voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Questions et commentaires sur le thème de la grande croisière.
  • Facebook
  • Twitter

Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Messagede HANAMI 2 » 21 Juil 2013, 13:12

Naviguer depuis les Antilles vers la côte SE du Brésil semble être assez peu fréquent et les expériences rapportées :idea: sont assez homogènes:

    Partir du haut de l'arc Antillais: St Martin semble un bon point de départ, voire des Bermudes, pour éviter la navigation au près serré.
    Si on part des Bermudes, le faire en dehors de la saison cyclonique (à priori cela veut dire entre Décembre et Mai).
    Laisser la Barbade sur tribord et passer le plus possible vers l'Est.
    Naviguer en dehors du plateau continental pour éviter le courant de Guyane et les pécheurs.
    Faire route vers l'extrémité NE du Brésil, idéalement en laissant Fernando de Noronha sur tribord même si cela 'rallonge'.
    Se rapprocher ensuite de Recife ou Salvador quand on trouve du NE.

Pratiquement tout le monde déconseille la navigation au départ de Trinidad ou Tobago à cause du courant, des vents contraires, des débris chariés au large de l'emouchure de l'Amazone et des risques liés à la navigation côtière sur la cote NE du Brésil.

Devant faire cette route, (Antilles - Salvador) quelque part entre Juillet et Octobre en 2014 :D (ce qui, à priori semble contre-indiquer un départ depuis les Bermudes :( ), je suis preneur de tout conseil, avis, retour d'expérience qui me permette de choisir la route la plus appropriée, y compris en faisant du côtier en 'cabotage' car en Juillet et Octobre il y a suffisamment de temps pour gérer de sauts de puce et visiter le pays 8) .

Merci d'avance à tous ceux qui pourront / voudront bien contribuer à mon éducation.

Marc.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

Re: Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil: quelle route choisir?

Messagede MOUSSAILLON » 21 Juil 2013, 16:20

Bonjour,

Je me suis posé la même question pour la même période. Sans bonne réponse à ce jour.

D'abord, ce que je sais.
J'ai déjà fait la route Guyane Tobago est-ouest : un vrai tapis roulant, courant et houle portants, vent portant. Très spectaculaire. Mais les pêcheurs vont très loin et ne sont pas signalés. J'ai pour ma part accroché le filet d'un vénézuélien braconneur devant St Laurent du Maroni, bateau non éclairé. Avantage de l'Ovni: j'ai tout coupé + tout relevé et n'ai eu besoin de mettre personne à l'eau.
Donc, en sens inverse,à priori, une belle punition.
J'ai croisé à Cayenne un bateau local de 12 m qui avait fait Trinidad _ Guyane en juillet : 12 jours, y compris l'appui du moteur.

Partir de plus haut, comme suggéré: le problème en juillet, l'alizé, certes modéré est assez sud est. Le risque cyclonique est certes encore modéré, mais la tempête Chantal est passée cette année sur la zone autour du 14 juillet..
En cas d'alerte, la sécurité est de filer sud ouest vers Grenade-Tobago, retour au cas précédent.
Ou de subir au large ..

Ce que je ferais peut être : St Martin ou Vierges ( trop sympa en mai juin, je l'ai fait cette année), remonter sur les Bermudes en juin ( une route classique ,je l''ai faite en 2011) puis Açores et de là se rendre aux Canaries, y passer l'été - ces iles le méritent- et reprendre là aussi la route classique. Avantage , pas forcément plus long en temps. Des allures appréciées en Ovni, alors que le près ...

La discussion m'intéresse.
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 107
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil: quelle route choisir?

Messagede HANAMI 2 » 21 Juil 2013, 16:59

Merci,

Remonter sur les Bermudes puis les Acores est ce que j'ai fait en 2012 en rentrant en Europe et c'est pour cela que je pensais à cette route.
Je dois traverser avec l'ARC en fin d'année (c'est la 2ème fois) mais cette fois ci via le Cap Vert. Je devais faire le World ARC dans la foulée, avec un départ de Ste Lucie en Janvier vers les San Blas et Panama mais j'ai été obligé d'annuler. Le voyage a été reporté au World ARC suivant, qui lui passe par les canaux de Patagonie, ... mais part du Portugal en Septembre et je voudrais éviter de refaire un circuit Nord Atlantique complet avant le départ vers le sud.
C'est là la raison de la question mais il me semble que faire route vers les Acores (avec ou sans les Bermudes) avant d'obliquer sud soit la seule solution raisonnable.
Dans ce cas je rejoindrais l'ARC au Cap Vert plutôt qu'au Brésil ...

Question: pourquoi avec l'ARC?
Réponse: parce que c'est festif, bien organisé, on y trouve de bons équipiers, ce n'est pas envahissant du tout, la sécurité est TOP (on a eu un bateau coulé par une baleine au retour, et un avec un mort à bord à l'aller) et on y apprend enormement de choses.

PS, j'ai mis cette question sur plusieurs forum, dont des anglais et américains, cela permettra de connaitre la façon de faire des Américains qui descendent via les Bermudes.
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil: quelle route choisir?

Messagede Ymanja » 22 Juil 2013, 14:28

Bonjour,
J'ai toujours réussi, malgré parfois la saudade de l'équipage, à éviter cette route Ouest-Est antilles nord-est du Brésil. Il faut compter un bon mois de mer contre vent et courant à taper dans les vagues, chaleur humide, bateau difficile à aérer ...
Le courant de Guyane en théorie de 2N est en pratique souvent beaucoup plus fort. J'ai mesuré un courant de surface total de 3 à 4 noeuds, même très au large. C'est bien lorsque l'on va dans le bons sens avec des moyennes GPS magiques de plus de 10 N, mais dans l'autre sens ouest -est, ça risque de ne guère dépasser les 2 N ! Des journées à 50 M c'est peu lorsque l'on doit parcourir 2000 milles.
La saison choisie et les prévisions seront à mon avis plus importantes que l'île de départ sur l'arc antillais (alizés passant souvent du Nord Est au Sud Est de l'hiver à l'été)

Toujours faisable, j'ai rencontré des bateaux (peu nombreux) qui l'ont fait en passant à plus de 200 NM au large, mais pas avec n'importe quel équipage. Dans mon cas ce serait le divorce assuré !
Avec un équipage nombreux et toujours un quart de veille on pourrait essayer d'aller chercher d'hypothétiques contre courants en rasant la côte, ou du moins du courant moins fort, mais beaucoup de pièges : casiers, filets, billes de bois, détritus (parfois loin au large de l'Amazone), pas trop un souci avec l'Ovni tant que l'on a suffisamment de pastilles cuivre de rechange à bord, mais les nombreux pêcheurs pas éclairés sont plus gênants, risques de collisions, démâtage, ... Sans parler des "faux pêcheurs" ou ressortir les histoires de collisions volontaires pour ensuite exiger des tarifs de remorquage exorbitants, il n'est pas non plus souhaitable sur cette côte de s'arrêter n'importe où. Mieux vaut se renseigner au près des locaux. Je n'ai pas dit que tous les bateaux rencontrés sur cette route étaient des malfrats potentiels (je me souviens des seaux de crevettes gentiment offerts sans rien demander en retour), mais c'est un coin où il faut rester un minimum sur ses gardes, sans pour autant tomber dans de la parano galopante.

Par opposition, la route Açores, Canaries, Cap-Vert, NE Brésil est certes beaucoup plus longue en milles, mais représente en réalité peu de jours de mer supplémentaires, probablement moins d'une douzaine. Particulièrement dans des conditions bien plus agréables ! Navigation au portant, routes possibles en solitaire ou équipage réduit (2), mouillages en eaux claires, encore beaucoup d'escales sympas...
Je suis d'accord que contrairement aux idées reçues il y a encore beaucoup de coins agréables, non seulement aux Açores, mais aussi aux Canaries. J'évite seulement 2 ou 3 villes et marinas, et ai toujours beaucoup de plaisir à y retourner.
Plus en détail : Antilles-Açores peut être avalé en 2 semaines (mon temps les bonnes années sur une route quasi directe), la traversée Açores Canaries est agréable, sympa en solo; Canaries -Cap vert 1 semaine max sur le tapis des alizés. Quant à la traversée Cap-vert Brésil c'est, suivant les années, parfois moins idyllique, dépend de la position de l'ICZ et de son étendue, puis quelques jours de près, mais rien à voir avec la lutte contre un courant puissant, et de toute manière une transat très courte, rares étant ceux qui n'utilisent pas leur moteur pour traverser le pot-au-noir !
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 158
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Messagede HANAMI 2 » 22 Juil 2013, 20:14

Merci pour ces infos et conseils qui recoupent ceux que m'a donné vocalement un ami qui l'a fait sur un OVNI 43 et apparemment ne recommencera pas.
J'espérais bien éviter le retour vers l'ouest mais, bon, il faudra le faire, c'est le plus simple: la route des clippers d'antan.
Merci encore.

Marc
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Messagede MOUSSAILLON » 23 Juil 2013, 22:06

Juste une petite remarque sur la route Antilles Acores.

Il semble que la route classique par les Bermudes puis monter encore et redescendre sur les Acores soit un peu plus longue en temps, quoique en principe plus confortable puisque le risque de faire du près est très faible , ce qui n'est pas le cas de la route directe. ( ce que je dis est pour un départ au plus tôt fin mai).
Cette route nord est très facilitée par les Gribs à partir des Bermudes ( plus exactement la zone météo " Ridge") qui permettent d'optimiser sa route en latitude, une fois atteint les vents d'ouest , même avec un Ovni qui se déplace à 6 noeuds.

Pour ma part, en 2011 , j'ai mis 5 jours de St Martin aux Bermudes ( escale que j'ai personnellement appréciée) et 11 jours ensuite jusqu'à Flores aux Açores. F.
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 107
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Messagede HANAMI 2 » 24 Juil 2013, 13:59

A Moussaillon,

Oui, je pense cela aussi mais j'avais bien envie de faire une autre route.
Pour le moment je ne sais pas trop.
Ca dependra aussi beaucoup de l'equipage. Si il est pret pour affonter du pres durant 2 semaines au moins ce sera peut-etre la route sud ...
Merci encore.

M
HANAMI 2
O passionné
O passionné
 
Messages: 106
Inscription: 17 Jan 2009, 18:09
Localisation: Les Sables d'Olonne, en partance pour l'ARC 2013 suivi du World ARC 2015

  • Facebook
  • Twitter

Re: Des Antilles vers le Brésil : quelle route choisir ?

Messagede Ymanja » 25 Juil 2013, 17:04

Pour antilles açores le mieux à mon avis est de choisir sa route en fonction de la saison et météo. Nous sommes passés une fois par les Bermudes, jolies mouillages sympas (avons eu moins de chance du côté des restaus et de la gastronomie :mrgreen:) . Cette route est classique principalement pour des départs tôt en saison si l'alizé est orienté encore au nord est, mais nullement obligatoire car rallonge quand même pas mal.
Maintenant je ne me pose plus trop de question, départ en optimisant la vitesse (bon plein et pas de près serré, vitesse 7.5 N) et ce sont les gribs reçus qui vont décider de la route !
Un exemple de route quasi directe avec un départ en Mai : 4 jours de bon plein, ça secoue pas mal mais ça avance, des journées à 160-180 NM. Puis 2-3 jours de pétole : c'est l'occasion de sortir les voiles de petit temps, de se baigner, et de recharger les batteries complètement avec la brise Volvo. Arrivée d'une dépression, 4 jours au portant, vitesses moyennes élevées dans les 8N, même vent arrière l'ovni est comme sur des rails sous pilote, 2 ris trinquette, dérive haute, jolies surfs sur la longue houle, aucune embardée, seuls désagréments la pluie et les grains orageux. Ensuite après le passage du front, c'est magique : le soleil retrouvé sur une mer bleu marine intense, la pêche (dans tous les sens du terme), pour 2-3 jours de travers bon plein et une arrivée sur les Açores en seulement 2 semaines, sans forcer, à deux et en dormant bien.
Route quasi directe car seulement un petit arrondi de 200 NM supplémentaires soit moins de 10 % du total. Bon c'est pas toujours comme ça, bien plus que le près (à moins d'une dépression stationnaire au sud des Açores, ce qui est arrivé à un 55 pieds partis quelques heures après nous et qui avait décidé d'arrondir plus sa route vers les Bermudes et a du finir avec 3 jours de près violent alors que l'on savourait les joies de l'escale), sur cette route directe la calmasse est a redouter au milieu, notamment pour des départs plus tardifs par ex fin Juin ou Juillet, l'alizé s’essouffle et les dépressions d'ouest se font plus rares, ou bien plus hautes en latitude. J'ai du dépanner une fois d'un jerrycan de fuel un petit canote encalminé depuis plusieurs jours !
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 158
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée


Retourner vers Grande croisière

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités