styrodur), ou de la laine de roche avec une bien meilleure tenue au feu, mais hydrophile :cry:
Conscient de ces problèmes les fabricants ont développé des améliorations, ou disons des compromis : grades de PS avec traitement ignifuge relatif, ou encore laine de roche avec film pare vapeur collé dessus, la problématique étant proche pour le plus vaste marché du bâtiment : isolation thermique, résistance à la compression, au feu et à l'humidité, bien que ce dernier point (et la condensation) me semble crucial dans le cas d'une coque aluminium ou plus généralement d'une coque métallique !

Je n'ai pas mentionné les mousses projetées (un choix tout aussi valable), avec un excellent rendement pour le PU (polyurethane), la meilleure "chasse" aux ponts thermique, et peu de risque de condensation entre l'isolant et la coque, grâce à cette technique de mise en œuvre; car de fait coût bien plus élevé (idem pour le liège projeté) et solution pouvant poser des problèmes en cas de démontages ou certaines opérations de maintenance sur le voilier.

Dans la première solution de panneaux positionnés ou coincés entre les lisses, on utilise généralement des isolants minces (ex des films sandwich alu) pour recouvrir les lisses, membrures, etc, afin d'éliminer le plus possible les ponts thermiques.
Si l'on utilise du PS (contacter Basf pour leur demander quel est le meilleur grade de Styrodur à l'heure actuelle), celui-ci sera recouvert par les vaigrages et/ou menuiseries du bateau, donc pas en première ligne en cas d'incendie.
La tenue au feu est de fait importante pour tous les matériaux du bateau; mais il me semble beaucoup plus important de s'assurer de la bonne tenue des mousses utilisées pour les coussins et couchages du carré ou cabines (souvent les premiers à brûler et pouvant dégager des fumées toxiques entrainant l'évacuation forcée du voilier) avant celle de l'isolant de toute façon recouvert par d'autres matériaux.
Bonne isolation !
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 218
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 06 Jan 2011, 09:20

Bonjour za tous,

des conseils supers avisés qui me permettent d'avancé avec rigueur dans mon projet,

Si je dois résumer vos conseils en isolation thermique et phonique:

pour éviter les ponts thermiques et donc limiter la condensation : appliquer une couche mince directement sur les lisses et membrures
1 soit film sandwich alluminium
2 soit revètement liège en 5mm de type : http://www.castorama.fr/store/Sous-couc ... esult=true

pour isoler Thermiqueet phonique: coincé (faire attention à la tenue) du "Styrodur" avec un bon coef de tenu au feux entre les lisses et le tout au dessus de la ligne de flotaison.

Je fais les recherches auprès de BASF afin d'indiquer le type de produit le mieux adapté et laisserai un lien.

Si vous avez de remarques n'hésitez pas !

en vous remerciant, Kennavo :?: (à bientôt en Breton)
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede Brecqhou » 06 Jan 2011, 09:50

Je refais petit à petit l'isolation de mon 385 en vue d'aller dans les hautes latitudes.
En 2005 j'ai fait le tour de l'Islande et me suis aperçu que l'entourage des hublots en alu était une source d'humidité intérieure conséquente par condensation de l'air. J'ai fait des survitrages en me servant de l'épaisseur (40 mm) de l'isolant (PS) et même pour les hublots ouvrant, j'ai fait des survitrages ouvrant à l'intérieur. C'est très efficace et permet d'avoir des parois sèches.
Je suis aussi, dans les facteurs de choix des isolants, plus sensible à la tenue à l'humidité qu'à la tenue au feu sur un bateau.
Bonne année et bon vent
Hubert
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 06 Jan 2011, 18:48

Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede arioso » 07 Jan 2011, 23:39

Pour Yvan
Bonsoir,
Voici le mail d'un pro qui pourra t'aider.C'est un BON
Contacte le de ma part .
JMarie de Spianato
il attend ton appel concernant ton pilote
Je suis crevé je ne m'étends pas.

Bon vent.

jpfredric@free.fr
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 08 Jan 2011, 00:35

Salut JM,

bon repos (qui a t'il sur une mer déchainée ? .......... Un père essouflé :oops: )

J'ai contacté ton pote par @, merci beaucoup

Bloavez Mad (bonne année en Breton)
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede coregraph » 13 Jan 2011, 13:53

bonjour
j'ai un 41 qui n'est pas isolé, je ne prévois pas de navigations sous de hautes latitudes mais simplement Irlande Ecosse.
Alubat m'a indiqué qu'il était quasi impossible (ou alors tellement couteux) de penser installer une isolation par plaque type styrodur
que penseriez vous d'utiliser tout simplement de la mousse poyurethane non pas projetée mais injectée petit à petit avec une bombe...(un peu la solution du benêt...)
merci de vos avis éclairés
jl isambert
coregraph
O discret
O discret
 
Messages: 6
Inscription: 21 Sep 2007, 12:34

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 15 Jan 2011, 01:45

Salut Jl,

Si tu as le choix et du temps l'expérience dit qu'il faut soigner l'isolation et aussi la ventilation.

Tu trouvera plus haut des liens que j'ai positionné a titre d'exemple.
Le studieuse n'est pas excessif 4€, et uniquement au dessus de la ligne de flottaison...

Pour ce qui est de la mousse un gros inconvénient, une foi collée c'est une vraie galère a enlever et c'est pas très jolie au visuel si tu dois revendre. N'oublie pas qu'il nous arrive d'avoir des contacts avec du "Dur" et cela fait des bosses ! Il faut donc un accès des deux cotés. Avec la mousse c'est plus galère que le styrodur que tu enlève facilement après le vaigrage.

Tu trouveras certainement en cherchant sur le net du styrodur pas très cher (idéalement il faut deux couches de 4cm) ainsi sue du pare vapeur pour éviter les ponts thermiques.

Si tu as ke temps tu trouvera sur ce dite des expériences de voyage aux froid. (gla gla) qui sont très intéressantes.

Quite a faire du boulot au TPS le faire cool et bien tu t'y retrouvera plus tard, quitte a différer ton chantier.

Bon vent a toi
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede Nunavut » 15 Jan 2011, 23:01

Contre les ponts thermiques sur les lisses, hublots etc on utilise des isolants minces avec feuilles d'alu ou sandwwich (en fait les mêmes que l'on utilise pour les combles et la protection thermique d'une maison) Les films pare vapeur (polyoelefins, PE etc) c'est pour faire barrière à l'humidité surtout si l'on utilise un isolant sensible à cette humidité.
Mieux isoler les hublots pour des navigations froides me semble une très bonne idée !
Philippe de Nunavut
Avatar de l’utilisateur
Nunavut
O passionné
O passionné
 
Messages: 129
Inscription: 09 Mai 2007, 20:27

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede yvan » 19 Jan 2011, 20:00

Bonsoir à tous,

vous trouverez ci dessous un lien sur un produit super pour nos coques allu. :D

Il s'agit de liège "projeté" j'ai visualisé une réalisation sur une coque allu, le résultat est vraiement super autant en thermique que en phonique et l'application super simple à réaliser. Le fini permet même de se passer de vairage ...

http://www.subertres-france.com/spip.php?rubrique2
Yvan
29730 Léchiagat
Equipier & mangeur d'écoutes (3200mn en 2010)
Hermine 36 en cours de construction
Avatar de l’utilisateur
yvan
O discret
O discret
 
Messages: 16
Inscription: 05 Jan 2011, 14:29
Localisation: Léchiagat (Le Guilvinec) 29730

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede ORION 28 » 18 Mar 2011, 00:14

Bonjour,

Avez-vous pensé à vous tourner vers les fournisseurs de matériaux isolants pour l'aménagement de camping-car? Ils proposent des solutions intéressantes et adaptées aux coques métalliques. Parmi eux, je citerai à titre d'exemple, Narbonne accessoires.

Pour ce qui est de l'injection de mousse par différents trous percés dans le vaigrage bois, j'y avais pensé pour mon OVNI 28. On me l'a déconseillé car une fois injectée, la mousse s'expanse et par endroit, elle peut soulever les lames de bois.

Pour ce qui est du liège, j'ai expérimenté sur une petite surface (dessous du capot de descente). J'ai pu constater qu'il présente une excellente résistance à l'humidité. Il s'agissait de liège vendu au rouleau chez CASTOMERLIN.

Bon vent et belle mer!
Avatar de l’utilisateur
ORION 28
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 25 Fév 2007, 14:37
Localisation: Bretagne-Sud

  • Facebook
  • Twitter

Re: Isolation coque aluminium

Messagede ORION 28 » 18 Mar 2011, 00:17

Et merci pour avoir ouvert ce sujet qui intéresse particulièrement les propriétaires d'OVNI fabriqués à une époque où ALUBAT ne mettait pas de couche d'isolation.
Avatar de l’utilisateur
ORION 28
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 25 Fév 2007, 14:37
Localisation: Bretagne-Sud

Suivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités