Convoyage bateau

Convoyer un bateau c’est l’acheminer d’un port A à un port B dans les meilleurs délais, sans trop solliciter le matériel, ou tout du moins en évitant la casse. Il faut donc naviguer rapidement, mais aussi éviter les zones où la météo est défavorable autant que possible. Le convoyeur de voilier est un mangeur d’écoutes, bouffeur de milles. Son plaisir, ou tout du moins son objectif, n’est pas de faire du tourisme, mais d’évoluer au large en pleine mer, tout en respectant les dates prévues.

Alors que dans le cas d’une croisière on s’intéressera à l’intérêt ou à la beauté des escales, ainsi qu’au confort et au plaisir de naviguer de l’équipage; une équipe de convoyage ignorera le plus souvent ces préoccupations.
Tout arrêt sera conditionné par une nécessité technique : embarquement ou débarquement d’équipiers, ravitaillement, plein d’eau et de Gas Oil, réparation d’une avarie, ou encore temporisation en cas de forte tempête prévue sur la route.

Si vous n’avez pas le temps ou la possibilité d’emmener votre bateau vers une nouvelle zone de croisière, avoir recours à un skipper professionnel convoyeur, est une bonne solution pour vous permettre de découvrir de nouveaux horizons. Un convoyeur consciencieux détaillera tout le déroulement du convoyage dans le livre de bord du bateau; afin que le propriétaire puisse reconstituer les conditions météo, les heures de moteur, et que toute avarie même minime, et déjà réparée, soit portée à sa connaissance. Tout skipper propriétaire apprécie grandement de pouvoir connaître l’historique détaillé de son bateau. De plus la position du voilier tout au long du convoyage pourra être transmise régulièrement au propriétaire par un système de suivi par satellite grâce à l’embarquement d’une balise par le skipper.

L’alternative est le transport par cargo ou bateau-barge de haute mer spécialisé dans le transport de bateaux (par ex. Dockwise), acheminant essentiellement de grosses vedettes de plaisance à moteur, mais on y rencontre aussi des voiliers, par exemple sur le trajet Martinique – Toulon. C’est très sûr, embarquement et débarquement des bateaux à flot, mais en général moins souple, les départs étant à dates fixes, et plus onéreux qu’un simple convoyage.

grande traversée pour convoyage voilierGrande traversée lors du convoyage de ce voilier

Combien coûte le convoyage d’un voilier ?

Cela va bien sûr dépendre de nombreux facteurs à prendre en considération, mais un premier ordre de grandeur est aux alentours de 5 Euros du mille nautique pour les grandes traversées, par exemple la Méditerranée de France en Turquie ou l’Atlantique Nord vers les Antilles. Ajouter une surprime pour les destinations courtes (ex. Continent Corse), certaines destinations exotiques, hors saison …
Les tarifs proposés par les sociétés incluent en général (à vérifier) les frais relatifs à un skipper professionnel et éventuellement un équipier, l’assurance responsabilité civile du skipper, les frais de caisse de bord (nourriture, etc) de l’équipage durant le convoyage. Par contre les frais de transport par avion du skipper pour se rendre au bateau ou revenir en France, et les charges attenantes au bateau : les dépenses de gasoil pendant le convoyage, les frais de port, le coût de réparations urgentes et indispensables pour la sécurité du convoyage sont exclus de ce tarif moyen, mais vont bien sûr s’ajouter à la facture payée par le propriétaire du voilier.

» Vous recherchez un skipper pour le convoyage de votre voilier ? Vous pouvez insérer gratuitement une annonce dans la rubrique petites annonces du forum. Certains membres ont une très bonne connaissance des bateaux Ovni, et une grande expérience de la navigation.


Questions, commentaires : ,  Abonnement : abonnement,  Inscription newsletter : Newsletter,  Partager : twitter facebook
Donnez votre avis sur cet article : A revoirBofMoyenBienTrès utile (29 avis, moyenne : 4, 31 sur 5)
Loading ... Loading ...