La pharmacie du bord

La liste des médicaments que l’on devrait emporter à bord d’un bateau de plaisance partant en grande croisière est souvent bien longue.
Nous donnons ci-dessous des premières indications pour constituer une pharmacie de base complète, afin de pouvoir subvenir aux urgences lors des grandes traversées océaniques comme aux premiers soins des petits bobos de l’équipage alors que le voilier se trouve au mouillage loin de toute « civilisation » ou pharmacie.

Cette liste est basée sur les recommandations de l’hôpital Purpan à Toulouse qui par l’intermédiaire du CCMM (Centre de Consultation Médicale Maritime) offre un service gratuit d’assistance pour les urgences médicales en mer, ainsi que sur l’expérience de voyageurs navigateurs qui vous ont précédé.
A cette liste chacun ajoutera ses propres ordonnances pour les traitements en cours. Il est souhaitable de consulter votre médecin traitant qui pourra vous conseiller pour vos besoins particuliers. De plus certains médicaments comme par exemple les antalgiques forts ne pourront être délivrés que sur ordonnance. Il faudra vous y prendre suffisamment à l’avance avant le départ sur le bateau, pour ne pas avoir à demander tous les médicaments sur une seule ordonnance à votre médecin, même si vous ne comptez pas vous faire rembourser.
Les guides de santé VIDAL pour voyageurs ou encore les dictionnaires médicaux du même nom sont aussi une source de précieuses informations sur les risques encourus par zone géographique visitée, ainsi que sur tous les médicaments de la pharmacopée française ou internationale.

Les grandes classes de médicaments

Voici la dotation médicale recommandée pour une navigation à plus de 200 NM d’un abri.
Il est conseillé de stocker ces médicaments dans un ou des containers étanches à l’abri de l’humidité, de la lumière et des grandes variations thermiques, à l’accès facile mais hors de portée des jeunes enfants. Certains médicaments (par exemple l’Anapen) devraient se conserver au réfrigérateur ou au minimum dans des pochettes isolantes, surtout pour les navigations tropicales où la température ambiante dans le bateau peut largement dépasser les 25° C.

pharmacie à bord d'un voilier

Les classes thérapeutiques ci-dessous sont aussi utilisées pour le rangement et la localisation rapide des médicaments dans la pharmacie du bord.

Utilisation – effet thérapeutique / Nom générique – Molécule active / Marque(s) connue(s) / Présentation

Allergologie :

1) Traitement états de choc / Epinéphrine (Adrénaline, 1mg/ml ou 0,3mg/0,3ml) / Anapen / Kit injection

2) Corticoïde / Betamethasone (2mg) / Célestène / comprimés

3) Antihistaminique / Desloratadine (2mg) / Aerius / comprimés

Antalgiques – Antispasmodiques :

4) Anti-douleur/anti-fièvre / Paracétamol (500mg) / Doliprane / Sachets poudre

5) Anti-douleur puissant / Tramadol (100mg) / Contramal, Topalgic / comprimés

6) Anti-spasmodique / Phloroglucinol (200mg) / Spasfon / Lyocs ou comprimés

Anti-inflammatoires :

7) Anti-inflammatoire / Kétoprofène (50mg) / Profénid / comprimés

Cardiologie :

8)Coronarodilatateur / Trinitrine (0,15mg) / Natispray / Flacon spray

9) Anti-agrégant / Acide acétylsalicylique (300mg) / Aspirine / Sachets poudre

Dermatologie :

10) Antiseptique local / Chlorhexidine aqueuse (0,05%) / Diaseptyl, etc / Solution Unidoses

11) Crème écran total / protection indice 60 / … / crème tube 50 ml

12) Anti-bactérien local / Sulfadiazine argentique / Flammazine / crème stérile tube 50g

13) Anti-bactérien local / Mupirocine 2% / Bactroban / Crème tube 40g

14) Anti-fongique local / Econazole / Fongeryl /Crème tube 30g

15) Dermocorticoïde / Dipropionate betamethasone (0,05%) / Diprosone / Crème tube 15g

Sans oublier les pommades pour coups de soleil ou brûlures légères (ex. Biafine), anti-herpes (Aciclovir-Zovirax), anti-hémorroides (Rectoquotane), etc

Gastro-enterologie :

16) Anti-acide gastrique / Aluminium -Magnésium hydroxydes / Maalox / comprimés

17) Anti-diarrhéique / Lopéramide (2mg) / Imodium / gélules

18) Anti-ulcéreux / Omeprazole (20mg) / Mopral, Zoltum / gélules

19) Anti-naupathique / Diménhydrinate (50mg) ou Scopolamine TTS (1mg)/ Mercalm, Dramamine ou Scopoderm / comprimés ou dispositif transdemique

Sans oublier les médicaments courants comme l’Ultralevure, un laxatif et des pansements intestinaux (Smecta), etc. Un médicament bien connu des « vieux » voyageurs : l’Intétrix (reclassé pour le traitement des amibiases) qui désinfecte sans constiper comme l’Imodium (souvent pris ensemble).

Gynécologie :

20) Ocytocique (antihemorragique uterus) / Méthylergométrine (0,125 mg) / Methergin / comprimés

21) Ovules désinfectants / Neomycine, Polymyxine …/ Polygynax / capsules

Infectologie :

22) Antibiotique Pénicilline / Amoxicilline (500mg) + Ac. Clav (125mg) / Clamoxyl, Augmentin / comprimés

23) Synergistines / Pristinamycine (500mg) / Pyostacine / comprimés

24/ Quinolones / Ofloxacine (200mg) / Monoflocet / comprimés

25) Nitro-imidazoles / Metronidazole (500mg) / Flagyl / comprimés

Ophtalmologie :

26) Collyre anti-inflammatoire / Indometacine 0,1% 5mg / Indocollyre / unidoses 0,35ml

27) Pommade ophtalmique antibio. / Kanamycin (2,6mg) + Polymyxine / Sterimycine / unidoses

Psychiatrie :

28) Anxiolytique / Diazepam (5mg) / Valium / Comprimés

Accessoires et divers :

A ajouter à cette liste : un kit dentaire (tout près avec désinfectant, ciment, instruments), désinfectant, alcool, coton, compresses stériles, sparadrap, pansements adhésifs, bandes et rouleaux pour contention cohésive, contention élastique, pansements cicatrisants, sutures cutanées, agrafes cutanées, poudre coagulante, garrot, tampon…
Thermomètre médical, ciseaux, pinces à échardes, loupe, épingles de sureté et/ou velcros, ainsi que des petits bistouris stérilisés en pochette papier, des seringues, et éventuellement du fil et des aiguilles stériles pour recoudre lorsque les sutures cutanées adhésives (très efficaces et pratiques pour les enfants) ou les agrafes ne sont pas suffisantes (rare, mais il faut un minimum de pratique et de sang froid – voir stages de préparation).
Pour les fractures des attelles de différentes tailles (ex doigts), une minerve ou collier cervical et des rouleaux de résine synthétique « magique » qui durcit en refroidissant après l’avoir plongé dans de l’eau chaude (efficace et plus pratique que de confectionner un plâtre à bord !)

Mal de mer :

Déjà mentionnés sous la rubrique « anti-naupathique », les médicaments proposés ne sont pas exempts d’effets secondaires gênants (somnolence, bouche sèche, vertiges). Les tablettes de Stugeron non commercialisées en France (mais dans plusieurs pays limitrophes comme la Belgique, la Suisse, l’Espagne,…) nous ont semblé préférables.

A ceux-ci on doit ajouter pour les navigations en zone tropicale des produits pour désinfecter l’eau ainsi que des antipaludiques, en plus des moustiquaires et protections corporelles.
A noter certains médicaments homéopathiques sont très efficaces et sans effets secondaires. Par exemple l’Arnica Montana pour les chocs ou efforts musculaires intenses, Apis et Cantharis pour les brûlures et piqures, Belladona pour coups de soleil et insolations, Arsenicum Album pour intoxications alimentaires et tourista, etc.

Et comme le conseille le CCMM aux plaisanciers :

  • Eviter l’automédication : certains médicaments très efficaces peuvent parfois s’avérer dangereux… Les médicaments sur ordonnance figurant dans la pharmacie du bord ne doivent pas être administrés sans avis médical (responsabilité du chef de bord).
  • Ne pas tarder à appeler : toute maladie ou accident survenant en mer peut s’aggraver en l’absence d’un traitement rapide et adapté.
  • Utiliser le classement proposé par le CCMM pour le rangement de la pharmacie. Etablir une liste avec les dates de péremptions des médicaments. Pour les consultations radio médicales toujours avoir cette liste disponible.
  • Dans le cas où votre médecin vous établirait une liste personnalisée, il est conseillé d’en envoyer une copie au CCMM avant votre départ qui pourra ainsi la joindre à votre dossier.

Questions, commentaires : ,  Abonnement : abonnement,  Inscription newsletter : Newsletter,  Partager : twitter facebook
Donnez votre avis sur cet article : A revoirBofMoyenBienTrès utile (28 avis, moyenne : 4, 29 sur 5)
Loading ... Loading ...