voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Passage du génois

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Passage du génois

Messagede DAN » 20 Mai 2011, 17:18

Bonjour

Je viens de faire mes premières navigations avec mon Ovni 395. J'ai opté pour la trinquette à enrouleur et à chaque virement de bord, j'ai du mal à faire passer le génois sur l'autre bord. Quelle est la meilleure solution pour ne pas envoyer un équipier à l'avant.

Dan
DAN
O discret
O discret
 
Messages: 19
Inscription: 18 Sep 2009, 09:43

Re: Passage du génois


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Passage du génois

Messagede belougas » 21 Mai 2011, 06:55

Bonjour,
trinquette sur enrouleur c'est très bien pour la grande croisière (ou plutôt la course-croisière en équipage réduit) quand la navigation permet de parcourir de longs bords et que l’usure des voiles passe après la performance et/ou l’effort, le confort de l’équipage. Car pour changer d'amure il est impératif, dans ce cas, d'enrouler le génois d'au moins 2/3 au virement. Pour une navigation côtière, le choix se porte généralement sur un étais largable ou un emmagasineur. Personnellement j’ai opter pour cette dernière solution, avec trinquette haute de façon à ne pas avoir de bastaques à gérer. La trinquette sur enrouleur est également une voile qui crée un fardage supplémentaire. Et même avec sa bande anti-UV, elle est soumise aux agressions climatiques alors qu’elle ne sert pas.
Il est évident que chacun à ses goûts et convictions….et que la publicité et les commerciaux sont là pour créer le rêve d’un monde facile et meilleur grâce à leur technologie….
Cordialement et bonne navigation
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

  • Facebook
  • Twitter

Re: Passage du génois

Messagede Brecqhou » 21 Mai 2011, 09:08

J'ai un 385; d'origine avec étai largable. J'ai mis ensuite un emmagasineur avec foc de brise taillé en yankee. Il est utile au près par force 7. A l'expérience je me suis aperçu que j'avais beaucoup de mal à l'enrouler. J'ai donc ensuite choisi l'enrouleur avec la même voile. C'est beaucoup plus confortable par vent fort. Par contre j'ai fait faire un génois (en remplacement de l'ancien qui était bien mûr) un peu plus petit que celui d'origine avec un grammage un peu plus fort (anciennement on l'aurait appelé génois lourd). J'ai fabriqué un bout hors et fait faire un gennaker monté sur mon ancien emmagasineur. A l'expérience depuis deux ans, je dois dire que je suis enchanté de ce jeu de voile sachant que la G.V. a 4 ris et a été aussi refaite avec un creux diminué par rapport à la moyenne. Je remonte bien au vent entre force 3 (même avec le gennaker) et force 7. C'est vraiment un plaisir. Seule ombre au tableau: c'est le passage du génois.
Solutions trouvées :
- par force 4 : j'enroule un peu et tire sur l'écoute ou quelqu'un va à l'avant pour aider au passage ;
- par force 5 : le génois passe plus facilement du à la force du vent.
Voilà mon expérience des 5 dernières années. Je dois dire que je suis tombé chez un voilier local très compétent et à l'écoute du client et pas plus cher que la concurrence qui fait faire ses voiles dans un pays à bas coût de main d'oeuvre. Si cela vous intéresse je peux vous transmettre ses coordonnées.
Cordialement
Hubert
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche


Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités