voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Recherche de l'électrolyse

Relevage hydraulique de la dérive, safran, guindeau, propulseur, ...
  • Facebook
  • Twitter

Recherche de l'électrolyse

Messagede maskali » 30 Mar 2010, 14:18

D'abord bonjour à tous les heureux propritaires de voiliers OVNI.J'espère en être bientôt, puisque je commence la recherche du 385 de mes rêves....
Mais pour ne pas faire d'erreur sur ce choix, je suis intéressé par les conseils que pourraient me donner les propriétaires de bateau alu pour chercher d'éventuelles traces d'électrolyse.Que faut-il rechercher et oû ? Quels sont les endroits les plus critiques qu'il faut vérifier ?
Pour ce qui est de la visite du reste du bateau je me fierai à mon expérience puisque j'ai été pendant 12 ans propriétare d'un Neptune 135 un voilier génial mais en plastique, d'oû mon inexpérience de l'alu.
Merci d'avance.
J-P de MASKALI
maskali
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 1
Inscription: 28 Mar 2010, 16:11

Re: Recherche de l'électrolyse


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Recherche de l'électrolyse

Messagede Dummy » 31 Mar 2010, 12:52

Bonjour et bienvenue !

Plusieurs fils de ce forum en parlent déjà (vous pouvez par ex faire une recherche sur électrolyse),
en gros (valable pour tout bateau avec une coque en aluminium) :

regardez l'état de propreté des fonds et si couche protectrice epoxy (grise) toujours en place.
Inspecter en priorité zones peu accessibles et surtout zones avec résidus d'eau stagnante (se voit à la différence de couleur même si récemment asséchées). Sinon regarder aussi les réservoirs (eau, eaux noires, ... pas toujours facile), et les circuits électriques (cas par ex de modifications ultérieures qui n'auraient pas été faites dans les règles de l'art - on voit de tout dans la plaisance même chez certains pros, par ex connaissant mal l'aluminium - attention car certains bateau alu pro ne sont pas montés en bipolaire)
Pour un bateau d'occasion d'un budget conséquent une expertise par un expert maritime habitué à l'aluminium peut s'avérer utile :wink:

Si des points d'oxydation existent pas de panique, c'est facile à réparer et le coût n'est pas élevé (grosso modo on perce et soude), par contre bien déterminer la cause ou la source (par ex circuit électrique) de cette électrolyse est primordial !
i.e. si difficile d'identifier le problème mieux vaut acheter un autre Ovni :wink:
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 365
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F


Retourner vers Autres sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités