voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Modification avec 2 étais ?

Mâts, gréement dormant, enrouleurs, emmagasineurs, voiles, ...
  • Facebook
  • Twitter

Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 18 Oct 2016, 19:12

Bonjour, nous pensons à modifier notre OVNI 385 (N°33) de 2000, acquit en remplacement de notre vieil OVNI 31, pour lui ajouter un 2ème étai pris à environ 70 cm sous l'étai à enrouleur et reculé d'environ 50 à 60 cm dans le davier (donc presque parallèle au premier) pour mettre aussi un enrouleur. Le but étant d'avoir un génois lourd sur le 2 ème et un gennaker sur l'enrouleur le plus avant. Ainsi selon le vent utilisation du génois lourd standard sans difficultés particulières pour les changements de bord, ou du gennaker sur l'enrouleur avant par petit temps avec nécessité d'enrouler puis de re-dérouler en cas de changement de bord. Par vent arrière, possibilité d'utiliser les 2 génois en ciseaux avec 2 tangons ou sinon si l'air est encore plus rare remballer les 2 génois et sortir le spi asymétrique. Bien sur l'étai largable reste dispo pour installation avec sa trinquette si cela souffle. On voit pas mal de voilier ainsi équipé et cela est bien décrit dans le blog du voilier BANIK.
Mais est ce qu'un propriétaire d'OVNI a déjà fait la modif ou a acheté une unité ainsi gréée ? Merci de partager votre expérience
signé FREE VIKINGS
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

Re: Modification avec 2 étais ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: modification d'un OVNI 385 pour avoir 2 étais ?

Messagede OSMOSE » 18 Oct 2016, 21:58

Bonjour à vous
Propriétaire également d'un 385 je me suis posé la même question et je n'ai rien fait.
1) tu perds l'avantage d'avoir une trinquette auto vireuse
2) la trinquette génoise que tu décris sera certainement moins efficace qu'un foc modérément roule car trop près du mat et du devent de la gv
3) tu l'as compris, le virement du foc nécessitera son enroulement.
Je réserve le gréement de cotre (foc, trinquette et bastaques) aux bords de près dans la brise, quitte à rouler complètement le foc quand le vent franchit, et pour les autres allures, sloop!...
Le bateau est parfaitement équilibre sous trinquette et gv à 1 ris au près et permet la réduction au 2ème ris sans problème
À lire les avis différents...
OSMOSE
O discret
O discret
 
Messages: 5
Inscription: 13 Oct 2016, 21:29
Localisation: Antilles

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Dummy » 18 Oct 2016, 22:32

Pas idéal pour 2 raisons : poids dans les hauts et enrouleurs l'un derrière l'autre. On voit ce type de montage sur des voiliers sensiblement plus grands (45-50 pieds) avec les 2 enrouleurs l'un a côté de l'autre; donc moins ou pas de dévent, moins gênant pour virer et poids de l'enrouleur mal placé moins critique sur un voilier plus grand (voir calculs de stabilité, AVS, STIX, ...)

Une meilleure solution à mon avis est l'utilisation d'un emmagasineur pour le gennaker (en général le cas) et/ou aussi pour un solent, correspondant à votre génois lourd mais avec une coupe plus pour le près. Ces 2 voiles sont alors utilisées en "tout ou rien", étarquage avec guindant câble textile du type King Rope ou autre câble à base Kevlar ou Dyneema/spectra avec mouflage. Facile à gréer et à envoyer même seul, pas de poids mal placé pour la stabilité du dériveur et jolis profils de voiles rendant le bateau plus performant. Possible aussi avec ce montage d'avoir les 2 voiles d'avant en ciseaux avec GV affalée et génois tangonné plus ou moins enroulé suivant la force de l'alizé pour transat "pépère", ceci dit quand l'alizé est fort avec de la houle c'est souvent très performant car bateau très stable sans la GV et donc très bon fonctionnement du pilote, et équipage relax !
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede cybelle » 19 Oct 2016, 13:32

Proprio 385 (2004). euh...tout ce qu'il te faut est le petit bout-dehors amovible habituel non? Moins cher/compliqué (mais ne l’achète pas chez Alubat – 800€ en 2004 et même pas de douille pour protéger l'alu contre l'usure par la manille d'amure, ce qui a nécessité une réparation) ... Foc et gennaker peuvent être mis en ciseaux.

En fait j'avais la même idée - mettre le solent (working jib) sur enrouleur mais finalement pas assez de place. Pour nous, finalement le bonheur s'est trouvé ainsi - Gennaker/emmagasineur sur bout dehors, génois 'traditionnel' sur enrouleur, solent sur étai largable (tète du mat) pour le prés (avantage = facile à virer, un vrai plus au prés (et quelle voile!), plus trinquette non auto vireuse sur étai largable (peut-être bientôt sur enrouleur).
Image
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 61
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Dummy » 19 Oct 2016, 17:32

Oui l'étai largable avec un foc endraillé est toujours possible, c'est mieux point de vue poids qu'un 2ème tube d'enrouleur sur un dériveur intégral de cette taille, mais c'est moins pratique qu'une voile sur emmagasineur.
Comme c'est du matos relativement cher on peut en fait utiliser le même emmagasineur (au moins la partie basse principale) pour le gennaker (voile de petit temps ou medium, disons TWS 15 N max, pour le bon plein jusqu'au petit largue frappée sur le bout-dehors) et le solent (voile de brise pour le près), car on ne va pas utiliser ces 2 voiles en même temps. Il suffit alors d'une cadène (solide) derrière le génois et d'une drisse, par ex une 2 ème drisse ou la drisse de secours du génois...
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 20 Oct 2016, 09:27

ALUo385 tall.gif
ALUo385 tall.gif (5.42 Kio) Vu 247 fois
Merci à Dummy et Cybelle pour leur contribution. Il est vrai que le problème du poids à l'avant et dans les hauts était une préoccupation majeure de mon capitaine préféré (mon épouse). Surtout que les réservoirs ayant été inversés sur demande du premier propriétaire, je n'avais que 180l pour l'eau à l'avant sous la couchette et les 350l de gasoil au sol sous la descente du carré. J'ai donc rajouté un reservoir plastique de 170l pour l'eau, toujours sous la couchette avant, et le surpoids est un peu compensé par l'installation d'un régulateur d'allure hydrovane sur la jupe (démontable certes mais qu'est ce que c'est lourd!) et la compensation se fait aussi par un coffre tribord bien garni, déssalinisateur, annexe,pièces détachées bref tout le b....l. La solution de Cybelle me plait et j'avais l'intention de réalisé un bout dehors dans un tube inox 316 que je possède (diam 58 mm paroi de 5 mm, eh oui encore du poids) articulé pour son relevage ou démontage et bloquable dans une des gorges du davier. Ce bout dehors était dans mon idée d'origine prévu pour le spi asymétrique mais je peu sans problème l'utiliser aussi pour un gennaker sur emmagasineur. Le solent sur étai largable est aussi une solution qui plait à mon épouse mais est ce le même étai largable que celui de la trinquette? (on ne distingue pas bien sur la photo) et, autre différence, mon bas étai larguable n'est pas en tête de mât, comme son nom l'indique, mais quelque mètres en dessous avec des galhaubans (voir photo tirée de la doc alubat) cela facilite la fonction auto-vireuse de la trinquette mais n'apporte rien pour un solent!! A votre avis puis je utiliser la même cadène pour le bas étais larguable et pour un autre étai larguable, tête de mât pour un solent ? cela commence à faire beaucoup d'étai certes mais tout n'est pas installé en même temps! c'est soit : spi, gennaker + genois, gennaker, genois, solent ou enfin trinquette / tourmentin. De plus un deuxième étai tête de mât serait un plus en cas de rupture de l'étai principal de même que le guidant textile, dyneema ou autre du gennaker sur emmagasineur. J'ai vu une fois un 12 mètres rentrer au port avec l'étai pété, c'était du sport! car cela soufflait ! et pour être monté en tête de mât du mien, un sertissage âgé de 15 ans n'inspire plus une confiance absolue (fil des torons droits sur 10 cm en sortie du sertissage au lieu d'être classiquement spiralés). Bref je vais faire refaire tout mon gréement dormant avant de partir pour une longue croisière alors autant en profiter pour le modifier au mieux.

Merci encore pour vos réflexions
Philippe Chambon
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 20 Oct 2016, 10:30

FREE VIKINGS.jpg
FREE VIKINGS.jpg (96.09 Kio) Vu 233 fois
Pendant que je répondais depuis la maison sur la solution de Cybelle, mon épouse et capitaine préféré, cogitais de son coté depuis son lieu de travail et elle ajoute les reflexions suivantes :

La solution avec un bout dehors et un emmagasineur pour le gennaker me parait intéressante. A voir avec le voilier.
Par contre je suis intéressée pour en savoir plus sur le Solent.
Nous avons testé le près par forte brise 35 nds avec la trinquette et 2 ris, mais dès que le vent faiblit c’est un peu léger ! il faut alors envoyer du génois en plus. Quelle est la surface du Solent ? Jusqu’à quelle force de vent peut on l’utiliser !
Est-ce que la solution Solent permet de moins dériver au près. Nous avons l’expérience de l’ovni 31 quillard qui marche super bien au près et évidement un dériveur c’est autre chose ! Nous arrivons à maintenir un bon angle par rapport au vent mais avec une dérive de 10° au moins, comment améliorer ces performance ?


Autre question à Cybelle: en regardant l'ensemble de la photo de votre OVNI je remarque que le "walder" frein de bôme est installé plus près du mât que le mien (quasiment contre le hâle bas rigide) et avec les bras du boot formant un angle très pincé (fixation sur cadène des haubans) alors que le mien est proche du point d'attache du point d'écoute de la bôme et les boots formant un angle bien moins pincé car repris sur le tube inox de 25 des mains courantes? J'ai aussi a priori un seul point d'attache/poulie pour le point d'écoute de la bôme. Bref votre configuration marche t'elle bien ? la mienne est gonflante car soit la bôme ne bouge plus ou alors n'est quasiment pas freinée !!! je pense aussi changer la nature du boot car l'actuel a un aspect lisse presque mercerisé alors qu'un boot pelucheux type écoute me semble préférable. quel est votre diamètre de boot ? et combien de tour? 1, 2 ou 3?

Merci d'avance
Philippe et Francine Chambon
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Dummy » 20 Oct 2016, 11:05

Les poids s'ajoutent et finissent par alourdir le bateau mais ce type de carène sur les dériveurs intégraux supportent très bien la charge avec un enfoncement modéré et une relative faible modification de la forme de carène. Les poids au niveau du fond de coque par ex les réservoirs et le matériel de rechange ont plutôt un effet bénéfique sur la stabilité. Il faut bien sûr veiller à leur bonne répartition comme vous l'avez fait pour l'assiette du voilier i.e. pour ne pas trainer de l'eau au près et ne pas enfourner de l'avant au portant dans la mer formée, un compromis à trouver surtout quand on utilise/vide les réservoirs; sans devoir faire du matossage comme sur les bateaux de course !

Pour la stabilité du bateau ce sont bien sûr les poids au niveau du pont et surtout au dessus : mât, portique, etc qui ont un effet négatif sur la stabilité, qui est un point important sur un dériveur intégral de cette taille. Contrairement à ce que beaucoup pensent (ou ne réalisent pas) l'ajout d'un deuxième enrouleur surtout à l'avant et en tête de mât (un peu moins gênant pour une trinquette) est néfaste. En effet le centre de gravité du tube de l'enrouleur se retrouve à plusieurs mètres au dessus du pont, donc même si le poids n'est pas si important le moment (poids x distance) n'est pas négligeable du tout !
C'est moins critique sur un bateau plus long ou sur des bateaux qui ont un lest positionné plus bas ex dériveur lesté comme Banick, quille relevable, etc

Pour le gréement et les étais largables ce n'est pas mal, mais l'étais non utilisé et ramené en pied de mât, donc plus long, n'est pas très pratique. Ok pour celui de la trinquette, mais un deuxième ?
L'avantage de la solution du solent sur emmagasineur que j'ai vu fonctionner sur un Ovni 43 à merveille (je n'ai rien inventé) ne nécessite qu'une drisse supplémentaire au niveau du génois (souvent une seconde drisse de secours est déjà à poste) et une solide cadène sur le pont derrière le génois. Donc pas besoin d'étais supplémentaire. Avec les guindants textile performants et un mouflage on arrive à très bien étarquer le solent sans étais. Je l'ai vu fonctionner au près par 20-25 N (ensuite en général on hisse la trinquette).
Pour le gréement il faut AMHA surveiller surtout les terminaisons ; sertissages, chappes, ridoirs et la bonne tenue des barres de flèche (à faire systématiquement avant une transat). Bon à savoir même si celui-ci est en bon état bcp d'assurances exigent que le gréement dormant soit changé tous les 10 ans , souvent un crève-coeur ou plutot "crève-portefeuille" :mrgreen:
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Dummy » 20 Oct 2016, 11:17

Pour le solent surface intermédiaire entre génois et trinquette (je n'ai plus le plan de voilure du 385 en mémoire) disons environ 60 % de la surface du génois, à voir avec votre voilier, et coupe beaucoup plus élancée donc taillé pour le près.
L'important comme pour une boite de vitesse sur une voiture étant de ne pas avoir de "trou" important.
Souvent sur les Ovnis de 40-45 pieds on peut porter le génois en entier jusqu'à environ 20 N max, ensuite on enroule (rien ne sert de trop gîter, ça n'avance pas plus vite et c'est moins confortable) et ce n'est plus très performant surtout à partir du deuxième point de réglage. La trinquette en général c'est à partir de TWS 30 N min.
Entre les 2 un solent pour le près est idéal. Avec l'emmagasineur la voile est en place très facilement même par une personne seule, mais c'est du tout ou rien donc dès que ça forcit trop (30 N plus) on doit enrouler entièrement et envoyer la trinquette.

PS je viens de regarder le plan de voilure du 385, ça ferait un solent d'environ 30 m2 par rapport à un génois d'origine de 52 m2
et une GV de 31 m2, soit plus du double quand même de la trinquette de 14 m2. Solent coupe élancée avec aussi un point d'écoute assez haut pour ne pas prendre les paquets de mer (à la manière d'un yankee)... mais un voilier pro pourra vous en dire beaucoup plus !
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Yo! » 20 Oct 2016, 14:21

ben pour Yo! (385-2003) et pas mal d'eau brassée, on a:
- Asymétrique que l'on peut tangonner si besoin
- Code 0 sur emmagasineur Profurl avec grosse manille textile qui évite de cisailler l'alu du bout dehors: super contents par petit temps (genre équateur) - remonte très bien au vent et très facile à manipuler en équipage réduit
- Génois (dacron lourd) sur enrouleur, tangonné trois points lorsque descente des alizés (genre tropique) afin de pouvoir le planquer facile dans les grains
- Solent sur étai largable qui a fait plusieurs fois backup du Génois (rupture étai, pb enrouleur, Génois décousu - pas toujours facile de réparer en longue navigation). A chaque fois, un bonheur car le guindant est très fin (pas d'enrouleur..) et attaque, des performances au près très sympa mais manque de puissance portant (Code0 en genaker fait l'affaire si pas trop de zef)
- Trinquette (dacron lourd, lourd) sur enrouleur au 2ème étage de barres de flèche et bastaques (toujours prêtes à être reprises via système de bastaque eazy").
* inconvénients: poids supplémentaire dans les hauts & nécessité d'enrouler le Génois pour les virements de bords (pas fréquents en longue navigation)
* avantages 1 sécurité: très facile à envoyer SANS aller à 3h du matin sur la plage avant avec des creux de quelques mêtres et de l'eau qui mouille & robustesse lorsqu'en fuite on peut facilement réduire encore la surface jusqu'à quasi tourmentin
2 dès qu'un peu de vent, on roule le Génois (qu'on n'utilise que très rarement bien enroulé donc moins d'usure) on sort la TQT et l'ensemble est très vif même grand voile haute, puis on régule avec les ris abaissant le centre voilure autant que de besoin & facile de régater bord sur bord en remontant au vent.
j'espère que cela aidera...
take care,
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Les 3 Vikings » 20 Oct 2016, 16:32

Message pour Stéphanie et Christophe de Yo:

Merci pour votre témoignage. Votre configuration me semble, si j'ai bien compris, conforme à ma solution de rêve, c'est a dire:
- Spi asymétrique tangonable (désolé pour le barbarisme) sur le bout dehors
- Gennaker (code 0 pour vous) sur le même bout dehors, sur un emmagasineur PROFURL (avec tambour et donc une seule drosse? ou avec galette et donc drosse rebouclée en circuit fermé et donc 2 brins?)
- Génois lourd sur enrouleur sur l'étai
- Solent sur étai larguable (étais larguable en tête de mât?)
- Trinquette pour vous sur enrouleur sur un bas-étai pris au niveau de la 2 ème barre de flèche avec bastaques bien sur.

le gennaker étant aussi tangonable de même que le solent et/ou le génois éventuellement donc 2 tangons ?

Avez vous un étai largable en tête de mât pour le solent et un bas étai fixe ou largable avec enrouleur pour la trinquette ?

Avez vous aussi 2 tangons? (sur le même rail ou sur 2 rails côte à côte? )

Merci d'avance pour ces précisions
Philippe et Francine Chambon
Les 3 Vikings
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 21
Inscription: 20 Déc 2012, 17:37

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede cybelle » 20 Oct 2016, 22:42

Dummy et Yo ! Merci de m'épargner les explications (ça me prend du temps en français et j'ai un vérin L&S à réinstaller/purger...). Vous avez tout dit. Oui, bien sur le bout dehors s'utilise pour un spi autant que pour gennaker (comme Yo ! C 'est plutôt un Code 0 de Delta Voiles) – faut apprécier que ce dernier sur emmagasineur est tellement facile a monter/démonter. Il reste gréé quand on navigue sauf s'il y a trop de vent (dans ce cas, comme au mouillage/port il est facile a ranger, sanglé (plié en deux) le long des filières dans sa housse). Par contre nous avons supprimé les spis (oui, gennaker moins adapté pour le portant mais ça marche sans besoin d’être surveillé et il faut gérer l'espace). Comme pour Yo ! le genny est devenu notre voile préférée (utilisons rarement le génois). Faut rechercher/apprécier le solent (qui a tombé un peu dans l'oubli a cause des génois sur enrouleur polyvalents). Je vais voir pour un emmag pour le solent merci Dummy.
Nous avons deux étais largables – comme tout le monde le bas étai et ses bastaques pour la trinquette bien sur et un deuxième grée en tête du mat pour le solent. (Les hauteurs/point d'amures désirables pour les deux voiles empêchent l'utilisation d'un seul étai/ et cadène). Les deux étais se rangent discrètement contre les haubans – pas le pied du mat - un de chaque cote (ridoirs enlevés!) (photos)Image. Et DEUX cadènes positionnés comme tu les vois. Image

Walder – les points de fixation doivent être assez avancés (niveau haubans antérieurs). Un angle pincé comme tu le dis. Essaie un lubrifiant (silicone, PTFE etc) pour que le bout glisse mieux. Tu choques le bout (pas complètement autrement pas de sécurité) quand il faut manœuvrer la bôme ? Certes ce n'est pas toujours évident.

Réservoirs – les nôtres sont inversés également. D’après alubat ça fait 350 et 200. Pour l'eau mon débitmètre compte jusqu'à 220 (je remplis jusqu'au tuyau, pas au nable). Je pensais ajouter un deuxième sous la couchette avant aussi. C'est vrai qu'avec une ancre et (beaucoup) de chaîne surdimensionné (nous aimons les mouillages) ça peut faire beaucoup de poids. Ailleurs sur ce forum il y a un fil ou nous avons discute si c'était souhaitable pour un transat par ex de ranger la chaîne au milieu du bateau (a l'intérieur pour certains..) Je suis absolument minoritaire a le croire, mais sur ce bateau je trouve que de charger l'avant lui donne du poids, du muscle, pour épauler les vagues au prés. (Charger veut dire simplement remplir complètement le réservoir d'eau en plus que le poids considérable de la chaîne et les deux 'anges' (poids a faire pendouiller de la chaîne pour améliorer le caténaire et amortir les coups par mauvais temps). Explication de Dummy me réconforte – je me sentais tout seul avec mes idées d'ajouter un peu de poids vers l'avant.....
OVNI 385 No.84 (2004) - Sud Bretagne
ex OVNI 30 (1989)
Avatar de l’utilisateur
cybelle
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 61
Inscription: 27 Nov 2009, 18:38
Localisation: Bretagne/Corse

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Yo! » 21 Oct 2016, 04:57

un plaisir de continuer à apprendre, merci à tous.

la définition du programme de navigation est critique en amont des choix d'équipement: équipage réduit ou non, côtier, boucle atlantique ou plus etc... dans un cas, une chaîne et une ancre seront suffisantes, dans l'autre on voudra pouvoir sécuriser le mouillage dans un trou à typhon, donc trois ancres et beaucoup de ficelle au minimum, le devis poids sera bien évidemment du simple au triple, tout comme le stockage. un compresseur et quelques blocs pour les ploufs, cela fait une centaine de kg etc, etc..
il n'y a pas de solution optimale mais bien plus une configuration "moyenne" adaptée à un objectif, ce qui fait tout l'intérêt de ce forum de par la diversité des acteurs.

- oui mille fois oui pour du poids sur l'avant au près mais il faut pouvoir matosser sur l'arrière dès que l'on est au portant (et surtout relever la dérive) ce qui dans notre cas représente 70% des 40000nm parcourus.
- Code 0 sur furler galette (boucle circuit fermé) [et dans la catégorie erreur dont on aurait pu faire l'économie: garder le Code 0 enroulé (et bien ligaturé) sur le bout dehors alors que le vent forcit, forcit et .. bien évidemment en plein milieu de la nuit les ligatures donnent et la bête avec ses 80m2 commence à se dérouler...grr]
- étai largable en tête de mât pour Solent oui, peut-être à terme fibre ou bien furler, c'est très tentant, merci pour l'idée.
- TQT bas-étai fixe et enrouleur: on a un peu souffert pour régler les tensions différentielles entre étai et bas étai sans trop donner de quête (bien d'avoir un ridoir sur chaque facilement accessible)
- un seul tangon, lorsque très long bords avec deux voiles d'avant en ciseau, on tombe la GV et on utilise la bôme débordée comme tangon d'appoint (hérésie) mais cela fait beaucoup de bricolage...

de notre expérience, le gros temps est toujours anxiogène, cependant une fois le navire préparé (mode coup de vent qui dure) les ovnis sont remarquables de tenue et très sécurisants. nous avons plus souvent été mis en danger par des modifications brutales (passage de 10 à 40kts de vent en cinq minutes ou bien bascule à 180° sur une zone de squash) sans trop de préavis et trop toilés... conduisant à des situations de presqu'accident.

si besoin de détail: yodyssey2018@gmail.com

bye
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Opale » 21 Oct 2016, 12:39

Bonjour Yo,
Tu parles à un moment d'un "système de bastaque eazy". Je n'ai pas encore trouvé d'astuce pour manipuler facilement mes bastaques qui sont tenues par un petit bout avec manille droite rapide le long des haubans lorsqu'elles ne servent pas. Peux-tu en dire plus sur ce système easy bastaque ?
Merci
Patrick
OPALE
Opale
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 67
Inscription: 28 Juil 2009, 18:53
Localisation: Ile de Leros, Grèce

  • Facebook
  • Twitter

Re: Modification avec 2 étais ?

Messagede Alibou » 21 Oct 2016, 15:58

Je confirme qu'un solent sur emmagasineur c'est tip top, non seulement pour améliorer les performances au près d'un dériveur intégral, mais solution que l'on voit apparaitre sur de nombreux voiliers de voyage navigant en équipage réduit ou en couple, car c'est bien pratique !
Pour les bastaques je suis aussi intéressé de connaitre la solution de Yo. J'ai essayé du bout en sandows élastique pour ramener les bastaques qui ne sont pas étarquées vers l'avant et les haubans, mais ce n'est pas vraiment automatique. Peut-être avec des poulies de meilleure qualité et des bastaques toute textile ça fonctionnerait mieux ? Autre problème le sandows (acheté en grande longueur au mètre) a tendance à perdre de son élasticité et donc de son efficacité lorsque exposé continuellement aux UV, faudrait trouver une meilleure qualité ??
Alibou
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 93
Inscription: 17 Aoû 2007, 19:31

Suivante

Retourner vers Gréement et voiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités