voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Navigation par gros temps

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Navigation par gros temps

Messagede Admin » 25 Sep 2009, 18:30

Bonjour à tous,
Avons ajouté une rubrique "Navigation par gros temps - partage des expériences" sur une nouvelle page :
Dossiers navigation
pour pouvoir partager des dossiers (documents trop larges pour être attachés au forum), récits d'expériences vécues et infos utiles à la navigation.
Bonne lecture !
Avatar de l’utilisateur
Admin
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 74
Inscription: 20 Fév 2007, 20:42
Localisation: Port ou zone, Pays

Re: Navigation par gros temps


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede luly » 04 Oct 2009, 17:07

Je viens de lire le récit de Brecquou sur sa traversée des Açores à la Bretagne pendant une mauvaise dépression avec beaucoup d'intérêt. Par contre je pensais que par vents forts au portant il fallait relever la dérive entièrement
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous fait différents essais ?
luly
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 07 Mai 2009, 14:04

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Ziryab » 16 Oct 2009, 22:22

C'est sûr que chacun a ses propres expériences et idées, par exemple j'ai toujours enroulé le génois dès que le vent dépasse les 25 à 30 Noeuds, ne serait-ce que pour ne pas l'endommager . Le tissu de la trinquette est en général beaucoup plus solide et celle ci est mieux placée.
Cependant ce genre de récit est toujours intéressant à lire et j'en remercie les auteurs !
Ziryab
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 30
Inscription: 25 Mai 2007, 15:55

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Dummy » 25 Oct 2009, 17:46

Pour info l'adresse d'une vidéo envoyée par un membre Norvégien sympathique :
http://www.seilas.no/wip4/detail.epl?id=440151

et un article de SEILAS magazine nautique Norvégien :
http://www.seilas.no/wip4/detail_print.epl?id=437875

A moins que vous ne compreniez le Norvégien vous devrez utiliser Babelfish ou Google translation, mais en gros voici le résumé de l'histoire (traduc + emails) :

L'Ovni 365 Norvégien "Sandy Hook" se rendant du Groenland à la Norvège est pris dans une tempête en mer du Nord, vagues déferlantes de 11 mètres, tout un programme !
A 4H00 du matin dans le noir le bateau se fait retourner par une déferlante plus mauvaise que les autres. 3 hommes à bord dont 2 bien expérimentés et amarrés dans le cockpit au moment du chavirage. Ces 2 hommes se retrouvent sous l'eau gla, gla, gla c'est la mer du Nord, la nuit et même avec du sang viking :mrgreen: .
Mât dans l'eau, le troisième homme marin débutant mais sportif de bon niveau resté à l'intérieur se retrouve à l'envers, une porte sort de ses gonds et tombe, les oeufs décorent le roof, bref il téléphonera aux secours. Après quelques instants qui doivent sembler une éternité, 2 hommes sont dans l'eau mais heureusement toujours retenus par leurs lignes de vie, le bateau se redresse, visiblement sans dégât important si ce n'est le grand bazar à l'intérieur.
Ce fier Sandy Hook qui a déjà connu les glaces du Groenland continuera sa route sous tourmentin seul vers Egersund au sud de la Norvège. Le film et les photos sont prises le jour suivant par l'équipage du navire de secours, équivalent Norvégien de notre SNSM, qui est sorti pour aller à leur rencontre alors que les conditions se sont bien calmées aux dires des équipages de l'Ovni et du bateau d'assistance.
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 357
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede luly » 26 Oct 2009, 10:39

Intéressant. De fait le vent avait l'air d'être bien descendu mais on voit à l'état de la mer que ça a du souffler dur !

La vidéo et les photos m'ont convaincu de m'équiper d'un tourmentin orange fluo pour mon prochain canote, c'est vraiment bien visible dans ce genre de conditions.
luly
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 07 Mai 2009, 14:04

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Zephyr » 29 Oct 2009, 23:22

Je viens de reagrder l'article de Brecqhou. C'est vrai qu'en grande traversée le gréement de côtre avec le bas étais est une bonne chose pour la sécurité. Visiblement sans ce bas étais il risquait de perdre son mât !
Pour le tourmentin orange j'ai entendu que c'est obligatoire depuis déjà plusieurs années en Australie et Nouvelle Zélande. Visiblement ça n'a pas l'air stupide comme règle !
Zephyr
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 07 Aoû 2008, 16:59

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede SKREO » 20 Nov 2009, 16:12

Bonjour !
Je navigue sur OVNI 345, j'ai toujours utilisé ce privilège de remonter totalement la dérive lors d'une navigation au portant, surtout si le vent dépasse les 30 noeuds. Lorsque la mer se forme et que les déferlantes vous atteignent latéralement le bateau glisse au lieu de gîter. D'autre part, la dérive relevée limite le départ au lof par fort vent de grand largue si la mer se creuse... La vie à bord en est beaucoup plus confortable. Je pense que dans cette situation de route au portant dérive relevée il faut privilégier la surface de voile d'avant en réduisant la grand voile au maximum afin que le bateau soit plutot tracté que poussé. Je recherche davantage le confort que la vitesse, en mer je ne suis jamais pressé et je pratique la plaisance anti-stress 8) :lol:
geomar ovni 345 dz
Avatar de l’utilisateur
SKREO
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 34
Inscription: 03 Mai 2007, 11:14
Localisation: DOUARNENEZ

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Lei Lani » 09 Jan 2010, 20:07

Zephyr a écrit:en grande traversée le gréement de côtre avec le bas étais est une bonne chose pour la sécurité.

Oui et en plus logique d'avoir le bas étais toujours à poste avec la trinquette déjà endraillée dans son sac de pont en grande traversée


SKREO a écrit:j'ai toujours utilisé ce privilège de remonter totalement la dérive lors d'une navigation au portant

Tout à fait d'accord, c'est vrai que confort et stabilité de route (pas de départ au lof) s'en ressentent grandement.
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Brecqhou » 10 Jan 2010, 22:07

Je reviens sur le fait de relever complétement la dérive. Par expérience, je préfére laisser disons un quart de la dérive baissée pour mieux contrôler à la barre le bateau (au portant bien entendu). Je trouve que lorsqu'on remonte la dérive complétement le bateau se contrôle moins bien à la barre.De plus dans cette configuration le plan anti dérive est reculé. Mais évidemment tout cela est à considérer en fonction de la mer (vagues régulières ou croisées, etc..) C'est pourquoi il faut toujours à mon humble avis barrer pandant au moins une demi-heure pour faire les bons réglages et ensuite confier le bateau à l'équipier "pilote sans états d'âme". Je commence à bien connaître mon OVNI 385 puisque j'ai dépassé les 22 000 mn en 7 ans de croisiéres estivales.
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Carriacou » 23 Jan 2010, 23:21

J'ai eu à peu près les mêmes conditions.

J'ai choisi d'affaler la gv dès le début et de mettre génois et trinquette en ciseau.

Mais je me demande encore si gv à 3 ris + trinquette tangonnée n'aurait pas été mieux. Des idées ?

Merci
Carriacou
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 80
Inscription: 23 Fév 2007, 11:01
Localisation: La Rochelle

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Brecqhou » 24 Jan 2010, 20:32

Je pense que plus le centre vélique est avancé et plus le bateau est stable lorsqu'on est plein vent arrière. Par contre il faut dans le cas de la trinquette + génois très enroulé, il faut deux tangons pour empêcher les voiles de se déventer et de claquer lorsqu'elles reprennent le vent.
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede SKREO » 25 Jan 2010, 11:14

Bonjour !
Si nous sommes toujours dans le contexte de la navigation par gros temps, allure portante, voire de fuite... Je ne me vois pas utilisant les voiles d'avant en ciseaux et encore moins établir les tangons... dans ce cas il me semble que la manoeuvrabilité du navire s'en trouve réduite par cette contrainte qui implique de rester au plein vent arrière alors que le contrôle des déferlantes passe par le lof ou l'abattée... Je ne me suis jamais risqué à établir un tangon au-delà de 35 noeuds de vent, n'étant pas particulièrement acrobate ni suicidaire... mes tangons sont efficaces par petit temps...
geomar ovni 345 dz
Avatar de l’utilisateur
SKREO
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 34
Inscription: 03 Mai 2007, 11:14
Localisation: DOUARNENEZ

  • Facebook
  • Twitter

Re: Navigation par gros temps

Messagede Brecqhou » 25 Jan 2010, 21:04

Si on applique la méthode que j'ai décrite précédemment, le tangon est complétement immobilisé et donc peut être gréé avant le plus fort du coup de vent, ce que j'avais fait lors de mon retour des Açores. Si on a quelques craintes que le bout du tangon aille dans l'eau lors d'un coup de roulis important, on peut régler du cokpit la hauteur de la tête du tangon.
OVNI 385 acquis en Australie en 2002. Ai fait le tour de l'Irlande, de l'Islande. Navigations en Bretagne, Irlande, Galice, Portugal, Açores, Ecosse, Shetland, Norvège jusqu'à la frontière russe, Spitzberg. Bilan 2012 : 30000 mn depuis 2002.
Brecqhou
O passionné
O passionné
 
Messages: 108
Inscription: 25 Fév 2007, 22:16
Localisation: Manche


Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités