voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Sablage de la coque

Autres rubriques concernant l'entretien
  • Facebook
  • Twitter

Sablage de la coque

Messagede Allegra » 01 Sep 2015, 12:42

Apparement la garantie Alubat exige le sablage du coque tous les cinq ans pour enlever les couches d'antifouling. En realite est-ce que c'est necessaire et quelle peinture utiliser pour la preparation avant de remettre l'antifouling?
Allegra
O discret
O discret
 
Messages: 6
Inscription: 17 Oct 2013, 10:22

Re: Sablage de la coque


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage du coque

Messagede cybele » 01 Sep 2015, 19:38

bonjour. Il y a une garantie Alubat??? :?
Ovni 445 du Portugal .2014:Tour de Baltique , Hivernage 2014 à flot à Stockholm. 2015: GotaCanal et Oslo puis 2ème hivernage Stockholm.2016:golfe de Botnie, 3ème hivernage Stockholm
2017 et 2018: Norvège.

http://les-voyages-de-cybele.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cybele
O passionné
O passionné
 
Messages: 118
Inscription: 14 Juin 2009, 16:39

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage du coque

Messagede cco » 01 Sep 2015, 20:29

La garantie Alubat n'est que d'un an.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage du coque

Messagede Dummy » 02 Sep 2015, 09:59

Allegra a écrit:Apparement la garantie Alubat exige le sablage du coque tous les cinq ans pour enlever les couches d'antifouling. En realite est-ce que c'est necessaire et quelle peinture utiliser pour la preparation avant de remettre l'antifouling?


Non ce n'est pas nécessaire et surtout pas souhaitable !
Tant que les couches d'epoxy qui protègent l'alu sous l'antifouling sont en bon état il suffit de repasser une ou plusieurs couches d'antifouling compatible.

Un sablage de coque est une opération importante et nécessite une préparation sérieuse et "minutée" de l'aluminium mis à nu, dérochage à l'acide, primer etc avant plusieurs couches d'epoxy et ensuite antifouling, le tout en respectant des délais précis tant pour le passage du primer avant la formation d'alumine que pour les temps d'application et de séchage entre couches...

Si les couches d'epoxy sont OK mais que l'antifouling est bien abimé et que l'on ne connait pas l'antifouling d'origine ex pour un bateau acheté d'occasion on peut passer des "primers" intermédiaires mono ou bi composant, exemple Primocom dans la gamme International pour le trilux ...
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 365
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage de la coque

Messagede HANAMI 2 » 02 Sep 2015, 23:33

Bonsoir,

Je crois bien connaitre Alubat et, honnêtement, je n'ai jamais entendu parler d'une garantie liée à la fréquence du sablage.
Le sablage se justifie si les couches d'antifouling successives sont devenues si épaisses et irrégulières que la coque du bateau en souffre ou si il y a eu électrolyse et que le décapage nécessaire pour traiter la coque a été important.
Ceci dit, un sablage après 6 à 8 ans de navigation, surtout avec un produit non érodable à du sens.
Alubat le fait, de même que le concessionnaire de la Roche -Bernard.
Seuls problèmes:
(1) cela doit être planifié et bien fait en suivant les règles comme souligné plus haut ,
(2) il faut trouver quelqu'un qui le fasse 'bien',
(3) cela prend du temps si on ne se limite pas à la coque et
(4) c'est cher, surtout si l'on veut sabler tout le bateau et refaire les peintures, car il faut enlever tout l'accastillage et isoler toutes les entrées.
Cela fait partie de mon programme d’entretient à moyen terme mais je n'ai pas encore choisi le lieu ni la date.

Marc sur Hanami II
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage de la coque

Messagede Malugui 3 » 03 Sep 2015, 15:55

Bonjour à tous.

Je souhaitais aussi prévoir une révision de la coque et éventuellement un sablage après 6 saisons de navigation (3 mois par an et hivernage à sec).

J'avais fait faire plusieurs devis pour finalement décider d'aller hiverner dans le chantier Candoni à Carteret, recommandé par un ovniste.

Après mise au sec et nettoyage haute pression, il s'est avéré que le grattage des anciennes couches d'antifouling et un ponçage suffirait sur l'ensemble de la coque. Seule la dérive méritait d'être retirée pour sablage et traitement complet (mais pas de trace d'électrolyse).

La seule zone ayant des traces d'électrolyse était le voile du safran. La cause en était très vraisemblablement la mauvaise pose des anodes en 2012 qui avaient été isolées de la coque avec du Sikaflex (!!!!!!). Leur changement l'an dernier et cette année avait évité l'aggravation des dégâts. Cette partie fera aussi l'objet d'un sablage (j'espère qu'il n'y aura pas à la changer !!).

En pratique, avant de s'engager pour un sablage complet de la coque, le mieux est d'inspecter correctement la coque au sec et de voir si certaines zones le justifient. C'est la recommandation que je ferais. C'est celle que m'avait aussi faite le chantier Arzal.

Amitiés aux Ovnis rencontrés au cours de ces dernières années, en particulier Entre-Côtes à Serk il y a quelques semaines !!!

Luc
Malugui3
Malugui 3
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 51
Inscription: 29 Avr 2010, 14:43

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage de la coque

Messagede cco » 04 Sep 2015, 10:47

Bonjour Luc,
excellent souvenir que ce bon moment passés ensemble à Serk!
Nous avons sorti le bateau de l'eau à Paimpol et avons constaté en 3 ou 4 endroits notamment sous la coque que l'époxy était cloqué et se décollait. L'alu en dessous est sain, pas d'électrolyse visible.
Nous allons donc poncer à cet endroit ce qui se décolle et remettre époxy, primer etc., le reste étant en bon état.
Je pense que le sablage de la coque est une bonne option quand tout commence à partir mais que les réparations ponctuelles devraient s'avérer suffisantes pour les petits raccords de ce genre (moins de 30 cm² par endroit à refaire).
Christian
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 284
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Sablage de la coque

Messagede barric » 02 Avr 2016, 17:19

Le coût d'un cycle complet epoxy après sablage m'amène plutôt à envisager, lorsque l'inspection régulière ne montre pas de décollement de l'époxy d'origine, un aerogommage. Ceci devrait permettre, ente les mains d'un pro, de retirer les couches anciennes d'AF qui se sont accumulées en respectant l'époxy sous-jacent et vérifiant, par la même occasion, son caractère intact. Ensuite, après cet aerogommage précis, il parait logique, après ponçage doux pour faciliter l'adhérence, de renforcer la barrière déjà en place par 3 à 4 couches d'époxy.
Cette opération est bien moins coûteuse qu'un sablage et cycle epoxy (qui seront peut être nécessaire sur une carène très ancienne) est me parait une possibilité offerte par cette nouvelle technique d'aerogommage qui semble prendre sa place sur les carènes polyester mais un peu boudée pour les carène alu.
J'envisage moi-même ce type d'intervention sur mon bateau à la belle saison, en extérieur, car l'AF est très irrégulier, vraiment moche alors qu'en grattant, l'époxy est impeccable.
Je sais heureux d'avoir l'opinion ou, mieux, l'expérience de certains.
barric
O discret
O discret
 
Messages: 17
Inscription: 21 Juil 2009, 22:51


Retourner vers Autres sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités