voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Modification avec 2 étais ?

Mâts, gréement dormant, enrouleurs, emmagasineurs, voiles, ...
  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 21 Oct 2016, 16:44

Merci à tous pour toutes ces idées intéressantes et pour vos retours d'expérience.
Vos réflexions sur la répartitions de poids me parlent bien. Il me parait en effet important de garder du poids sur l'avant au près. Notre configuration avec les deux réservoirs d'eau soit 380 litres sur l'avant l'a prouvé. Par contre effectivement au portant il ne faudrait pas en rajouter ! Nous avons choisi de laisser une seule ligne de mouillage dans la baille avant, du coup et nous allons faire modifier la baille pour faire souder une cadène comme sur la photo de cybelle et modifier le balcon en balcon type Suédois pour facilité les manips du bout dehors et pour pouvoir débarquer sans acrobaties quand on est amarré au quai par l'avant

Pour Cybelle, le réservoir d'eau rajouté à l'avant est un VETUS WTANK170 (170 l). Il s'adapte pile poil entre l'original en alu et la paroi du lit, avec un plancher en CP dessous (juste à poser) et un sanglage facile à réaliser pour éviter qu'il se ballade au près. Pour info, j'ai aussi "ouvert" le dessus du réservoir d'eau d'avant en Alu et refait un un couvercle en AG3 de 5 mm avec une trappe de visite étanche et transparente très pratique), la même que j'ai aussi installée sur le réservoir plastique de chez vétus. dans la foulée de l'ouverture j'ai traité mon reservoir alu et jusqu’à son couvercle de la façon suivante:
- acide ortho-phosphorique pour le dérochage
- rinçage séchage
- inteprotect blanc
- primaire epoxy alimentaire blanc monocomposant de chez VALMOUR
- peinture epoxy alimentaire bi composant rouge basque de chez VALMOUR (permettant de mettre en evidence les manques car le blanc sur fond rouge est flagrant!
- j'ai mis une bonne couche et le petit gout d'epoxy est parti dès le premier rinçage depuis je surveille quand le réservoir est vide avec mon portable en mode caméra avec éclairage rentré par le trappe de visite! à la vision des films je vois que tout ce passe bien pour le moment, pas de boursouflure sous l'époxy rouge et pas d'inflorescence blanche d'alumine. en plus j'ai mis un filtre charbon actif (à changer une fois par an) en sortie des deux réservoirs. Sortie en parallèle que je sélectionne 1 ou 2 ou rien au quai par entrée d'eau du quai sous pression (limitée à 3 bars et passant par le même filtre charbon actif)


Voilà, encore merci à tous et n'hésitez pas à revenir vers moi si vous voulez de détails su mes (maigres par rapport au vôtres) modifications
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

Re: Re: Modification avec 2 étais ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede cybelle » 22 Oct 2016, 01:22

Oups!! Désolé Yo! Et Dummy ! Aujourd'hui je me suis rendu compte que j'ai vraiment gaffé là...En effet je voulais dire « merci de m'avoir épargné le travail de donner les explications/réponses à (aux??!) 3 Vikings , car cela me prend du temps d'écrire en français» Pas du tout la même chose....je vais me terrer au fond d'un trou

3 Vikings - oui, j'ai une grande trappe de visite style Whale de +/- 20cm dia qui me permet de surveiller/nettoyer/travailler le réservoir. Par contre tu peux préciser les connections pour le 2eme réservoir stp?

Alibou - rassuré par ta confirmation que ça vaut le coût d'ajouter un emmagasineur, merci
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 61
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Malugui 3 » 22 Oct 2016, 09:21

Sur Malugui3 (Ovni 365 de 2009) j'ai aussi pris l'option de l'emmagasineur que j'utilise pour le gennaker, la trinquette et le tourmentin. Cela facilite aussi le rangement des voiles, toujours prêtes à être envoyées.

Si on veut les garder à poste, ce qui n'est pas conseillé pour le gennaker (UV) ils faut s'assurer qu'elles soient très bien enroulés pour ne pas avoir de surprise pendant une survente, mais si la voile commence se dérouler, il est facile de l'affaler.
Pour trinquette et tourmentin, la drisse est mouflée, mais ce n'est pas nécessaire pour celle du Gennaker.

En navigation autour de l'Irlande cet été, j'aurais certainement apprécié un solent à la place de la trinquette, trop petite par temps medium.

Je confirme qu'on peut facilement porter le gennaker croisé (sans allusion à Playtex!) au vent AR. Grande stabilité, même non tangonné et sans GV. L'dée d'utiliser la bôme comme tangon est intéressante (avec retenue de bôme ou Walder), mais le montage ne doit pas être très facile.

Luc
Malugui 3
Malugui 3
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 51
Inscription: 29 Avr 2010, 14:43

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 22 Oct 2016, 09:40

Bonjour à tous vos retour d'expérience sur la répartition du poids et autre.

Donc à l'avant 2 réservoirs d'eau quasiment 390l (les 200-220 d'origine en Alu et les 170l du réservoir en plastique WTANK170 de chez VETUS. il rentre pile poil devant l'autre (quand on regarde vers l'avant bien sur!) sur un léger plancher juste posé en CP et est facilement sanglable. par contre dans la baille, un seul mouillage avec une ancre charrue de 20kg et environ 50 m de chaîne de 10.

A l'arrière nous avons dans les coffres, l'annexe, le déssalinisateur, un réservoir eaux noire de 53l, 2 mouillages supplémentaires ancres 16 et 18 kg et encore facilement 50 m de chaîne de 10 plus les pièces détachées et le chenis habituel. et enfin, sur la jupe, le régulateur d'allure hydrovane (purée que c'est lourd ce truc, c'est pas de la camelote).

Bref même les réservoir plein nous trouvons notre 385 bien équilibré!
Comme évoqué nous allons refaire tout le gréement avant de partir et donc en profiter pour rajouter une cadène au droit de la baille de mouillage (merci Cybelle pour la photo), un étais larguable tête de mat pour un solent, un bout dehors fait maison pour le spi asymétrique et le gennaker (a voir code O ou peut être code D de chez delta) on verra si on garde le spi au final ou si on le revend.

Nous rangeons le bas-étais larguable comme Cybelle près des haubans en ayant popé sur la première barre de flèche une sorte de crochet en inox fait maison dans lequel le bas-hauban et la drisse de trinquette sont installées manuellement depuis le pont pour ne pas gêner et ne pas raguer contre le mât. Je vais refaire le même pour le nouvel étai larguable tête de mât.
Si cela intéresse quelqu'un je peux faire un crobar...
Pour cybelle, je te prépare un schéma complet de mon circuit hydraulique. d'ici la fin du WE

Phillipe et Francine de FREE VIKINGS
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Dummy » 22 Oct 2016, 11:59

En fait plus besoin de deuxième étai largable pour un solent. A moins que vous teniez vraiment à cette solution, maintenant ancienne, par sécurité en cas de rupture de l'étai principal; le bas étai de la trinquette et la possibilité d'utiliser une drisse permettent d'y palier.
Avec les "nouveaux" câbles textile comme guindant (voir par ex le KingRope de Cousin qui est déjà utilisé depuis plusieurs années, mais ce n'est pas le seul) et un mouflage on arrive à très bien étarquer une voile. C'est en fait plus propre et surtout beaucoup plus pratique qu'une voile à endrailler en équipage réduit. Parlez en à votre voilier et gréeur. Même si ces câbles et l'emmagasineur ne sont pas bon marché (on peut cependant réutiliser la partie principale de celui servant pour le gennaker), l'ajout d'un deuxième étai a un cout non négligeable non plus et apporte toujours du poids dans les hauts, même si c'est bien moins dramatique que pour un enrouleur supplémentaire.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Yo! » 23 Oct 2016, 08:03

Bonjour,

Bastaques ‘eazy’ rien de palpitant malheureusement :
- Les câbles (peut-être textile à terme) sont au niveau du 2ème étage de barre de flèche, l’œil est à trentaine de centimètres au-dessus du ridoir bas-hauban arrière. Le palan 3 brins est frappé sur l’œil et la cadène arrière. Très conventionnel.
- On a un bout (5 ou 6mm) sur l’œil du câble qui (1) passe dans un anneau de friction (genre antal) frappé via manille textile sur ridoir, puis (2) dans une petite poulie plat pont qui renvoie vers le piano (très en avant) sur (3) un taquet coinceur simple.
- Lorsqu'on veut utiliser une bastaque (ou les deux), on sort le bout du taquet coinceur, on reprend le palan, c'est fait; lorsque on a fini, on choque le palan et on reprend le bout bien tendu sur le coinceur (il n’ a pas de gros effort car le câble de la bastaque est tendu dans l’axe du bas-hauban).
Pas vraiment high tech, mais, loi de Murphy oblige, on en avait marre d’aller installer les bastaques au petit jour glauque avec des paquets de mer glaciaux, du coup on les installe avant toute navigation un peu exposée, enrouler le génois et sortir la TQT est quasi immédiat (vice versa).
Avec les écoutes de Code 0, de Génois, de TQT, les palans de bastaques, les retenues de bôme (que l’on a fini par mettre en dur avec des palans sur les taquets arrière) etc.. cela commence à faire de la ficelle, faut un peu de rigueur, pas toujours facile, d’un autre côté cela nous permet de plus trop aller sur la plage avant lorsqu’il y a de la brafougne sauf à aller jouer avec les dauphins.

Lorsque l’on utilise la bôme (bien débordée avec retenue) en tangon alternatif, on frappe une poulie ouvrante à l’extrémité et on y passe un double d’écoute de Génois. Le tangon est alors utilisé pour le Code 0 en ciseaux. Cela permet facilement de dégager le Code 0, de remettre le Génois en mode normal, avant de lofer pour renvoyer la GV.

Côté poids, à nouveau cela dépend du programme de navigation, mais au long cours, on a vite tendance à avoir beaucoup de matériel backup/dépannage. Petite remarque : nous avons été régulièrement amené à mouiller avec 70/80m de chaîne (au moins), mouillage sur 20/25m est courant (Caraïbes/Polynésie/Indonésie), trois fois la hauteur d’eau est un strict minimum, nous nous sentons bien avec cinq fois ; en environnement corallien, la chaîne est le plus sécurisante par opposition au mouillage léger typique Américain qui rague sur les patates et finit par lâcher (par contre après avoir posé 20/30 mètres de chaîne sur le fond, il faut la soulager avec des flotteurs de sorte qu’elle ne s’entortille pas trop sur les patates tout en gardant son rôle d'amortisseur). Tout ça pour dire qu’il vaut mieux voir large en matière de mouillage, 50m de chaîne est peut-être un peu court et se méfier de la qualité 'locale' qui n'est pas toujours aux côtes précises du guindeau sans parler de la métallurgie.
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

Précédente

Retourner vers Gréement et voiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités