voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Questions sur les Ovni

Autres rubriques relatives à la construction et préparation du bateau
  • Facebook
  • Twitter

Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 27 Nov 2014, 11:51

Bonjour à tous,
nouveau sur le forum,pas ovniiste, pas rien du tout pour le moment d'ailleurs car je viens de vendre mon boaat.Je m'intéresse aux di alu de voyage et donc aux vôtres et ce fil sur les descentes.voici mes interrogations: Mais pourquoi alubat ne fait il pas des descentes en serie comme celles des maracuja et autres passoa? quelle sécurité!;je regarde un peu du coté des 435 d'occasion: a t on vraiment besoin d'un systeme de relevage de derive à coup de pompe hydraulique(coût ,entretien,fiabilité) située dans un coffre! c'est pas plus simple un bout de descente et un bout de relevage et un winch sur le roof (comme les 395 me semble t il ),la dérive est elle si lourde? et les chandeliers en inox,c'est pas bon en alu? j'ai noté que le dernier 445 avait deux safrans,bravo! il a fallu attendre 2009 pour ça ! par contre les bancs de cockpit sont toujours avec 4 ou 5 barres de teck vissées !on faisait ça il y a 30 ans !
A vous lire
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

Re: Questions sur les Ovni


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede Dummy » 27 Nov 2014, 14:43

Bonjour et bienvenue,

Beaucoup de questions (j'ai séparé le sujet) par ailleurs pertinentes. Ci-dessous des premiers éléments de réponse :

Descente :
========

Je suis aussi d'accord que le système actuel est à revoir (voir les différents fils sur le forum). Le grand panneau de pont étanche utilisé sur les Passoa est une solution, voir aussi les nouveaux modèles de voiliers d'"exploration" chez Garcia, Boréal, etc avec une porte ou un système de portes étanches.
Le problème d'une descente est de pouvoir rester pratique et ouverte dans 99 % des cas d'utilisation, mais aussi bien étanche tout en se fermant/ouvrant rapidement dans le vrai mauvais temps.


Chandeliers :
==========

L'utilisation de l'aluminium est possible mais nécessite sur dimensionnement, soudures (y compris réparations en cas de choc dans un port), peinture, etc donc pas forcément mieux.
Depuis environ 2008 le chantier Alubat insère des pièces en plastique à la base des chandeliers inox, ce qui a solutionné le problème de corrosion inox/alu et le boursoufflage de la peinture en pied de chandelier.

Dérive relevage hydraulique :
=======================

Le système de relevage hydraulique de la dérive sur le 435 est très simple et vraiment fiable de part mon expérience. Un bout sur un winch est une bonne solution aussi (système utilisé sur un grand nombre de modèles d'Ovni). En cas de talonnage intempestif seule une petite pastille qui sert de fusible à changer ( en 2 minutes), alors que si le bout était frappé/assuré, qu'est ce qui va servir de fusible ?

A nouveau le système sur la dérive est très simple et fiable car les tuyaux hydrauliques ne sont pas immergés. Ce qui n'est pas le cas d'un mono safran avec relevage hydraulique (ex 435) où des problèmes de corrosion notamment dans certains ports ont été notés, d'où la confusion.
Sur le 445 (dérive lourde) le relevage est électrique.

Bi ou mono safran :
===============
Certains modèles d'Ovni utilisent le bi safran (2 safrans pelles classiques) depuis plus de 15 ans (ex Ovni 455) et des modèles plus récents et plus importants (ex 495, 52, etc) avec les avantages (plus de sensibilité à la barre) et aussi les inconvénients : nécessité d'un propulseur pour certaines manœuvres de port, vulnérabilité aux Ofnis (billes de bois, containers, glaces, etc) et en cas de dérapage au mouillage et drossage sur les rochers.
En général un mono safran est bien mieux protégé car dans l'axe de la dérive et protégé par la coque, mais suivant la taille du bateau doit être articulé (avec les inconvénients sur la performance et la fiabilité) pour être suffisamment profond et performant, sans pénaliser le tirant d'eau du dériveur intégral.
Le système du bi-safran original du 445 avec 2 petits safrans non articulés parallèles et proches est intéressant car beaucoup moins vulnérable que les 2 safrans classiques.
Personnellement j'ai encore besoin d'arriver à tester le bateau (pas encore eu l'occasion) dans des mers fortes et aussi dans des manœuvres de port ventées sans propulseur pour me faire ma propre idée et pouvoir donner un avis étayé.
Les propriétaires de 445 interrogés semblent très satisfaits.

Bancs de cockpit en teck
=====================

Personnellement j'aime bien ces bancs très solides et rapidement secs. Aujourd'hui le teck n'est plus ce qu'il était (mon avis n'est pas vraiment écolo !) car bois de plantations (renouvelables) coupé très jeune.
Le teck synthétique a progressé et a l'avantage d'être quand même plus léger (bien que pour l'ensemble d'un pont c'est loin d'être négligeable et pas vraiment une idée brillante sur un Di) mais ça reste du "tipo". D'autres bois exotiques sont aussi utilisés, mais pas aussi bien à mon avis que du vrai teck ancien.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 366
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 27 Nov 2014, 18:55

,Re,
pour la fermeture de descente on est d'accord , mais pourquoi alubat ne l'a jamais fait? depuis qu'on a du leur parler de cela...chandeliers alu pas besoin ni de peinture ni de soudure ni de petit morceau de plastique qui va s'user ou foutre le camp et jamais de corrosion.Pour le relevage de la derive ,le bout de descente ne sert que pour le demarrage de la descente et ensuite son accompagnement,on ne le bloque pas en navigation(je n'ai pas dit jamais!) le poids de la derive elle même suffit;alors pourquoi s'encombrer de tout ce système de pompe qui va fuir, de raccords qui vont s'user et j'ai lu de derive qui reste bloquée(ho sûrement par manque d'entretien) qu'il faut verifier,entretenir, du temps du temps du temps en fond de cale!! pour le safran,c'est encore plus embêtant en effet mais on ne doit pas le relever très souvent à par pour s'échouer .Question : quel est le tirant d'eau safran baissé et derive relevée ? quel est le poids de la dérive d'un 395 , 435,455 ? et savez vous pourquoi elle est en acier?,c'est curieux! Je continue mes interrogations:
et pourquoi il faut des passe-coque?c'est pas plus simple un bout de tube fileté soudé?que des avantages et ils sont nombreux,je ne comprends pas.
Pour les bancs de cockpit,franchement !on avait ça y a trente ans; quand je montre le nouveau 445(interieur) à ma femme
elle me dit pas mal! quand je passe au cockpit elle tourne la tête(au mieux!)on dirait les bancs publics en bois d'après guerre!!me retorque t elle! je continue(ouïe! ils vont me tordre le coup):
et pourquoi mettre des barres à roue partout(maintenant ils en on deux!!(voir allure 45) soit au total 2x plus de risque d'emmerds et au mieux, surveiller resserrer graisser etc... ,jusqu'à 13m pas besoin,ce pourrait être une option barre à roue,C'est quand même plus simple un morceau de bois fixé à la mèche ,2 bagues de guidage,la pelle soudée et basta;jamais en panne, aucun entretien,ça prend pas de place dans le cockpit,que du bonheur quoi.
Tout ça pour dire qu'un bateau de voyage c'est fait pour voyager et se doit d'être simple et surtout le + fiable possible pour ne pas passer son temps à entretenir réparer changer etc..et avoir des surprises au plus mauvais moment;y en a bien assez du moteur ,de l'inverseur,des enrouleurs,du frigo, des pompes à eau,des pompe à m...,etc...
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede Viscalto » 27 Nov 2014, 20:21

A vue de nez, vu tes remarques, il ne te reste plus qu'à construire ton propre DI aluminium !

Bon courage !

V.
Viscalto
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 38
Inscription: 02 Juin 2007, 22:46
Localisation: Islay

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede HANAMI 2 » 28 Nov 2014, 10:18

Surprenante la remarque sur les sièges de cockpit dont beaucoup s'accordent à reconnaitre que cela permet de toujours garder les fesses au sec, que ce soit lorsque l'on embarque de l'eau dans le cockpit ou, en navigation longue, pour éviter la macération dans les zones tropicales. Bien sur pour du côtier court on doit pouvoir s'en passer mais je le ferais pas.
Pour la barre à roue ou la barre franche, c'est une question à poser mais sur des bateaux de voyage de 13 à 14m qui partent pour 12 semaines avec 13 tonnes à bord et qui vont naviguer sous pilote ou régulateur d'allure, il me semble que quasiment 99% de ceux ci ont abandonné il y a fort longtemps la barre franche. Il doit bien y avoir une raison. Certes les galères romaines avaient encore des systèmes plus simples mais est ce réellement un plus?
Des questions intéressantes en tout cas.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede cco » 28 Nov 2014, 15:11

Quelques réponses pour ma part:
- Descente: entièrement d'accord, une porte étanche pratique à ouvrir et fermer rapidement serait au top.
- Chandeliers: un chandelier en alu soudé à même le pont, si on se fait projeter contre le quai comme c'est arrivé en Norvège à Chamade, comme cela m'est arrivé en Islande, bonjour les dégâts!!! Alors que là, c'est le chandelier qui plie et on le remplace soit même à moindre frais.
- Safran: cas concret de l'échouage du bateau sur cale en pente avec peu de marée et peu d'eau sous le bateau. Dérive ET safran relevés, ça passe, on peut arriver à changer les anodes et même nettoyer la coque avec un marnage de 90 cm. Dérive remontée et safran baissé, c'est tout simple: cale inaccessible.
- Dérive: sur le 365, elle est manœuvrée par un câble, elle pèse moins de 70 kg. Sur des unités plus grosses, c'est souvent un vérin. Maintenant, puisque visiblement ni l'une ni l'autre des solutions ne semble convenir, que proposes-tu?
- Les bancs: d'accord avec Marc (Hanami 2): Quel confort pour les fesses au sec!!!!
- Barre franche ou a roue? du fait de la largeur du cockpit, il faudrait un sacré stick sur la barre franche et vu le poids des bateaux, pas sûr que ce soit très cohérent.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 28 Nov 2014, 20:00

Re,
Pour Viscalto:si mon portefeuille me le permettez mais malheureusement..donc quand on a pas les sous il faut faire des compromis: ce serait un 395(un peu juste en longueur pour mon cas) avec les bi safran du 445 ou ce serait un 435( avec les bi safran et le systeme de derive du 395,ou ça serait un 445 avec le systeme de derive du 395 quoique y a déjà plus besoin de pomper dans un coffre(ça avance!);
Pour Hanami: j'ai eu les fesses au sec aussi dans tous les bateaux que j'ai eus ,comme sur tous les bancs de cockpit l'eau ne stagne pas elle s'écoule.je viens de voir extérieurement un allure 45 et le look du cockpit c'est quand même autre chose,y a pas photo!et c'est hyper important pour un chantier qui veut s'en sortir face à la concurrence(pensez aux femmes,elles sont bien plus sensibles que nous à l'esthetique et c'est au moins 50% de la décision d'achat) et ça doit pas couter bien plus cher de faire joli.
Concernant barre franche ou barre à roue: la barre à roue n'est pas l'évolution de la barre franche;y a 500 ans ça existait déjà;quand le bateau a un fort déplacement il n'est plus possible de barrer avec une franche c'est trop d'effort (ou alors il faudrait une barre de 4m de long ) donc on met une barre à roue pour démultiplier l'effort.Par contre pour 12 ou 13m c'est evident que le plus simple le moins d'entretien le plus fiable le beaucoup moins cher sans oublier le plaisir de barrer en finesse car compte tenu du pilote, la barre à roue est enormement moins sensible,sans compter que tu es assis et appuyé peinard alors qu'avec la bà roue t'es souvent debout les jambres écatees,les pieds calés de chaque coté;par contre pour les maneuvres de port c'est plus simple et aussi tu as les instruments sous le nez pas à 2.5m et comme ma vue baisse...
Pour cco
et pourquoi tu veux les souder tes chandeliers alu? il suffit de les remplacer à ceux en inox pourquoi s'emm à créer des pb quand il peut ne pas y en avoir; curieux choix du chantier!
Derive:ben, ton systeme me parait bien, simple et fiable mais...pourquoi donc un cable en acier?monte t il jusque sur le pont?
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede cybele » 28 Nov 2014, 20:54

@Marrick, au risque de te décevoir je suis d'accord avec les autres intervenants. J'ai un 445, la dérive fait 540Kg si ma mémoire est bonne, le système hydraulique est indispensable, conforté par la pastille de sécurité. Encore que j'aie touché plusieurs fois sans qu'elle saute, çà fait du bruit mais sans danger. Barre à roue: le régul ou le pilote travaillent très bien, la barre sert uniquement dans les manoeuvres de port.2 safrans, super mais il est vrai que après en avoir perdu un (choc) je m'oblige dans les passes difficiles à toujours avoir un peu de dérive sortie (la "dérive sondeuse" de Captain Cap ;-)) )je regrette le coup de fouet des mono safrans, mais j'ai un prop.
Au total le mouton à 5 pattes n'existe pas!construis-le, puis monte un chantier comme Delvoye et ses Boreal, tu verras la somme des Pb...
Amitiés du Nord
François sur Cybèle 17
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016:golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
2017 et 2018: Norvège.

http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 120
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 28 Nov 2014, 21:43

Bonsoir Cybèle,
quel joli nom!Je n'ai pas l'intention de construire quoi que ce soit et je n'en ai pas les moyens;ce ne sont que des réflexions que je me suis faites en m'interessant aux deriveurs ovnis et des choix faits par le chantier pour des voiliers de grand voyage.le but de mon propos
c'est de dire que au plus il ya de choses compliqués(non indispensables) au plus on passe du temps à verifier,graisser,retendre etc.. et au plus les risques de mauvais fonctionnement augmentent(au mauvais moment en général) ainsi que le temps et l'argent passé à réparer,et pendant ce temps on ne profite pas de son voyage.Bien sûr que la barre à roue ça marche aussi bien que le barre franche mais c'est beaucoup plus compliqué ,encore il faut entretenir changer quand c'est usé,ça prend de la place dans le cockpit (déjà que c'est pas grand) etc.... et évidemment que si une derive est très lourde il faudra nécessairement passer par un systeme plus compliqué que le bout .De nos jours,on voit des barres à roue sur des voiliers de serie de 32 ou 34 pieds!!quel intérét,ça prend tout le cockpit, mais sutout ça flatte le capitaine!
c'est l'heure de l'apéro et c'est sacré notamment dans le sud.Alors je trinque avec vous avec un bon petit blanc limé;votre site est très interressant .Si vous voyez un ovni de 43 pieds avec une barre franche,vous inquitez pas c'est sûrement moi!!
A bientôt pour d'autres sujets maintenant que connais le site.
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede cco » 29 Nov 2014, 11:41

@ marrick
Bonjour,
je répond à ta question sur les chandeliers. Certains bateaux qui font essentiellement le grand Nord, notamment l'archipel du Svalbard ont des chandeliers en alu.
Tous, je dis bien tous, sont soudés. La raison en est simple, pour assurer la solidité de ces chandeliers, ils sont surdimensionnés par rapport à des chandeliers inox et les mettre dans des embases classiques n'est pas envisageable sauf à avoir des poteaux énormes et esthétiquement lamentables pour les femmes :mrgreen: .

Pour les bancs de cockpit, c'est amusant parce qu'un ami norvégien qui vient de vendre son 395 devenu trop grand et qui a acheté un Hallberg Rassy lui reproche justement de ne pas sécher assez rapidement. Normal, il y a environ 60% de surface en plus à sécher par rapport à des lattes, de plus sans avoir le courant d'air qui accentue la vitesse se séchage.
Et à propos des femmes, la mienne a justement flashé sur ce principe et après 10 000 milles d'utilisation nordique et humide, ne regrette vraiment rien.
Comme elle me le dit elle même, le look, c'est bon pour le salon nautique. Le confort et la sécurité à l'usage, c'est tout autre chose. Et vu le projet de navigation, confort et sécurité valaient 90% par rapport à l'esthétisme.
Pour la barre à roue, le plaisir de barrer en finesse sur des bateaux de ce poids, je me permets de sourire. Parce que là, si c'est le plaisir de la finesse, il faut absolument changer de type de bateau et partir chez Pogo ou équivalent.
Pour avoir dû barrer en relais pendant 48h en mer de Barens avec du vent costaud de l'arrière, bien calé debout derrière la barre, on a pu le faire en se relayant toutes les deux heures. La même chose avec une barre franche dans les mêmes conditions, je n'aurais vraiment pas aimé être à la barre franche qui, plein vent arrière sur un bateau de plus de 9 tonnes est vraiment pas top.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovnî

Messagede HANAMI 2 » 30 Nov 2014, 00:32

Peu de choses à ajouter aux commentaires.
Pour les chandeliers, oui en Alu se serait bien et ça existe, j'en ai vu 2 au chantier, dont un avait ses filières remplacées par une main courantes Alu, comme sur un Amel 54. Il suffit de le demander, c'est une option documentée, même si elle n'est pas proposée systématiquement.
Pour la descente, tout à fait d'accord, une fermeture étanche serait 'top'.
Quand à l'entretient de la barre à roue, sur un 445 sur lequel tout est par tiges et biellettes, il est quasi nul et question solidité c'est à toute-épreuve.
Bien sur, reste le WAF (wife acceptance factor), mais il est différent pour de la croisière côtière et du voyage dans des l'attitudes un peu délicates où la sécurité est le facteur le plus important.
Tout dépend du programme du bateau, ce n'est pas trés nouveau.

Marc.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 30 Nov 2014, 11:49

Bonjour Marc,
quelques questions: essaies de me répondre objectivement: est tu satisfait du bi safran? As tu déjà testé par 7/8 en allures portantes, decrochage?,t'es tu mis à la barre pour estimer les efforts qui sont imposés au regul ou pilote elect? j'ai bien compris que pour les manœuvres de port ,c'était moins performant ,mais tu as un prop,vert ou horiz ? le vert m'effraie un peu de part sa conception d'un morceau de coque qui se ballade mais bon c'est toujours dans un port,l'horiz est sûrement moins performant ,j'en ai eu un sur un 45 pieds c'était top surtout en med en saison.
-Sais tu combien pèse une derive de 435 ? car tu m'as dit 540kg pour le 445;je pense qu'il doit y avoir une grosse difference;je suis étonné de ce poids important;sais tu pourquoi l'archi a choisi cette option? Plus raide à la toile ?hum!; ou ont t ils diminuer le lest d'autant ?
- sous trinquette, remontée au prés dans la vague 25/30n ?
- avais tu déjà eu un deriveur alu avant celui là?
-les points positifs et négatifs de ton bateau( ou plutôt ceux que tu aimerais qu'ils soient améliorés par le chantier).
A te lire
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede HANAMI 2 » 30 Nov 2014, 15:50

Bonjour Marc,

quelques questions: Pas de pb, c’est toujours bien les questions.
essaies de me répondre objectivement: Je vais essayer
est tu satisfait du bi safran? Oui, absolument et pour 3 raisons: Très efficace en marche arrière, pas de problème pour beacher le bateau (sur les autres il faut relever le safran), bonne tenue de cap bien que par vent très fort dans une mer agitée, si tu est sur-toilé et que le bateau parte au lof il faut parfois être vigilant et laisser échapper la pression de l’eau avant d’abatre mais ce n’a jamais été un vrai problème.
As tu déjà testé par 7/8 en allures portantes, decrochage?, Au portant, jamais aucun problème et dans la dernière transat on a eu 40N de vent arrière dans une grosse mer, c’était mon équipière qui barrait et le bateau est resté bien stable dans la mer croisée.
t’es tu mis à la barre pour estimer les efforts qui sont imposés au regul ou pilote elect? Oui, pas de problème particulier et si le pilote décroche ce n’est pas arrivé souvent,je n’en ai pas de souvenir précis. Pour le régulateur il marche bien mais il est indépendant des safrans: l’Hydrovane possède son propre safran. Donc on bloque la barre au neutre, parfois avec un peu d’angle pour compenser l’équilibre des voiles pas toujours parfait (voiles croisée et Genois tangonné par exemple). Donc pour moi ces 2 choses là sont indépendantes. C’est pour cela que j’ai choisi l’Hydrovanne: si pour une raison quelconque mes safrans ou ma barre me laissent en rade, il me reste l’hydrovane comme secours et on peut même y monter un pilote automatique type Raymarine.
j'ai bien compris que pour les manœuvres de port ,c'était moins performant ,mais tu as un prop,vert ou horiz ? : Pas de problème pour moi tant que la dérive est basse ou à moitié. avec une dérive rentrée et du vent latéral il vaut mieux se crampoonner. 9a m’est arrivé une fois et je suis allé finir contre la vedette de la SNSM. Ma femme s’est bien foutu de moi. J’ai un propulseur, bien sur: Vertical qui rentre et qui sort très bien. Dans la majorité des cas je manœuvre en marche arrière: meilleure visibilité, meilleur contrôle du bateau, plus facile pour les pendilles et le propulseur donne alors toute sa puissance.
le vert m'effraie un peu de part sa conception d'un morceau de coque qui se ballade: Aucun pb de ce cotè là tant qu'on en ramasse pas de bouts dans le propulseur ce qui peut arriver, ça nous est arrivé à Midello quand les pontons on craqué. Il faut alors plonger pour dégager le tout.
mais bon c'est toujours dans un port,l'horiz est sûrement moins performant ,j'en ai eu un sur un 45 pieds c'était top surtout en med en saison. Je ne prendrai pas un horizontal pour la raison des bouts et aussi à cause des turbulences: une coque bien lisse c’est tout de même un avantage certain.
-Sais tu combien pèse une derive de 435 ? car tu m'as dit 540kg pour le 445;je pense qu'il doit y avoir une grosse difference;je suis étonné de ce poids important;sais tu pourquoi l'archi a choisi cette option? Plus raide à la toile ?hum!; ou ont t ils diminuer le lest d'autant ? Sur le 445 la dérive est en acier, d’où le poids et cela contribue au bon équilibre du bateau ay près. Sur les autres c’est de la tole d’alu , donc c’est léger, je dirais autour de 100Kg
- sous trinquette, remontée au prés dans la vague 25/30n ? 45° efficaces, au mieux 40, sous pilote, régilateu ou barre attachée et sous Solent: je n’ai pas voulu de trinquette. Comme l’étais monte en tête de mat, si celui du génois craque cela en fait un second et on peut continuer la route, avec des précautions bien sur. En outre, voiles d’avant croisées: Génois + Solent est un bonne solution pour les traversées longues. Avec moins de vent je fais Génois au vent, tangonné et Genaker sous le vent avec la GV au 3eme ris. Autre avantage le bateau et plus raide à la toile et de mon point de vue avance mieux. Dans les Caraïbes nous avons pratiquement toujours navigué avec un ris dans le GV et le solent complet: stable, assez rapide, que du bonheur.
- avais tu déjà eu un deriveur alu avant celui là? Non
-les points positifs et négatifs de ton bateau( ou plutôt ceux que tu aimerais qu'ils soient améliorés par le chantier). Tout ce que je voulais il me l’ont fait: support du régulateur, support du WAtt&Sea, Coffres étanches, changement du système de relevage de la dérive, renforcement des barres de flèche car, poussantes elles encaissent pas mal durant une transat, modification de certains passe coque etc …
Si je devais en refaire fabriquer un je mettrais un parebrise comme ceux des OVNIs vendus par le concessionnaire Scandinave (c’est le même que celui des Halberg-Rassy). Je mettrais des passe-coque soudés en alu, j’installerais dès le départ des toilettes à eau douce avec la bonne électrovanne au bon endroit et j’améliorerais surement l’implantation des chandeliers dès le départ et non après comme cela a été fait cet été. Pas sur que je mettais des chandelier alu, sauf si je remplace les filières par de l'alu mais c'est contraigant.
Autre point je mettrais un transformateur d’isolement dès le début pour avoir un circuit électrique nickel et facile à comprendre.

A te lire
Voila c’est à peu près tout.
Plus plus d’info va voir le blog: http://www.marc-hanami.blogspot.com
Cdlt
Cordialement.

Marc.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede marrick » 30 Nov 2014, 19:22

Re,
je suis allé sur ton site, désopilante la video du paquebot!j'en rie encore.
A la lecture de tes réponses,j'en conclus que tu es très satisfait de ce boat. Je prends bonne note de tout cela pour mes choix futurs.
Au sujet de la derive,j'aimerais bien savoir pour quelles raisons on passe de 100 kg(tu me dis)sur un 435(après 8 ans de construction) à 540kg sur un 445 de même taille.Peut-être faut il interroger le nouvel architecte?
Bien pensé pour le regulateur en remplacement eventuel du safran; j'ai eu un cap horn de Yves Gelinas(voir son livre et video de l'oiseau majik) toujours en ligne de mire simplicité efficacité fiabilité sans entretien,35000mn y a que lui qui a barré pratiquement de 6n de vents à 45n à toutes les allures.
Mon experience:Chandeliers alus:aucun problème, pas d'électrolyse ,aussi costauds ,aucun entretien, filieres toujours gainées et beaucoup moins chers; petit trou pour ecoulement de l'eau dans le pied du support et plus gros entre le support et la soudure au bateau =aucune stagnation.
Est ce que tu sais s'il y a d'autres 445 sur les côtes francaises,qui consentiraient à nous faire visiter et essayer(à partir de ce printemps par exemple)
Cdlt
marrick
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 27 Nov 2014, 10:48

  • Facebook
  • Twitter

Re: Questions sur les Ovni

Messagede HANAMI 2 » 01 Déc 2014, 00:29

La différence de poids de la dérive est due au fait que sur le 445 elle est en acier et fait é mètres alors que sur les autres c'est une simple tôle d'aluminium: ça fait toute la différence.
Des 445, oui il y en a, j'en connais un aux Sables d'Ozone, un à la Corogne (un peu loin j'en conviens) et les autres sont en navigation mais je vais essayer de me renseigner.
Amicalement.

Marc.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

Suivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités