voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Tout sur les OVNIs
  • Facebook
  • Twitter

Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede bombyxe » 15 Fév 2015, 11:41

Bonjour,
nouveau sur le site et espérant devenir candidat "tourdumondiste" dans les 3 ans qui viennent, j'aimerai faire appel à toute la communauté.
En effet,je projette d'acquérir un voiler de grand voyage en aluminium de type dériveur. L'Ovni s'est évidement présenté comme une évidence mais je regarde aussi du côté de chez Alliage, Allure, etc....
Je viens donc à la "pêche" aux info concernant les choses à vérifier plus particulièrement lors de l'achat d'un OVNI d'occasion (10ans maxi et à partir de 43 pieds et au-delà). Equipage réduit (2), capitaine bricoleur...
merci pour vos éclairages de navigateurs avertis.
Laurent
bombyxe
O discret
O discret
 
Messages: 10
Inscription: 15 Fév 2015, 11:29

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à checker lors d'un achat?

Messagede Monique T » 16 Fév 2015, 09:34

Là où il faut vraiment être attentif c'est au système de relevage de la dérive mais aussi à sa structure invisible quand tout est refermé, c'est à dire l'état des patins et même l'intérieur du puits. L'état de système de relevage du safran (pas seulement l'hydraulique que l'on voit au dessus mais aussi les flexibles et l'état du vérin)
Les coffres arrières (sur la jupe) qui embarquent de l'eau quand une étanchéïté n'a pas été prévue d'origine (en principe elle ne l'est pas). Nous avons fait modifier ces coffres et ça change tout !
Les vannes.
Le reste, cela dépend si le bateau a beaucoup navigué ou pas (usure des voiles par ex).

Voilà ce à quoi nous n'avions pas porté assez attention lors l'achat de notre ovni 395 et qui nous a pas mal posé de problèmes...

Bonne réflexion !
Monique T
O discret
O discret
 
Messages: 11
Inscription: 28 Sep 2014, 15:56

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede bombyxe » 17 Fév 2015, 09:05

Merci Monique pour ces conseils (sur quel type d'ovni navigues-tu?).
En lisant les divers sujets de ce forum, je déniche, par-ci par-là, des infos également très instructives. Il va de soi également que l'expert maritime aura toute sa place lors de l'achat proprement dit mais s'il m'est possible d'identifier moi-même un navire ne répondant pas à mes critères (notamment de sécurité), cela sera autant de temps et de plaisir gagnés.
Cette recherche du bateau "idéal", est très excitante mais demande d'analyser pas mal de paramètres...De la méthode s'impose!!! Bonne nav. à tous
bombyxe
O discret
O discret
 
Messages: 10
Inscription: 15 Fév 2015, 11:29

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede Monique T » 17 Fév 2015, 13:16

Ovni 395...
Monique T
O discret
O discret
 
Messages: 11
Inscription: 28 Sep 2014, 15:56

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede HANAMI 2 » 17 Fév 2015, 21:01

Bonjour,

Excellent idée d'acheter un OVNI d'occasion, j'ai failli me séparer du mien, ça aurait été une affaire mais ...

Dans les points à vérifier pour ce qui est spécifique de l'alu:


    Rechercher tous les signes possibles de corrosion, en particulier galvanique (c'est vrai pour l'acier aussi)
    L'état des réservoirs d'eau pour rechercher une corrosion éventuelle. Vérifier qu'ils sont propres et si ce n'est pas le cas re-vérifier après nettoyage.
    Les réservoirs de gasoil pour les mêmes raisons. Vérifier si il existe des trappes de visite, si les sondes marchent et sil il y a un moyen de switcher les lignes de retour gasoil si il y a plusieurs réservoir car ce n'est pas systématique sur les OVNIs.
    Les fonds, les coffres et la baille à mouillage , toujours pour la corrosion: une tige en cuivre oubliée et les ennuis commencent.
    La dérive et les safrans bien sur ainsi que leur système de relevage.
    L'étanchéité des hublots.
    Tous les passe coques.
    La pompe de cale (fonctionnement, automatique ou pas).
    Toute l’installation électrique, en particulier que tous les branchements soient en positif et neutre, que tous les fils sont dans des gaines et que ceux qui ne reviennent pas au tableau principal soient bien documentés.
    Les jonctions électriques, en pied de mat ainsi qu'en haut de celui ci.

Plus général:

    L'ètat des winches: peu de gens les graissent régulièrement
    Le moteur, l'alternateur et l'inverseur et le renvoi des commandes depuis le poste de barre.
    Les batteries et éventuellement les tester avec ce que les électriciens appellent un 'grille pain' pour voir si elles tiennent le coup.
    Le guindeau et la jonction chaine ancre.
    Le frigo et la centrale de froid.
    La ligne de gaz et son robinet.
    La pompe à pied à eau de mer.
    Les pompes des WC (entretenues ou pas)?
    Si il y a un propulseur, bien vérifier que toutes les couches de protection de l'alu sont en bon état à ce niveau
    La solidité du portique arrière

Ensuite, bien sur, tout le gréement, les enrouleurs, la fixation des barres de flèche, l'état des ridoirs (coincés ou pas, entretenus ou pas), l’accastillage et les voiles, comme sur n'importe quel bateau

Il est bien d'avoir une documentation technique à jour, en particulier tous les schéma des installations qui ont été réalisées depuis sa mise à l'eau: désalinisateur, générateur, congélateur etc ... Les avoir c'est bien, savoir comment les dépanner c'est encore mieux.
Demander les factures de carénage, du dernier au moins: un bateau qui reste au sec 1 semaine n'avait pas que du carénage à faire. Ca peut être de l’entretient ou de l’amélioration, il suffit de le savoir.

Sur un bateau coque Alu et pont Composite il faut passer du temps sur la jonction, en particulier au niveau de toutes les cadènes.

J'en oublie surement mais c'est déja pas mal.
Si vous faites tout cela, ce qui manque vous sautera aux yeux 'en route'.

Marc sur Hanami II
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede Le Mameju » 18 Fév 2015, 18:53

Bonjour,

Le mieux est de prendre un bateau qui navigue beaucoup, voir même qui vient de finir une grande boucle. Dans ce cas son propriétaire a forcement du faire et suivre de près l'entretient de son bateau ne serait ce que pour sa propre sécurité. Un Ovni qui dort dans une marina, c'est pas le mieux...
Je viens de finir un tour du monde avec le mien que j'ai acheté neuf en 2010, et il est prêt à repartir avec son nouveau propriétaire qui ne lui reste qu'à remplir le gasoil, l'eau et le frigo...
Vous l'avez deviné, mon OVNI est a vendre mais c'est un 365 probablement trop petit pour votre projet.

Bon vent

Fred
Le Mameju
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 2
Inscription: 16 Avr 2011, 05:28

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede AluZine » 18 Fév 2015, 22:09

Le Mameju a écrit:Le mieux est de prendre un bateau qui navigue beaucoup, voir même qui vient de finir une grande boucle. Dans ce cas son propriétaire a forcement du faire et suivre de près l'entretien


Ce n'est pas forcément faux, à part bien sûr pour les voiles fatiguées après des dizaines de milliers de miles sous les UV et les heures moteur, mais c'est en fait très variable d'un propriétaire à l'autre !
Entre celui qui navigue relax, pêche, plonge, profite des jolies vahinés (si ça existe encore :mrgreen:) et ne remplace ou ne répare qu'une fois que ça a cassé et encore seulement si c'est obligatoire pour poursuivre la route, et celui qui navigue peu mais passe son temps à bricoler et change des pièces encore en bon état juste au cas où ... car a peur des traversées et de la mer, il y a un océan !!
Un habitué verra assez vite en examinant le bateau à qui il a affaire ... et je suis d'accord un bateau "abandonné" dans une marina peut en effet se révéler en bien mauvais état
AluZine
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 23 Déc 2009, 15:44

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede cco » 19 Fév 2015, 11:51

Tout à fait d'accord avec Fred. Quand on navigue beaucoup, on surveille beaucoup, on répare et on entretient beaucoup.
Pour ce qui est des heures moteur, là encore, tout dépend de l'utilisation faite.
Si vous faites 300 heures en 3 mois parce que vous naviguez dans des endroits sans vent ou vent de face (Fjords norvégiens par exemple), vous faites fonctionner votre moteur en charge à chaud. Bien moins critique pour le moteur que des démarrages et sorties / entrées de port à froid ou un moteur qui tourne à vide une heure par jour pour charger les batteries.
J'en ai discuté avec Volvo et ils m'ont dit qu'un D2 40 qui fait 30 heures d'affilées à 1900 tours ne fatigue et n'use pas plus que le même moteur qui démarre, sort le bateau du port pour s'arrêter 20 minutes plus tard.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede HANAMI 2 » 19 Fév 2015, 11:58

Oui, tout à fait d'accord avec cela: le bateau qui navigue est forcément entretenu et aura peu de chance d'avoir un gros 'vice caché et idem pour le moteur. Beaucoup d'heures sur un bateau de location c'est différent de beaucoup d'heures sur un bateau de voyage qui a plus de 30 000 miles sous la quille.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Les points à vérifier lors de l'achat d'un ovni ?

Messagede bombyxe » 19 Fév 2015, 13:29

Merci à tous,
vos messages ont conforté mes idées en la matière: un bateau qui navigue, entretenu avec soin et dont le niveau d'équipement permet les circumnavigations. Bien noté les points spécifiques à l'OVNI (dérive, safran, isolation électrique, peinture, corrosion coque et réservoirs) et ceux plus généraux (garde-robe, moteur, gréement dormant et courant, etc..).
Pour l'heure, le 445 obtient ma préférence et compte-tenu de l'offre, le temps qu'il reste avant le grand départ ne sera pas de trop!! Reste à être patient...
bombyxe
O discret
O discret
 
Messages: 10
Inscription: 15 Fév 2015, 11:29


Retourner vers Histoires d'O

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités