Ovni 32: barre très dure

  • Facebook
  • Twitter

Ovni 32: barre très dure

Messagepar pcav » 20 Juin 2020, 06:25

Bonjour,
je viens d'acheter un O32. La barre est très dure, au point que le pilote auto (Raymarine EV-100, vendu comme pour bateaux <=6 t, donc en principe surdimensionné) lâche dans la houle de > 2m, et aussi à la main c'est parfois impossible à tenir, même avec les deux mains. Bien sur j'ai réduit et bien réglé mes voiles. Apparemment le safran a été fait réviser par le propriétaire précédent.
Est-ce que quelqu’un a une explication? Choses à vérifier? Je suspecte qu'il puisse se soulever en navigation, mais je ne peux pas vérifier dans la marina où il se trouve (trop de pollution, impossible plonger), et je ne veux pas naviguer encore avant d'avoir résolu le problème.
Merci de tous conseils.
Cordialement.
pcav
O discret
O discret
 
Messages: 9
Inscription: 13 Mai 2020, 17:35

Re: Ovni 32: barre très dure


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar Dummy » 20 Juin 2020, 09:56

Bonjour,
Oui le premier point à vérifier est que le safran descende bien complètement. Il suffit d'un petit angle pour que la barre devienne rapidement très dure.
Il faut bien sûr que le safran soit parfaitement maintenu en position basse quelque soit l'état de la mer.
Certains des tous premiers Ovni avaient des safrans pas suffisamment compensés (les propriétaires ont fait souder une petite partie avant pour
une meilleure compensation), mais je ne pense pas que ce soit le cas avec un Ovni 32.
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 403
Inscription: 21 Fév 2007, 09:07

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar pcav » 20 Juin 2020, 22:23

Merci bien @Dummy!
pcav
O discret
O discret
 
Messages: 9
Inscription: 13 Mai 2020, 17:35

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar pcav » 31 Août 2020, 17:20

Donc, après deux mois de nav, je suis sûr que le safran descend bien à fond. Par contre, la barre reste très dure en cas de houle surtout derrière. Avec >1 m ça commence à être difficile à gérer. J'ai déjà cassé trois supports du pilote automatique.
Ça c'est une limitation très sérieuse à l'utilisation du bateau. Merci de tous conseils.
pcav
O discret
O discret
 
Messages: 9
Inscription: 13 Mai 2020, 17:35

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar CALLISTO » 01 Sep 2020, 17:23

Il vous faut préciser si vous avez une barre franche ou une barre à roue. Dès lors que vous avez pu installer un pilote automatique Raymarine EV-100, il s'agit forcément d'une barre à roue (les 10 premiers OVNI 32 étaient équipés d'une barre franche et réputés très durs à la barre; leurs propriétaires les ont revendus; à partir du 12ème de la série, l'architecte a modifié les plans du bateau, et celui-ci n'avait plus ce défaut). De nos jours, il n'existe plus en matière de pilote automatique que le Raymarine EV-100, qui est tout à fait insuffisant pour ce type de bateau (moteur de faible puissance, roue crantée instable), de sorte qu'il faut impérativement réduire la voilure si l'on veut naviguer sous pilote, et surtout bien équilibrer les voiles (Slocum a fait le tour du monde sans pilote, avec un bateau conçu pour la pêche aux huitres mais qui allait toujours droit). La solution consiste à utiliser un sandow pas trop tendu, que l'on accroche au montant babord de l'arceau et dont on ramène la boucle par le dessous afin de bloquer la manivelle du pilote en position basse. Mais attention néanmoins au fait que la route crantée est mise à l'épreuve et qu'il faut bien équilibrer le bateau pour prévenir les embardées. En outre, le safran pivotant à tendance à pivoter spontanément lorsque le bateau avance vite, surtout s'il n'y a pas trop de coquillages à l'intérieur, et à se placer plus ou moins horizontalement, ce qui rend la barre extrêmement dure. La consiste à bloquer le boute de retenue du safran afin qu'il ne puisse pas quitter sa position et reste bien droit. Enfin, ne pas oublier que l'OVNI 32 est très toilé sur l'avant, et donc spontanément déséquilibré, et qu'il faut bien veiller à adapter le génois à la GV.
jcassagne@orange.fr
CALLISTO
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 04 Nov 2017, 23:15

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar pcav » 01 Sep 2020, 17:48

Merci bien jcassagne de ta réponse. Je confirme, j'ai une barre franche, avec cette autopilote: https://www.raymarine.com/view/index-id=7679.html
Ce que tu me dis est très décourageant. Mon Ovni est le n 34 du 1991. La voilure n'est pas vraiment un problème majeur, j'ai essayé à la réduire au minimum, mais c'est plutôt la houle qui rends impossible barrer (avec une houle de 2-3 m j'ai du mal à tenir la barre, même à deux mains, et je suis assez fort). Je bloque le safran en position baisse, donc le mouvement pivotant ne devrais pas être un problème. Un propriétaire m'a dit qu'il a partiellement compensé le safran en ajoutant de l'epoxy sur l'avant, autres ont dit que la barre est souple.
pcav
O discret
O discret
 
Messages: 9
Inscription: 13 Mai 2020, 17:35

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar CALLISTO » 01 Sep 2020, 22:30

Un OVNI 32 de 1991 est un très bon bateau. Ce sont les 11 premiers qui avaient des défauts. La compensation du safran améliore considérablement la tenue du bateau. Sur le mien, l'intervention a été réalisée de la façon suivante par le chantier Arzal nautique : la partie pivotante du safran a été déposée. Opération facile : dévisser les boulons et ôter les deux axes, et ça descend tout seul. Gros avantage du 32 : pas de vérin immergé, donc pas de risque que ça coince. L'échancrure qui permet au safran de pivoter de la verticale à l'horizontale a été agrandie (ça se fait facilement avec un foret de gros diamètre) de telle sorte que le bord d'attaque du safran soit plus en avant. En fait, à l'origine, c'est le bord de fuite du safran qui est bien vertical et le bord d'attaque incliné. La compensation permet d'avoir un bord d'attaque parfaitement vertical et un bord de fuite un peu incliné. Et le bateau est bp plus facile à barrer, je peux en attester (c'est mon bateau depuis 1988). Petit inconvénient : légère perte d'efficacité en marche arrière, mais on s'y fait vite.
Sur l'OVNI 32. La barre franche est un défaut. Il faut donc envisager d'installer une barre à roue. Interroger Arzal nautique (j'ai laissé mon bateau chez eux pendant plusieurs années pour des travaux avant de le remettre en Méditerranée et je peux attester de leur sérieux et de leur compétence). Un bon OVNI 32 est une valeur sûre : on n'est pas pas prêt d'en refaire, et dans 10 ans, 20 ans et plus, il aura tjrs de la valeur. Confiance. Et n'hésitez pas à me contacter en direct sur adresse Email.
CALLISTO
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 3
Inscription: 04 Nov 2017, 23:15

  • Facebook
  • Twitter

Re: Ovni 32: barre très dure

Messagepar pcav » 07 Sep 2020, 16:39

Bon, finalement j'ai résolu le problème: la pelle du safran avait été récemment montée à l'envers. Je l'ai remontée correctement, maintenant tout va bien.
Mes compliments au chantier !
Merci à tous pour les conseils.
pcav
O discret
O discret
 
Messages: 9
Inscription: 13 Mai 2020, 17:35

Re: Re: Ovni 32: barre très dure

Annonces
 


Revenir vers Autres sujets

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités

cron