voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Dérive au mouillage ou au port

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Dérive au mouillage ou au port

Messagede Carriacou » 21 Fév 2008, 15:58

Bonjour,

Concernant la dérive, savez vous s'il faut la laisser en haut ou en bas ?

Cordialement

Fabrice
Carriacou
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 80
Inscription: 23 Fév 2007, 11:01
Localisation: La Rochelle

Re: Dérive au mouillage ou au port


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Perpete » 21 Fév 2008, 18:48

Un principe à retenir : ne pas fatiguer.
Donc si relevage avec une drosse et un palan, les relacher (ou alors mettre une clavette en perçant tout au niveau d'une cale de céloron, ce que j'avais fait sur mon 35 ... jamais eu de fuite). S'il s'agit d'un vérin, sur mon 43, la tige est rentrée en position basse. Donc à priori, dérive basse. Le seul problème est qu'elle se salira plus vite.
Avatar de l’utilisateur
Perpete
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 75
Inscription: 26 Avr 2007, 20:06
Localisation: LE TOUQUET

  • Facebook
  • Twitter

Messagede Nunavut » 23 Fév 2008, 15:32

D'accord sur le principe, mais dans mon cas je remonte toujours le safran (le plus important) et la derive lors d'immobilisation prolongée au port. Maintenir ma dérive propre me semble important. Pour les vérins et surtout pour le safran immergé le mieux est d'avoir les tiges à l'intérieur cad pour éviter les dépots sur la tige. Pour la dérive voir la position du verin par rapport à l'axe de rotation de la derive car à ma connaissance tous les modèles d'ovni n'ont pas un montage identique. C'est en fait très facile d'en avoir le coeur net sans avoir à sortir le bateau de l'eau. Suffit de demonter une petite trappe (quatre vis) sur le puits de derive pour voir le verin. pas de pb car bien audessus de la ligne de flottaison !
Philippe de Nunavut
Avatar de l’utilisateur
Nunavut
O passionné
O passionné
 
Messages: 128
Inscription: 09 Mai 2007, 20:27

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede CYPRAEA » 07 Aoû 2013, 12:06

J'ai un ami qui vient de perdre sa dérive !
Incroyable : elle a été cisaillée nette au niveau du puits de dérive, il ne lui reste plus que le haut avec l'axe de rotation.
Explication probable : le système de remonté est resté bloqué en position dérive basse juste avant de quitter l’Afrique, la traversée de l'atlantique (portante) c'est faite donc dérive descendue, puis le bateau est resté toujours dérive descendue au mouillage très très rouleur de Fernando do Noronha , idem pour Fernando - Salvador de Bahia.
La dérive a donc dû beaucoup travailler à la Fatigue, et plus d'un an après se casser en navigation (sans choc) !

Conclusion : remonter impérativement la dérive en navigation portante ainsi qu'au mouillage, même s'il est rouleur...
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede MOUSSAILLON » 08 Aoû 2013, 22:27

""J'ai un ami qui vient de perdre sa dérive ! ""

S'agit t il d'un Ovni ? Et quel modèle ?
La dérive du mien est une tôle épaisse pleine . Le diamètre de l'axe est de 50 (cinquante) mm.

J'ai eu l'occasion récemment de prendre un train Corail , entre deux wagons , la tige d'assemblage ne parait pas faire plus de 50 mm de diamètre.

F.
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 102
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Perte de la dérive voilier aluminium

Messagede CYPRAEA » 10 Aoû 2013, 10:20

Non, ce n'est pas un Ovni, mais le bateau (44") avait une tôle d'alu comme sur les ovnis
Photo saisissante :
derive-cassee.JPG
derive-cassee.JPG (32.13 Kio) Vu 1289 fois
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Perte de la dérive en navigation

Messagede MOUSSAILLON » 10 Aoû 2013, 13:49

Ce bateau là : a perdu récemment sa dérive :

http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=47547&topic_id=159&st_row=1

IMG_6981.jpg
IMG_6981.jpg (31.37 Kio) Vu 1266 fois

IMG_6981.jpg
IMG_6981.jpg (31.37 Kio) Vu 1266 fois


Ci dessous la photo d'un axe sur Ovni. Ce n'est pas du tout le meme montage.
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 102
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Perte de la dérive

Messagede Dummy » 10 Aoû 2013, 14:53

La photo de CYPRAEA c'est aussi celle de l'Allures 44 ?
J'ai entendu parlé de Trismus qui ont perdu leur dérive complètement en pleine navigation, probablement rupture au niveau de l'axe car plus rien, mais pas encore d'Ovnis, du moins depuis que ce forum est ouvert.
L'axe de dérive est certainement une pièce à contrôler, voir ce fil : Faut il changer l axe de la derive
La photo du 44 ' de CYPRAEA est plus étonnante, fatigue du métal, choc avec un OFNI ou paille datant de la fabrication ??
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 356
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Perte de la dérive

Messagede MOUSSAILLON » 10 Aoû 2013, 23:18

Au moins, sur les 36 et 39, puis les suivants: le montage est identique.
Il me parait impossible de perdre la dérive . L'axe bloqué par les trappes latérales ne peut pas bouger (si evidemment les trappes sont en place)

Pour la question initiale : (hors navigation)
-il n'y a pas de souci ,au contraire -moins de fatigue du système de relevage et roulis plus confortable- , à laisser la dérive en bas (hors salissure -mais curieusement sur Moussaillon, depuis qu'il est équipé d'un AF ultrasons, le problème est réglé à ce niveau -et hors corrosion, réglé par deux petites anodes plates en bout de dérive)
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 102
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Perte de la dérive voilier Allures

Messagede CYPRAEA » 11 Aoû 2013, 10:49

Bravo Dummy, c'est bien un allure 44.
Mon ami propriétaire m'affirme ne pas avoir rencontré d'OFNI ni talonné, donc c'est d'autant plus surprenant et inquiétant à la fois. Une précision cependant, la dérive a fait l'objet d'une réparation au Brésil 1 an avant...
Il a fait faire une dérive en bois pour parcourir les 900 milles nécessaire pour sortir le bateau dans un chantier où il va attendre une dérive neuve expédiée de France car on ne trouve pas partout une tôle d'alu de 40mm.
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede Kendalch » 01 Sep 2013, 05:18

Pour le 445, le chantier Alubat recommande de relever la dérive au port, pour éviter les salissures.
Avatar de l’utilisateur
Kendalch
O voyageur
O voyageur
 
Messages: 46
Inscription: 26 Fév 2007, 17:28
Localisation: Actuellement en Afrique du sud

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede CYPRAEA » 03 Sep 2013, 00:11

Nunavut a écrit "je remonte toujours le safran (le plus important) et la dérive lors d'immobilisation prolongée au port. Maintenir ma dérive propre me semble important. Pour les vérins et surtout pour le safran immergé le mieux est d'avoir les tiges à l'intérieur cad pour éviter les dépôts sur la tige"

Je suis entièrement d'accord pour la dérive mais il y a un autre problème avec le safran car une fois relevé il devient difficile de bloquer la barre au mouillage car le bateau se déplace continuellement au bout de sa chaîne, comment faites vous ?

Bernard de Cypraea
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede belougas » 03 Sep 2013, 09:25

Bonjour,
je relève toujours ma dérive et le safran dès que je suis au mouillage ou dans un port. Je ne bloque jamais le bout qui bloque la dérive en bas ou qui éventuellement permet de la faire descendre après un léger blocage à l'issue d'un échouage dans la vase ou le sable. Je bloque la barre avec un élastique: une boucle du diamètre de la barre, tête d'alouette sur un côté de la barre et je chapeaute sur le winch de spi. Je navigue au près généralement avec l'élastique dans cette position, c'est économique, plus de consommation et de bruit du pilote et du vérin, et de navigation très souple. quand je n'en ai pas besoin l'élastique reste sur la barre.
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede CYPRAEA » 03 Sep 2013, 09:54

Aurais tu une photo de ce montage d'élastique sur la barre ?
CYPRAEA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 31
Inscription: 24 Fév 2007, 19:18
Localisation: Whangarei - Nouvelle Zélande

  • Facebook
  • Twitter

Re: Dérive au mouillage ou au port

Messagede belougas » 04 Sep 2013, 08:54

je vais essayé de faire des photos rapidement et les mettrai en ligne dès que possible
belougas
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 45
Inscription: 23 Avr 2010, 18:30
Localisation: Côtes d'Armor

Suivante

Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités