voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Peinture Pont

Quelles peintures utiliser. Modes d'application.
  • Facebook
  • Twitter

Messagede ADAGIO » 26 Fév 2007, 19:34

Petite astuce concernant la peinture des OVNI. Chacun aura remarqué la fâcheuse tendance aux boursoufflures de corrosion en pieds de chandeliers après seulement qq mois d'utilisation. Pas grave mais moche. Un ami m'avait conseillé de percer des petits trous (3/4mm) à la base des pieds afin de permettre à l'eau stagnante de s'évacuer. En effet, les bagues n'étaient pas très efficaces (en tout cas jusqu'en 2003). Résultat stupéfiant. C'est fou ce qui a coulé comme eau de mer sale au percement !
Bernard ROUCHER avait semblé perplexe mais il a écouté et je crois (non vérifié) que les OVNI, à partir de 2005, ont les pieds percés.
Bon vent à tous les heureux propriétaires d'OVNI présents sur ce site.
Marc
ADAGIO
O discret
O discret
 
Messages: 19
Inscription: 24 Fév 2007, 12:25

Re: 


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Santana3 » 20 Mar 2007, 14:00

la peinture sur un bateau alu c'est une longue histoire. la mienne est complètement cloquée de partout et à refaire. je crois que la première chose à penser c'est de limiter au maximum l'utilisation de l'inox par ex mains courantes, et quand vraiment nécessaire par ex accastillage très bien isoler les deux métaux et pas seulement les vis . les pièces que j'ai installées déjà plusieurs années en arrière en utilisant de l'antidérapant ou des joints en polymère par ex delrin n'ont causées aucun dégâts à la peinture . donc possible mais travail très soigné obligatoire !
Santana3
O passionné
O passionné
 
Messages: 100
Inscription: 23 Fév 2007, 15:31
Localisation: Le Marin

  • Facebook
  • Twitter

Les rails de fargue

Messagede Ravenala » 20 Mar 2007, 14:15

des 395 sont maintenant ouverts de chaque coté du pied de chandelier , l'eau ne peux donc plus y stationner comme c'etait le cas sur Mer Oceane . Apres avoir vu An Viroa à flot aux Sables , j'ai demandé à M Roucher de ne pas coller de teck à l'exterieur des rails pour eviter que l'eau ne s'infiltre entre le rail et ce teck . On verra donc à l'usage si la peinture de Ravenala tiendra mieux que celle de Mer Oceane .
Avatar de l’utilisateur
Ravenala
O passionné
O passionné
 
Messages: 141
Inscription: 21 Fév 2007, 21:08
Localisation: La Rochelle

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 08 Mai 2007, 17:30

Bonjour,

Avez vous des astuces ou infos sur les produits et peintures qui seraient les plus favorables à nos ovnis (nombre de sous couches et autres).

Le mien doit bientot se faire une jeunesse (peinture de pont et coque).

Merci
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Dummy » 09 Mai 2007, 09:20

tu peux déjà trouver des références de peintures pour pont et vernis pour coque dans les dossiers techniques actuels :
http://ovniclub.free.fr/dossiers.html
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 369
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 10 Mai 2007, 09:52

Merci, je n'avais pas remarqué ce dossier.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 10 Mai 2007, 10:04

Salut,

Avez vous testé les produits de la marque international.

Primaire : Interprotect

Sous Couche : Perfection

Finition : Perfection

Antidérapant : Interdeck

Merci pour votre retour d'info.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Perpete » 10 Mai 2007, 18:13

Je n'utilise que les produits de chez International depuis toujours. Le site -http://www.yachtpaint.com/France/ est parfait.
Une bonne règle à mon avis : Inutile de décaper jusqu'à l'alu si la peinture tient.
Sur alu nu : Etch Primer (Respecter rigoureusement les consignes ! ! !)+ 3 à 5 couches d'Interprotect + 1 Perfection sous couche + 1 couche à 50% 50% Perfection SS couche et Perfection finition + 1 Perfection finition. Un bon tuyau : sur les couches d'Interprotect, alternez du gris au début et du blanc ensuite pour savoir à l'avenir à l'usure, combien de couches il reste.
Attention : jamais de Perfection (bicomposant) sur du monocomposant. Si vous ignorez ce qu'il y avait avant, testez avec le diluant N° 9 sur un chiffon posé une heure ou deux sur la peinture ancienne. Si ça "bulle" c'était du mono et rester en mono ou décaper.
Sur le pont : Interdeck est très facile à poser (sur 3 ou 5 Interprotect) et à entretenir. Un éclat ... un petit ponçage et on surcouche.
Avatar de l’utilisateur
Perpete
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 75
Inscription: 26 Avr 2007, 20:06
Localisation: LE TOUQUET

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 12 Mai 2007, 21:02

Merci pour ces infos.

C'est très sympa de partager et je pense que ce sera benefique pour tout le monde.

Le bateau sera en chantier pendant 2 ou 3 mois.

Je pense faire une serie de photos sur toute la durée des travaux. ça pourra faire un super dossier.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

  • Facebook
  • Twitter

accroche.

Messagede Pop Sea » 13 Mai 2007, 10:05

J'ai tout fait avec "International" sauf l'antidérapant (Sicomin DeckLine).

Un certain nombre de surfaces de forme compliquées (cockpit notamment) ont été faites SANS mettre le "EtchPrimer" sur le conseil téléphonique d'International . Directement Interprotect sur l'alu décapé à la disqueuse. Résultat aussi bon et durable que AVEC "EtchPrimer". Etonnant, mais véridique.

Par flemme j'ai fait un certain nombre de surfaces sans la couche de finition, Interprotect (blanc) est resté tel quel. Il s'est avéré que ça marche bien avec quelques avantages

1) Inconvénient:

- l'interprotect "farine" un peu et ça part au lavage. Mais il y en a pour pas mal d'années avant d'user les 3 ou 4 couches au rouleau.

- aspect mat

2) Avantages nombreux:

- pose au rouleau simplifiée et rapide
- technique facile même pour un amateur
- l'aspect mat cache les défauts de chaudronnerie nombreux
- flemme (pose rapide)
- raccords bien plus faciles en cas de défaut

Evidemment on ne ferait jamais cela sur un bateau neuf. Le "look" du bateau est un peu différent, ça accentue le caractère "4x4 des mers".

.
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Ossian » 13 Mai 2007, 15:51

Salut,

Nous avons déjà prévu également de ne pas démonter toutes les lattes des bancs (mais cette zone n'est pas fortement abimé).

Sinon pour le reste nous ferons ça dans les regles.
Ossian
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 08 Mai 2007, 16:36
Localisation: St Malo

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 13 Mai 2007, 16:34

Ce n'est qu'une question de temps ... ou d'argent ! Si on le temps et la patience, faire dans les règles soi-même c'est très bien. Si on a l'argent, faire-faire dans les règles c'est encore mieux ... si on trouve un chantier qui sait bien faire, ce qui n'est pas évident.

J'ai discuté avec un propriétaire de 39 qui avait fait toute la peinture lui-même dans les règles de l'art, mastic, laque et tout et tout. Son avis a été que c'est épuisant et très-très-très long. Et mon commentaire (que j'ai gardé pour moi) est que le résulat n'était pas fameux en regard du temps passé.

Pour fixer les idées du temps passé, voici mon bilan réel:

- enlever le Treadmaster, mettre l'alu à nu, peinture dans les règles et au rouleau, antidéparant Sicomin. Uniqement sur les surfaces planes occupées par le Treadmaster (10 m2 environ): 20 jours/homme de travail acharné de 10-12h par jour pour des bricoleurs adroits. Pas de problème de laque, puisque antidéparant Sicomin (rouleau).

- disquer à nu et repeindre dans les règles le haut du bordé (50cm de haut sur la longeur du bateau, soit 10 m2 environ, au rouleau) : 10 jours/homme acharnés, avec laque au rouleau. Résultat moyen car la laque brillante fait bien ressortir tous les défauts de chaudronnerie.

- finitions interprotect autour de l'antidérapant sur toutes les surfaces biscornues , cockpit, tableau: 10 jours/homme acharnés ... mais sans finition brillante (interprotect laissé tel quel) . Avec finition laque, multiplier le temps par 2 ou 3, à cause de la préparation des surfaces biscornues, bien plus exigente: dès que c'est brillant, le moindre défaut devient affreux, d'où masticage, et ponçage interminable.

Reste le portique, les coffres, la carène ...

Les devis de réfection demandés aux pros laissent supposer qu'ils estiment de l'ordre de 500 heures de travail une peinture complete en atelier fermé, couvert, chauffé, équipé pour peinture sérieuse .... doubler les heures pour un amateur :(

La difficulté est de savoir où s'arrêter si on a pas assez de temps ou d'énergie. A mon avis il vaut mieux perdre un peu plus de temps sur la préparation qui garantira l'absence de cloquage (donc démontage de toutes les zônes à risque), et en cas de manque de temps renoncer à la beauté de la finition (mastic, laque). Car une belle finition qui cloque après 1 an, c'est moins utile qu'une finition plus rustique qui tient 10 ans sans cloquer :roll:
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Perpete » 14 Mai 2007, 12:39

Interprotect laissé nu, je confirme ce qui est dit par Pop Sea, c'est envisageable, je l'ai fait mais pour un an ou deux.
Le temps qu'il faut est effectivement effrayant si on veut tout faire en une seule fois. une seule solution à mon avis, faire un programme sur 5 ans si on est seul.
Ne pas se laisser décourager. Si on fait le travail avec soin j'affirme qu'on atteint pratiquement le niveau du neuf (pour le pont, à mon avis, seul l'Interdeck est à la portée de n'importe qui)
Perpète
Avatar de l’utilisateur
Perpete
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 75
Inscription: 26 Avr 2007, 20:06
Localisation: LE TOUQUET

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Pop Sea » 14 Mai 2007, 13:01

Aucun doute, un amateur peut arriver à un niveau de finition parfait. Mais il faut une certaine habileté et savoir-faire, surtout au pistolet.

J'ai, comme dit "Perpete", étalé dans le temps: j'en suis à 5 ans, et c'est pas tout à fait fini ! L'horreur quand on étale trop dans le temps, c'est que quand on a bouclé la boucle, les premières parties faites commencent à vieillir et il faut recommencer :shock: On a donc perpétuellement un bateau "approximatif" du point de vue finition.

Pour l'interprotect laissé nu, le mien a , part endroits, 4 ans sans problème. On voit bien comment il s'use (le grain laissé par le rouleau s'amenuise progressivement), et en revenant au bateau en début de saison un bon lavage rince la partie farinée pendant l'hiver. Je pense qu'il va bien durer encore 3-4 ans avant d'avoir une épaisseur trop faible ... un petit coup de rouleau , et hop, c'est tout bon s'il n'y a pas eu de cloque. Or, je n'ai pratiquement pas eu de cloques, et c'est bien là l'essentiel sur un bateau alu ... et pas toujours atteint par le constructeur lui-même (voir sa série loupée dans les années 2000).
Avatar de l’utilisateur
Pop Sea
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 68
Inscription: 22 Fév 2007, 22:55
Localisation: Port Pin Rolland

  • Facebook
  • Twitter

PEINTURE

Messagede BATOCASE83 » 02 Oct 2007, 17:06

J'ai repeint le pont de mon 35 apres avoir mis 15 jours a temps plein pour enlever le tradmaster et la colle epoxy au chalumeau et au grattoir
et poncer le tout jusqu'au metal
apres j'ai travaille par petites zones
comme produits je n'ai utilisé que des produits monocomposants
un primer alu conseillé pour les goutieres 3couches,puis une glycero
satinée 3 couches ,délimitation des panneaux d'antiderapants avec du
ruban de masquage rouge en 25mm de large et 4couches d'hydro piolythe gris tres clair avec des billes de verre . j'ai deja appliqué ce traitement sur un pont en acier il y a 15ans aucun probleme quand c'est usé on en remet une ou deux couches les outils se lavent a l'eau et pas de cloques la peinture est microporeuse et en plus ce n'est pas cher
je vous tiendrais au courant de l'evolution dans 10ans si je navigue encore :twisted: [
BATOCASE83
O discret
O discret
 
Messages: 6
Inscription: 24 Sep 2007, 19:07
Localisation: LA LONDE

Suivante

Retourner vers Peinture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités