voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Rupture étai sur Ovni 385

Mâts, gréement dormant, enrouleurs, emmagasineurs, voiles, ...
  • Facebook
  • Twitter

Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Yo! » 22 Sep 2009, 16:58

Ovni 385 du début 2004, 15000nm en 5 ans, Med/Mer Rouge; enrouleur Profurl; us et coutume de navigation sous trinquette dès qu'un peu de brafougne.

mât & dormant: ZSpars/MArinetec

rupture soudaine de l'étai au niveau du sertissage de l'embout tête de mât juste après avoir envoyé le génois par 3/4 au large de Capri. abattée immédiate, l'enrouleur est resté tenu par la drisse, juste perdu le Multitop du Profurl. nous avons pu tout dégréer sans problème et finir le programme de navigation sous étai larguable/solent (qui entre nous performe bien).

l'inspection visuelle du dormant en juillet n'avait rien donné (pas de gendarmes ou autre exotiques malveillants) et pourtant bling.

côté fournisseurs: "ça arrive..."

ci-joint photo du cable (8mm) cassé net dans l'embout.

embout 2 comp.JPG
embout 2 comp.JPG (22.25 Kio) Vu 2561 fois

extremite cable - face comp.JPG
extremite cable - face comp.JPG (21.66 Kio) Vu 2560 fois


- y a t-il eu des expériences similaires?
- scénario explicatif de la rupture soudaine?
- idées/suggestions et autres supports?

cordialement

Christophe
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

Re: Rupture étai sur Ovni 385


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Brecqhou » 23 Sep 2009, 09:07

L'an dernier en revenant des Açores j'ai subi un fort coup de vent (force 9 effectif) en Atlantique. J'ai cassé mon étai au même endroit ce qui est classic car les enrouleurs ont tendance à "détoronner" le câble. J'étais au portant avec 45 noeuds de vent réel et l'étai largable était à poste. Le bateau (OVNI 385) est de 98 et a au compteur environ 35 000 mn. J'en ai tiré la conclusion suivante : l'étai est à changer tous les 7 à 8 ans. En effet c'est la pièce du gréément dormant qui est la plus sollicitée. Si cela vous intéresse j'ai un récit détaillé de cette expérience de gros temps.
Mon Email : brecqhou@aol.com
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Perpete » 23 Sep 2009, 15:01

Tout cela ressemble à un problème d’émerillon. L’enrouleur n’est pas sensé provoquer de torsion du câble mais si cela se produit, la casse intervient rapidement
Avatar de l’utilisateur
Perpete
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 75
Inscription: 26 Avr 2007, 20:06
Localisation: LE TOUQUET

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Zephyr » 24 Sep 2009, 10:23

Brecqhou a écrit: Si cela vous intéresse j'ai un récit détaillé de cette expérience de gros temps.


un résumé de cette expérience serait je crois intéressant pour tout le monde ! Comme on ne subit pas du mauvais temps tous les jours heureusement ! on a beaucoup à apprendre de toute expérience vécue.

Pour l'étai on a de fait l'impression qu'on assistait à un début de détorronage, à moins que cela résulte de la cassure ?
On se demande ce qui a pu provoqué cette torsion. S'il l'enrouleur avait été mal monté ça aurait du casser avant, ou alors faut-il graisser régulièrement tambour, roulements, etc et surveiller les traces de corrosion pour que ça tourne bien ? J'ai entendu dire qu'il y avait quelques problèmes avec les enrouleurs Profurl par exemple au niveau des joints ou gaines et jonctions ?? Le mien ayant moins de 2 ans et tooujours rincé à l'eau douce fonctionne parfaitement, mais vaut visiblement mieux prévenir que guérir !
Zephyr
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 07 Aoû 2008, 16:59

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Brecqhou » 24 Sep 2009, 10:32

Tout le problème est l'installation de la tête de drisse. Celle-ci ne doit pas "tirer" parallélement à l'étai mais avec un angle d'environ 15°. Ceci évite à la drisse de s'enrouler autour de l'étai même avec la tension. Le fait de tirer avec un angle provoque évidemment des frottement lors des opération d'enroulement ou de déroulement. Mais comme souvent c'est un compromis.
Quant au récit de gros temps, je ne sais comment faire pour le mettre sur le site à disposition de tous. Y aurait-il moyen de créer une rubrique Gros temps ?
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Yo! » 25 Sep 2009, 11:18

merci à tous; suite à la remarque de Zephir, le cable n'était pas détoronné juste après la rupture, c'est venu par la suite.
Stéphanie/Christophe
http://www.yodyssey.com" rel="nofollow" target="_blank
Yo!
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2007, 19:42
Localisation: Japon

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Admin » 25 Sep 2009, 18:38

Brecqhou a écrit:Quant au récit de gros temps, je ne sais comment faire pour le mettre sur le site à disposition de tous. Y aurait-il moyen de créer une rubrique Gros temps ?

c'est fait :wink: ,
voir ici : Dossiers navigation
et merci pour le partage d'expérience.
Avatar de l’utilisateur
Admin
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 74
Inscription: 20 Fév 2007, 20:42
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede DELTASOL » 23 Oct 2009, 08:49

Bonjour,

J'ai effectivement déjà rencontré ce type de problème sur des étais.

Plusieurs hypothèses sont possibles :
- Sollicitations trop importantes en torsion du câble du fait d'un montage trop rigide
- Mauvaise mise en oeuvre du sertissage (fils du câble écrasés de manière trop importante)
- Corrosion à l'intérieur du sertissage (ce qui n'a pas l'air d'être le cas sur ces photos)

Vous pouvez tenter d'obtenir un remplacement en garantie de vice caché par le fabricant soit du cable serti pour la mauvaise mise en oeuvre.

Si le bateau avait dématé l'assureur aurait tenter un recours sur l'ensemble des dommages.

J'ai lu dans les réponses une préconisation de remplacement tous les 7 à 8 ans du gréement.

En effet en tant qu'expert maritime nous conseillons un remplacement tous les dix ans de l'ensemble du gréement dormant pour des bateaux ayant une navigation classique par contre cette durée baisse en fonction de l'utilisation notamment en bateaux de voyage.

Je reste à votre disposition pour tout autre renseignement.

Cordialement
Gil GAGNE
Expert Maritime Certifié EEA Plaisance
Cabinet d'expertises maritimes Delta Solutions
DELTASOL
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 1
Inscription: 23 Oct 2009, 08:39
Localisation: marseille

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede Finn » 19 Nov 2009, 11:51

Il n'est pas à négliger les coups de flambage que recoit le mat, sous spi entre les accélérations du vent et les molles. L'étai travaille de ce faite de qq degrés ( plus ou moins ) en haut du capelage, mais suffisament et souvent, pour des tas de raison, accelération du bateau et ralentissement (étraves plongentes, vent.) Les contraintes de flexion tension sont importantes sur l'étai aux allures portantes. Il est important que le pataras soit bien souqué pour réduire ces effets de flambage. J'ai cassé 2 étais au portant en compétition par justement des effets de flextion de celui-ci, avec pourtant un gréement bien réglés et récent !! les bâteaux des tourdumondistes sont bien chargés et lourds, avant qu ils n'accélerent... il s'en passe des efforts dans le gréement !! Ceci à été mon vécu et peut faire parti d'une explication.
Bientot propriétaire d'un Ovni ou Maracuja .
Bien à vous.
Gil.
Finn
O discret
O discret
 
Messages: 8
Inscription: 18 Nov 2009, 16:42

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede CYPRAEA » 04 Aoû 2013, 23:34

Superbes les photos de Christophe : impressionnant de voir tous les torons de l'étai cisaillés.
Je savais que c'était un point faible du gréement, j'ai donc prévu de le changer cette année (après 10 ans).
Mais j'ai préféré en acheter un neuf en France (mon bateau "Cypraea" est en Polynésie)
Et j'en ai profité aussi pour faire une révision de l'enrouleur Profurl qui commençait à avoir du jeu.
J'avais changé l'année dernière les 4 bas haubans qui sont aussi paraît il très sollicités
Me restera les années suivantes à changer les galhaubans puis peut être les 2 pataras ?
En effet, les câbles pèsent lourds dans une valise limitée à 23 kg (avion)
Un ami a changé tous ces haubans en mettant des embouts Northman mais il a démâté au large de Miami l'année dernière...
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Rupture étai sur Ovni 385

Messagede luly » 05 Aoû 2013, 19:33

Bon à savoir, certains assureurs ne couvrent pas si le gréement dormant est trop ancien. A chacun de relire son propre contrat ou de vérifier avec son assureur, mais la limite va rarement je crois au delà de 10 ans.
luly
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 07 Mai 2009, 14:04


Retourner vers Gréement et voiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités