Watt & Sea

  • Facebook
  • Twitter

Watt & Sea

Messagepar cco » 20 Jan 2016, 15:04

Bonjour,
nous sommes en train de nous plonger dans le problème de l'énergie à bord pendant les longues navigations.
Donc l'hydrogénérateur vient naturellement à l'esprit sachant que l'option 1 à 2 heures de moteur par jour est tout sauf satisfaisante (bruit, usure du moteur, consommation de gasoil, fonctionnement à la gite etc..), que l'éolienne est très bien au mouillage ou au près mais bof au portant et que les panneaux solaires ne font pas panneaux lunaire la nuit :mrgreen:
En regardant ce qu'il se fait actuellement sur le marché, on en revient toujours au Watt & Sea qui, en version cruising devient un peu plus abordable.
Ceux qui en ont installé un sur leur Ovni, en tenant compte que le centre de la jupe est occupé par le régulateur d'allure, ont-ils un retour à faire, positif ou négatif?

Merci à vous!
Christian
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 305
Inscription: 15 Déc 2007, 22:23
Localisation: Norvège, près de Bergen

Re: Watt & Sea


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar ATA PAHO » 22 Jan 2016, 08:49

Bonjour Christian,
J'ai eu la chance de rencontrer le propriétaire d'un 445 techniquement très abouti. Ce dernier est décrit minutieusement à travers un blog dont un article parle de ce que tu recherches:
http://marc-hanami.blogspot.fr/2013/08/un-petit-point-sur-le-watt.html"
La similitude de l'architecture et de l'aménagement de la plage arrière entre ton 365 et ce 445 seront certainement un atout.
Personnellement, j'envisage également cette solution pour Ata'Paho (435). Malheureusement, mon post récent sur l'OvniClub est resté lettre morte...
Bonne investigation à toi.
Laurent et Myriam/ATA PAHO/Ovni 435 n°84
Avatar de l’utilisateur
ATA PAHO
O discret
O discret
 
Messages: 12
Inscription: 03 Jan 2016, 16:06
Localisation: Golfe de Gascogne

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar cco » 24 Jan 2016, 13:40

Merci Laurent,
ayant eu plusieurs avis et tous unanimes, je vais faire le pas. Quant à son installation, en effet, le bas du tableau arrière est le même, mais je vais rester à une fixation boulonnée, pas soudée.
Je vais en rediscuter avec Marc (hanami II).
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 305
Inscription: 15 Déc 2007, 22:23
Localisation: Norvège, près de Bergen

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar HANAMI 2 » 29 Avr 2016, 21:29

Hanami II >>> cco.

Pas de problème pour la fixation boulonnée mais attention à l'étanchéité.
Quand les boulons sont sur la partie horizontale de la jupe, pas de problème majeur car il y l'eau n'y est pas en permanence.
Par contre, sur la partie verticale et pour un support qui va encaisser des vibrations permanentes, le risque d'entrée d'eau ne ne paraît pas négligeable.
J'ai eu de l'eau dans la jupe arrière, beaucoup, cela devait avoisiner le demi mètre cube au moins et cela fait bien plonger le cul du bateau tout en le ralentissant. Il manquait juste un point de soudure dans le logement de l'échelle de bain (!!!) et il a fallu 2 ans et 2 transats A/R pour le trouver.
Souder n'est pas plus compliqué que boulonner et, de toutes façons, il faut faire réaliser le support ad-hoc.
La partie gênante est qu'en suite il faut repeindre sur 40cm de chaque coté (epoxy, sous-couche et peinture).
Si soudure, bien déconnecter physiquement toutes les batteries.

Marc sur S/Y Hanami II
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 104
Inscription: 17 Jan 2009, 17:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar cco » 30 Avr 2016, 11:17

Bonjour Marc,
J'ai la pièce de Watt&Sea pour le support amovible (pas besoin de support ad hoc puisqu'il existe maintenant). Alubat va percer deux trappes (amovibles) pour passer les mains à l'intérieur de la jupe afin de pouvoir boulonner le support sur la partie verticale avec un renfort à l'intérieur. Et ça permettra de contrôler l'intérieur de la jupe. L'épaisseur de la jupe est plus mince que sur le 455 donc la soudure simple n'est pas suffisante.
Je te dirai ce que ça donne à l'usage.

Merci!
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 305
Inscription: 15 Déc 2007, 22:23
Localisation: Norvège, près de Bergen

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar HANAMI 2 » 30 Avr 2016, 11:59

Bonjour,

Je suppose que c'est le support trapézoïdal classique que l'on voit sur les autres bateaux.
Il faut prévoir une méthode pour empècher le W&S de sortir des glissières si cela n'existe pas déjà.
Bon vent et bonne mer.

Marc
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 104
Inscription: 17 Jan 2009, 17:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar Dummy » 30 Avr 2016, 12:50

Pour Christian,
Tu aurais STP les dimensions de la pièce en U servant de support (Kit de montage FA03) ?
J'aurais besoin de la hauteur et largeur extérieures en mm et si disponible les épaisseurs en haut et en bas, ce qui correspond aux dimensions extérieures de la pièce trapézoïdale qui s'emboite dedans. J'ai demandé un plan de ce support à Watt & Sea mais pas encore reçu alors que j'aurais besoin de l'info pour demain (visite bateau).
Merci, Kev
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 400
Inscription: 21 Fév 2007, 09:07

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar Dummy » 02 Mai 2016, 20:20

Si ça peut être utile à d'autres, les cotes du support trapézoïdal sont les suivantes :

Hauteur : 253 mm, largeur : 187 / 153 mm (en haut/bas respectivement), épaisseur totale : 20 mm
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 400
Inscription: 21 Fév 2007, 09:07

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar Patrick B » 27 Avr 2020, 18:37

Bonjour à toutes et tous,
Merci pour vos retours d'expériences sur cet hydrogénérateur.
En particulier, le POD 600 m'intéresse.
A l'examen de sa notice technique (disponible sur Internet Watt & Sea: > 2Mo, que je ne peux donc joindre), je ne relève qu'une information partielle concernant l'isolement électrique requis au montage sur coque métallique, voire carbone.
Cf. page 7/22, en citation: "Coque métallique ou carbone : veuillez isoler les tirants inox avec le tube polyamide fourni.
Contrôlez l’absence de continuité électrique entre la coque et les tirants lors du montage à blanc.
"
Je recherche donc des précisions sur l'isolement électrique à la masse en fonctionnement pratique, particulièrement en regard du Contrôleur Permanent d'Isolement (CPI) du bord.
Dans l'attente de la réponse du fabricant à ma demande (que je mettrai à disposition), sauriez-vous préciser vos retours d'expériences pratiques sur ce point précis, s'il vous plaît?
Bonnes navigations.
Patrick
Patrick B
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 4
Inscription: 27 Avr 2020, 17:13

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar Almanua » 28 Avr 2020, 10:13

J'ai regardé ça aussi car ça a l'air pas mal pour notre bateau. Bien que ça reste toujours dans l'eau la trainée ne devrait pas être trop importante ?
Par contre faut bien le positionner juste derrière le safran pour un mono-safran comme le mien, car comme c'est fragile, la protection de la dérive et du safran dans l'axe sera utile. On pourra aussi toujours poser le bateau sur ses fonds ou beacher sans problème.
Pour l'isolation électrique il faut bien entendu toujours bien isoler tous les métaux différents de l'alu comme l'inox avec des pièces plastique ou du Duralac sur les visses. J'ai fait ça soigneusement sur le mien après avoir démonté toutes les pièces d'accastillage inox lors du refit et la peinture de pont PU a l'air d'apprécier. Attention pas de mise à la masse sur une installation bipolaire où la coque est une masse flottante isolée de l'eau de mer par les couches époxy.
La seule difficulté est qu'il faut percer la coque donc faut faire un travail propre et étanche ! Isolation des tirants inox avec les tubes plastiques fournies bien entendu et utiliser une plaque cale isolante probablement nécessaire vu l'épaisseur de la coque alu entre la semelle caoutchouc supérieure et la contre plaque. Ensuite le branchement devrait être identique à une version mobile ou comme pour une éolienne ? J'ai zappé qqchose ?
Almanua
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 22
Inscription: 18 Août 2013, 10:14
Localisation: Le Havre

  • Facebook
  • Twitter

Re: Watt & Sea

Messagepar Patrick B » 28 Avr 2020, 10:40

Bonjour Abbie & Manu,
Merci de votre attention.
Pour répondre à votre interrogation, je vous confirme avoir relevé l'indication de traînée spécifiée par Watt & Sea = 100N à 6nd (300W).
Cette résistance du POD peut donc être mise en perspective avec l'ordre de grandeur de 1500N, correspondant à celle d'une carène moderne de 10m (7,5t) à Fn=0,35.
Cependant, ma question vise un réel retour d'expérience pour savoir si ce POD est électriquement isolé de sa propre masse, puisque la notice Watt & Sea se contente de mentionner une pose devant être réalisée dans les règles de l'art, que du reste vous rappelez parfaitement.
Merci par avance pour vos témoignages pratiques: multimètre personnel en main, s'il vous plaît.
Bonnes navigations à toutes et à tous.
Patrick
Patrick B
O nouveau
O nouveau
 
Messages: 4
Inscription: 27 Avr 2020, 17:13

Re: Re: Watt & Sea

Annonces
 


Revenir vers Electricité

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités