Nouvel Ovni 400

  • Facebook
  • Twitter

Nouvel Ovni 400

Messagepar luly » 14 Oct 2018, 10:36

Lors du dernier Grand Pavois à La Rochelle j'ai vu chez Alubat le lancement d'une nouveauté pour 2019, l'Ovni 400 pour succéder au 395.
Après le 450, le lancement d'un nouveau bateau pour renouveler la gamme me semble une très bonne nouvelle pour les amateurs et propriétaires d'Ovnis ! Qu'en pensez-vous ?
luly
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 84
Inscription: 07 Mai 2009, 13:04

Re: Nouvel Ovni 400


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Sterna » 15 Oct 2018, 18:37

On peut voir des photos sur le site d'Alubat et Voile Mag a publié un article sur cet Ovni 400.
Personnellement j'aime bien la vision due au rouf panoramique et l'autonomie avec ses réservoirs de grande capacité, mais ai été surpris par la quille relevable et la grand voile à corne. Peux-t-on toujours naviguer avec la quille relevée et cette grand voile ne va -t-elle pas compliquer les virements de bord ? Est-ce que ça passe si l'on met 2 pataras au lieu d'1 seul ?
Sterna
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 42
Inscription: 10 Sep 2012, 18:08

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Alibou » 16 Oct 2018, 10:23

Pour répondre à cette question de navigation dérive haute il faudrait demander au chantier ou mieux aux architectes pour voir l'impact sur la courbe de stabilité de la position plus haute du centre de gravité. On peut certainement la relever au moins en partie aux allures portantes pour modifier le centre de dérive.
On parle de quille et de dérive (voir les caractéristiques du bateau) mais je crois qu'il s'agit en fait d'une dérive lestée, la plus grande partie du lest étant toujours dans les fonds comme sur tous les dériveurs intégraux, alors que dans le cas d'une quille tout le lest est dans la quille. Dans ce dernier cas on ne navigue pas quille relevée, à part pour des approches au moteur dans peu d'eau.
Sur le plan de l'Ovni 400 dans l'article de Voile Magazine on peut voir clairement que la dérive remonte entièrement dans les fonds, ce qui permet de beacher ou de se poser tranquillement, et plus important de conserver un tirant d'eau de moins d'1 mètre dérive relevée. Ce n'est pas possible avec une quille pivotante qui ne rentrerait pas complètement dans les fonds.

Ce concept de dérive lestée n'est pas nouveau et existe déjà sur des dériveurs intégraux sur plan d'architecte ou petites séries. Ce qui est sûr dans le cas de l'Ovni 400, par rapport au 395, la plus grande largeur du bateau, l'étrave droite, et le transfert d'une partie du lest vers la dérive va donner un bateau plus puissant et beaucoup plus performant principalement aux allures serrées. La dérive d'une tonne va donner d'un côté plus de raideur à la toile et permet probablement de diminuer le lest total rendant le voilier plus véloce.

Pour la GV à corne c'est une option, de fait pas courante pour un bateau de voyage, mais pas inintéressante non plus pour tirer partie de la plus grande puissance du bateau. Dans ce cas il faudra faire attention à la première latte du haut (en prendre de rechange !) et utiliser un chariot de tête du type Karver qui permet d'affaler la GV beaucoup plus facilement
Alibou
O passionné
O passionné
 
Messages: 109
Inscription: 17 Août 2007, 18:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar SABBA » 20 Oct 2018, 17:30

Alibou a écrit:Ce concept de dérive lestée n'est pas nouveau et existe déjà sur des dériveurs intégraux sur plan d'architecte ...le transfert d'une partie du lest vers la dérive va donner un bateau plus puissant et beaucoup plus performant

c'est vrai et ça a donné des DI performants, et j'ajouterais que c'est parfait tant qu'il est possible de relever la dérive en fuite dans le mauvais temps, à sec de toile ou sous tourmentin.
Mais c'est probablement aussi un artefact de la réglementation actuelle, car ce n'est pas évident avec un DI de 40 pieds (plus facile avec un plus grand bateau) d'obtenir le STIX minimum pour la catégorie A de navigation.
Bien que dans cette nouvelle réglementation pan-européenne on ne parle que de conditions de mer (force du vent et hauteur de vagues significatives) et plus du tout d'éloignement comme c'était le cas avec les anciennes catégories françaises de 1à 5, difficile de commercialiser un bateau de grand voyage qui ne serait pas en catégorie A !
Aucun avantage (dans les calculs réglementaires) n'est concédé aux dériveurs intégraux, à titre d'exemple obtenir un bonus pour les voiliers insubmersibles n'a pas été évident, mais rien pour l'absence d'effet croche-pied dérive relevée, pourtant bien réel. Pour cette même raison l'Ovni 365 est rétrogradé en catégorie B, alors que c'est visiblement un très bon voilier pour faire le tour de la planète !
Dans le calcul du STIX entre un facteur de stabilité dynamique (FDS) qui varie suivant la longueur du bateau et sa courbe de stabilité, utilisant l'aire sous la courbe. Serait Intéressant de voir l'impact de la dérive relevée sur ce FDS dans des conditions normales de navigation; la réglementation utilisant les conditions les plus critiques, comme par ex. un équipage nombreux mal positionné tous sur le pont et réservoirs vides à l'arrivée en fin de croisière.

Ce nouvel Ovni plus large a visiblement une très bonne stabilité de forme, une étrave droite et une grande longueur de flottaison (94% de la coque) et j'ai l'impression plus de volume à l'avant, une tendance architecturale actuelle. Certainement plus puissant et performant que son ainé le 395 !
SABBA
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 32
Inscription: 14 Juin 2007, 13:02

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Zebul » 21 Oct 2018, 18:18

Bonjour,
Sans même parler de la GV à cornes, j'ai remarqué, pas seulement sur ce nouveau bateau mais sur beaucoup de voiliers équivalents, un transfert de la surface des voiles d'avant vers la GV depuis maintenant quelques années. Comme c'est quand même plus facile d'enrouler un génois que de prendre des ris dans une GV (je pense au couple de retraités qui bien que naviguant dans l'alizé traverse une zone de grains) je me demande bien pourquoi ??
Zebul
O discret
O discret
 
Messages: 14
Inscription: 29 Mai 2007, 13:59

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Alibou » 22 Oct 2018, 08:21

des éléments de réponse re cette tendance pour les plans de voilure :
Au près la forme élancée d'un solent par rapport à un génois plus large et la surface de GV plus grande entrainant un recul du centre de poussée vélique est bénéfique. De plus par vent medium soutenu le solent (en entier) est bien plus performant qu'un génois partiellement enroulé.

Ce serait bien sûr un peu juste aux allures débridées dès le travers où la grande surface du génois était utile. Au portant il est bon de réduire la GV assez tôt. Avec une GV de grande surface à corne on ajoute souvent un quatrième ris ou ris de fond.
Aujourd'hui la majorité des voiliers auront un gennaker ou un spi asymétrique (ou les deux) dans leur garde robe. La combinaison solent + gennaker est évidemment plus performante qu'un génois à toutes les allures. Un code D que l'on peut enrouler serait encore plus facile à manier par un équipage réduit qu'un spi avec chaussette.
Alibou
O passionné
O passionné
 
Messages: 109
Inscription: 17 Août 2007, 18:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar nunki » 23 Oct 2018, 08:34

Bonjour,
il y a là effectivement les conséquences absurdes de l’evolution de la réglementation, qui condamne de fait les dériveurs de taille moyenne (il est très instructif de comparer les ratios de mon excellent 385 à ceux de la production moderne, les écarts se comptent en tonnes et en dizaine de cm de hauteur sur l’eau...). Je me suis laissé dire qu’un concurrent avait monté un groupe de travail pour tenter de peser sur la future réglementation, mais j’ignore où c’en est.
S’agissant du plan de voilure, il y a surtout un effet de mode, avec greement fractionné et barres de flèche poussantes (qui interdisent de bien déborder la GV). S’agissant d’un voilier de voyage, 2 points m’interpellent par rapport aux choix actuels : l’impossibilité, avec un solent, de naviguer génois tangonné au portant dans du vent frais, la possibilité de naviguer au portant dérivé relevée. J’ai fait des millliers de milles dans ces conditions, c’est un avantage absolument déterminant de mon bateau. Le dernier point est capital pour la stabilité de route et le confort, mais je vois mal l'architecte accepter qu’un dériveur significativement lesté puisse naviguer dérive haute, tant mieux si je me trompe...
Ceci dit, c’est réjouissant de voir Alubat travailler sur de nouveaux projet, et après avoir visité le 450 exposé à LR, je le trouve vraiment très abouti.
nunki
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 25
Inscription: 13 Nov 2007, 13:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar MOUSSAILLON » 23 Oct 2018, 18:33

@nunki : je ne connais pas bien l'évolution de la réglementation à laquelle tu fais allusion.

Peux tu expliciter?

(parce que moi , je croyais bêtement que la tendance à plus gros, plus volumineux , plus long, plus lourd, ... répondait à une évolution commerciale un peu comme les SUV en automobile ... )
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 113
Inscription: 06 Avr 2008, 15:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar nunki » 24 Oct 2018, 07:46

@moussaillon:
à ma connaissance (mais je ne suis pas un spécialiste!), la nouvelle réglementation de 2016 aurait imposé de nouvelles exigences de stabilité et surtout de nouvelles modalités de calcul de cette stabilité. Face à ces évolutions, les architectes et constructeurs de dériveurs n’ont pas beaucoup de solutions : rajouter beaucoup de lest dans les fonds (ou lester les dérives), rajouter du volume sur le pont pour faciliter le retournement (ce qui entraîne plus de masse dans les hauts, donc encore plus de lest pour compenser, et toujours plus de franc bord), et des mâts plus courts. Le problème, c’est que ces évolutions réglementaires ne sont absolument pas corrélées à des statistiques d’accidents qui auraient pu les justifier.
nunki
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 25
Inscription: 13 Nov 2007, 13:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Alibou » 25 Oct 2018, 09:23

comme expliqué par Saba il n'y a plus dans la réglementation actuelle de notion de distance par rapport à un abri ou de notion de haute-mer, large ou côtier comme par le passé.
Vous pouvez donc toujours acheter un Ovni 365 neuf en catégorie B (ou avec un mât carbone en cat A, cohérence du budget ?) et faire le tour du monde. Mais ça va limiter le nombre d'acquéreurs à ceux connaissant déjà les points forts des DI ou aux "voileux" ayant déjà expérimenté ce que l'effet croche pied veut dire. Faudrait aussi se renseigner sur les tarifs pratiqués par les assureurs lorsque vous allez demander l'option Pacifique ou hautes latitudes : identiques avec une catégorie CE A ou B ?? je ne sais pas.

Votre Ovni 385 que vous appréciez en tant que DI (comme beaucoup d'autres propriétaires de 385 qui ont réalisé de très belles navigations lointaines avec), mais qui a pourtant sur le papier l'une des courbes de stabilité les moins favorables des Ovni (publiée comme mauvais ex. sur les forums anglo-saxons) serait aujourd'hui en B min (peut-être en C ?? mais purement théorique car pas de rétroactivité, ceci ne s'appliquant que pour les bateaux neufs)
On voit que du 385 au 395 tout le possible (coffres, couchettes, etc) avait été abaissé, avec sa dérive lestée basse le 400 aura évidemment un centre de gravité encore plus bas.

On ne peut difficilement reprocher à un réglementation sur la sécurité d'être trop restrictive i.e. calcul avec réservoirs vides (à 10% je crois) et pour un CE A-8 un bonhomme à la barre et les 7 autres dans le cockpit ou sur le pont, soit 600 kg placés haut, sans doute pas le cas dans une tempête. Pour un DI de 12m c'est beaucoup (plus de 20% du lest de moins de 3T sur un 385) et va impacter sérieusement la courbe de stabilité utilisée pour le stix minimum. Ce qu'on peut lui reprocher c'est de ne pas tenir compte des particularités des DI et à terme de condamner les "petits" DI ou
pire de faire fabriquer de moins bons bateaux que prévu initialement (cas de l'Allures 39.9 en cours de conception au moment de cette nouvelle réglementation qui d'après ce que j'ai entendu a du couper son mât et ajouter plus d'une tonne de lest), alors que Racoupeau qui n'en était pas à son premier DI avait certainement dessiné un très bon bateau.
Le stix min. pour la catégorie A étant le même (32 de mémoire) pour un 40 ou un 50 pieds, ce sera plus facile à obtenir pour ce dernier car plus grande longueur et lest augmentant rapidement (impact moindre de l'équipage sur le pont).

Dans le cas de l'Ovni 400, les architectes connaissant la nouvelle réglementation en place depuis 2016 ont eu le temps pour rechercher une optimisation (ex. stabilité de forme accrue, transfert d'une partie du lest vers la dérive). On comprend mieux aussi le pourquoi de l'option GV à corne, pour ajouter de la surface lorsqu'un mât doit être plus court ! en dehors des caractéristiques d'une telle voile ex. meilleur profil (vrillage) par rapport à une GV avec fort rond de chute... voir aussi l'exemple de VDH qui a réduit le mât sur son vieux Rustler pour les mers du sud et ajouté une GV à corne
Alibou
O passionné
O passionné
 
Messages: 109
Inscription: 17 Août 2007, 18:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Baladar » 28 Oct 2018, 18:40

Bonjour,
C'est un bateau qui semble réussi et heureux de voir qu'Alubat repart bien ! AMHA les questions à se poser ou à demander à Alubat :
Avec les 2 safrans un propulseur est-il monté ? quel type? si safrans espacés comme sur les 455, protection des safrans ??
Fermeture de la descente : non seulement étanche, mais aussi rapide à ouvrir ou fermer pour les pays froids ?
Avec une dérive de plus d'une tonne (différent de la mienne qui pèse je crois moins de 200 kg) quel est le mécanisme de relevage et la sécurité en cas de défaillance du vérin ou choc ??
Yves / Baladar
Baladar
O impliqué
O impliqué
 
Messages: 55
Inscription: 08 Fév 2013, 17:12
Localisation: Galice (Juillet 2013)

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar cco » 31 Oct 2018, 13:36

Pour ce qui est du 365 mis à l'eau avant la modification de la législation, il a été homologué en A et le restera sachant que pour une unité homologuée, il n'y a pas de rétroactivité.
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 290
Inscription: 15 Déc 2007, 22:23
Localisation: Atuona, Hiva Oa, Les Marquise

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Alibou » 01 Nov 2018, 10:11

coco a écrit:...pour une unité homologuée, il n'y a pas de rétroactivité.

oui bien sûr, fort heureusement !
Alibou
O passionné
O passionné
 
Messages: 109
Inscription: 17 Août 2007, 18:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Nouvel Ovni 400

Messagepar Marlin » 16 Déc 2018, 21:03

Alibou a écrit:Faudrait aussi se renseigner sur les tarifs pratiqués par les assureurs lorsque vous allez demander l'option Pacifique ou hautes latitudes : identiques avec une catégorie CE A ou B ?? je ne sais pas.


Je me suis renseigné auprès de 2 sociétés d'assurance au Nautic, en principe le tarif n'est pas lié à la catégorie CE tant que le bateau est en bon état, éventuellement rapport d'expertise demandé pour bateau ancien, et le skipper est compétent pour la navigation envisagée Le tarif sera appliqué en fonction des zones de navigations prévues : par ex. surprime pour le Spitsberg où les norvégiens exigent une assurance particulière pour les secours; et non en fonction de la catégorie du voilier, qui comme dit plus haut ne fait plus référence à un éloignement d'un abri, mais seulement à des conditions de mer ou de vent. Ceci dit en bons assureurs ils ont ajouté que c'était comme ça aujourd'hui, mais ne s’engageaient pas pour le futur, car des changements prévus en 2019 :mrgreen:
Marlin
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 19 Mars 2011, 13:22

Re: Re: Nouvel Ovni 400

Annonces
 


Revenir vers Histoires d'O

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités