voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Régulateur d'allure

Réglage des voiles, dérive, régulateur d'allures, polaires de vitesse...
  • Facebook
  • Twitter

Régulateur d'allure

Messagede DAN » 06 Mar 2012, 07:16

Bonjour,

J’ai un Ovni 395 qui a un an, équipé avec une grande voile fullbatten, un génois et une trinquette sur enrouleur et un spinnaker asymétrique de 90 m2.

Cette année, je pense aller me balader dans le monde, traverser l’Atlantique par Madère direction la Martinique puis le Pacifique, canal de Panama, les Galápagos, les Marquises et la Polynésie pour une navigation qui va durer environ 5 ans minimum.

Je me pose la question sur le régulateur d’allure. Tous les livres des tourdemondistes prétendent qu’il faut avoir un pilote de secours.

J’ai actuellement un pilote automatique Raymarine ST 6002 avec un vérin électro hydraulique Lecomble et Schmitt + un calculateur SPX 30, c’est ce qui fait de mieux sur le marché actuellement.

J’ai 6 batteries de 90 Ah (5 servitudes +1 moteur), un double alternateur sur un moteur Volvo de 55 CV (consommation 2.5 litres/heure), 250 litres de gasoil, une éolienne ATMB 400 et 2 panneaux solaire 90 W Lorentz.

Le régulateur d’allure préconisé par Arzal Nautique est le Wind Pilote Pacific MF3, il coûte
4 900 € TTC installé.

Ais-je vraiment besoin d’un deuxième pilote automatique, ais-je vraiment besoin d’un régulateur d’allure pour faire ces grandes traversées.

Le régulateur d’allure est incompatible avec l’annexe sur le bossoir, il faut donc le démonter en navigation côtière. Est-ce facile à démonter et à stocker dans le local technique sans risque de l’abimer.

De combien de quantité de gasoil ais-je besoin pour traverser l’Atlantique en toute sécurité.

Qu’en pensez-vous, que feriez-vous à ma place ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Dan
DAN
O discret
O discret
 
Messages: 19
Inscription: 18 Sep 2009, 09:43

Re: Régulateur d'allure


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Ymanja » 06 Mar 2012, 22:25

Bonjour Dan
tu as un bateau bien équipé !
j'ai aussi beaucoup hésité avant de me procurer un régulateur d'allure, j'ai finalement eu beaucoup de chance en rachetant un Windpilot d'occasion en très bon état à un prix vraiment intéressant ! (coût de revient 1500 € tout compris, grâce à ce site, merci à nouveau à Kévin pour l'info :wink: )

Pour dire la vérité je ne pense pas qu'il soit obligatoire de s'équiper d'un régulateur d'allure. Les pilotes électriques sont maintenant très fiables; le cas pour mon Raymarine avec vérin Lecombe et Schmidt. On peut toujours embarquer les principales pièces d'usure comme rechange. En plusieurs années et pas mal de milles, je n'ai vraiment pas eu beaucoup de pannes. Des petits soucis d'étanchéité sur certains écrans juste après le rachat du bateau, et puis une fois une fuite sur le circuit de la pompe due à un problème de corrosion. (avant l'achat du WindPilot !!)
Comme je navigue souvent en solitaire, même à deux ma compagne pas vraiment voileuse ne barre jamais, j'aimais bien l'idée de disposer d'un second pilote au cas ou, et puis bien sûr du plaisir de faire avancer le bateau sans électricité.

Pour répondre plus précisément à tes questions :

Je n'utilise de fait le WindPilot que pendant les grandes traversées. On dévisse seulement 4 boulons et le démonte en 5 minutes. Je ne touche pas à l'embase de fixation sur la jupe arrière, ce sont des arcs de cercle peu gênant. J'essaierai d'inclure une photo ici lorsque je serai de retour au bateau. Une fois démonté je le range dans un sac à voile sous la couchette avant. Comme ça plus de souci pour remonter l'annexe sur le portique, et les allées et venues au mouillage.
Le Windpilot est de très bonne manufacture, tout en aluminium, un gros avantage pour un bateau alu, et vraiment costaud. Par contre je dois ajouter que j'ai mis pas mal de temps à le régler pour les allures portantes. Le "secret" c'est de disposer d'un bon système pour tendre les bouts et de bien disposer les poulies de renvoie aux bons endroits.
J'ai vu sur un bateau ami l'ajout d'un petit pilote électrique de barre franche, à la place de l'aérien, ça consomme très peu et fonctionne vraiment très bien lorsque le vent apparent est trop faible, exemple vent arrière par petit temps. Je pense aussi m'en procurer un !

Pour le fuel 100 heures d'autonomie c'est déjà bien, sans compter que tu peux toujours acheter des jerrycans, très utile lorsque qu'il faut "bidonner" dans certains pays, et ajouter rapidement une centaine de litres.
Personnellement même en traversant le pot au noir pour me rendre au pays de ma belle je n'ai jamais fait en Atlantique autant d'heures de moteur d'affilé qu'à l'époque où je naviguais en Méditerranée ! Pour un équipage peu patient et qui aurait moins de chance que moi avec cette zone de convergence, je pense que déjà 3 jours ou 72 H de moteur de suite c'est déjà beaucoup.
Pour une transat sur les antilles encore moins besoin du moteur, tant que tu as assez d'électricité pour maintenir la bière au frais :) . Les années où l'alizé est faiblard il ne faut pas hésiter à descendre au Sud. En général c'est plutôt lors d'une transat retour sur les Açores que certains manquent parfois de gasoil, mais pas ton souci...
Bonne balade !
Si deus quizer !
Avatar de l’utilisateur
Ymanja
O passionné
O passionné
 
Messages: 156
Inscription: 21 Fév 2007, 16:44
Localisation: Méditerranée

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede MOUSSAILLON » 07 Mar 2012, 01:47

Meme taille de bateau avec un OVNI 39 plus ancien.
Je suis tombé en panne avec un NKE et Lemomble et Schmitt. A mi chemin entre Tanger et les Canaries ( évidemment , jusque là, jamais aucun souci). Problème de pompe parfaitement réglé avec lemomble et Schmiit mais à l'étape de Teneriffe.
J'ai aussi eu une autre fois un gros problème de connexion avec le capteur ( problème simple à terre, compliqué à comprendre la première fois et résoudre dans la houle).
Bien calmé par 60 heures de barre non stop à deux , j'ai posé un Hydrovane à Ténériffe . Depuis, au grand large,sauf vent très arrière, le pilote éléctrique est simplement en veille.(ou au gain minimum). Aucun problème de courant et effectivement les glaçons à gogo.
Le windpilot et l'hydrovane me paraissent les RA les plus regulièrement rencontrés, en tout cas chez les anglo saxons .Les 2 se démontent parfaitement . (Une demi heure max pour ce qui me concerne, l'arceau constituant un vrai plus pour suspendre le RA )
J'ai pour ma part choisi l'Hydrovane pour sa facilité de réglage ( absence de drosses) et son fonctionnement parfait excentré, super pour la jupe . Aussi parce que l'Hydrovane fonctionne barre bloquée dans l'axe et que l'on accroit ainsi la stabilité de route , surtout dérive relevée à moitié. A fortiori encore si l'on navigue avec des voiles d'avant ( pour moi trinquette + demis genois + GV arisée.


Je partage ce qui est dit sur le plaisir de la longue navigation sous regulateur avec un Ovni.


Le gas oil, c'est aussi en Méditerranée que l'on fait des grosses conso. 250 litres est luxueux au grand large océanique . Sauf la transat retour lorsque l'on remonte vers le nord. J'ai consommé 280 litres entre les Antilles et les Bermudes. F

Je souhaite repartir même trajet que toi en septembre sans plus rien changer à ma configuration.F.
MOUSSAILLON
O passionné
O passionné
 
Messages: 102
Inscription: 06 Avr 2008, 16:35
Localisation: USA Virginie - Juillet 2015.

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede arioso » 07 Mar 2012, 10:39

Bonjour Dan,
J'ai à quelques variantes prés la même configuration que toi,et j'envisageais de faire le tour de l'atlantique nord.
J'ai moins de batteries , la même éolienne,mais puissance de panneaux solaires moins importante 2x60. Le rosé le radar le pilote sont satisfaits au niveau de leur demande énergétique.
Pour ce projet je m'étais, plusieurs jours durant , rendu au salon pour trouver une configuration compatible avec ce périple.
Il me semble indispensable d' avoir un régulateur d'allure C'est gourmand en énergie et ça s'use ces bêtes.
J'avais vu une association d'un petit pilote automatique genre autohelm couplé à un régulateur d'allure sur un ovni.
cela semblait séduisant -cf ce que dit Ymanja-
Pour l'annexe j'en avais une lourde semi-rigide ma chérie m'a INTERDIT ( sic) de me tuer le dos et j'ai opté pour une avec plancher gonflable en traversée elle est rangée et en côtier gonflée à bloc sur le portique légèrement penchée du coté vide-vite .
Regarde le compte -rendu de ATACAPOUM un 37 qui a fait la balade que j'envisageais.

Pour Ymanja je vois que nous avons les mêmes préoccupations au niveau du confort des papilles.
Cordialement bonne préparation.
JMarie
Jean Marie OVNI 37 Spianato
arioso
O passionné
O passionné
 
Messages: 208
Inscription: 03 Aoû 2010, 10:46
Localisation: Port camargue

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede cco » 07 Mar 2012, 11:14

Bonjour Dan,
j'ai traversé plusieur fois l'atlantique (France - antilles A/R) et je n'ai pas mis le moteur autrement que pour charger les batteries. Mais je n'étais pas pressé, ou en course et donc pas de moteur.
Une Antilles-France en avril..sans moteur parce que pas de démarreur :lol:
Une Canaries-Martinique...sans moteur parce que les batteries étaient déchargées suite à une fuite électrique qui les a vidées en 24h donc pas possible de redémarrer. C'était deux jours après le départ des Canaries et faire demi tour face au vent avec un endurance 44 gréé en goélette, ca veut dire 10 jours de mer! Le problème est que nous étions deux à bord et que le pilote était lui aussi électrique. Donc 20 jours de traversée sans jus ni pilote à deux = :cry:
Heureusement, les bouquins de Moitessier ont été utiles. Un sandow de rappel sur la barre d'un côté, un bout rapporté de la trinquette bômée à la barre de l'autre côté arrivait à tenir le bateau dans un zig zag de plus ou mins 20 degrés.
Moralité: un régulateur d'allure est vraiment un outil rassurant en grande traversée car il ne dépend pas de l'énergie du bord et est suffisamment simple pout être très fiable.

Christian
Avatar de l’utilisateur
cco
O passionné
O passionné
 
Messages: 283
Inscription: 15 Déc 2007, 23:23
Localisation: Au Portugal, puis traversée vers les antilles fin 2016 puis...

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Ioda » 21 Sep 2015, 14:50

Bonjour,

J'envisage l'installation d'un RA sur mon 435, probablement un Windpilot Pacific MF3 .

Compte tenu de la différence de prix entre la fourniture seule (achat direct à P. Foerthmann, environ 3800 euros) et la fourniture + pose par un chantier réputé (environ 5000 euros), je suis à la recherche de témoignage d'ovnistes qui auraient installé eux-mêmes leur RA, dans l'idéal un windpilot sur un 435 (Lei Lani, Ymanja, autres?).

P. Foerthmann m'assure que c'est simple et j'ai regardé la doc et les photos dans les dossiers techniques, mais n'étant pas un cador du bricolage, j'aimerai bien avoir des retours d'expériences sur la facilité du montage.

J'ai des questions en particulier sur le perçage de la jupe :
Pour les 4 points d'ancrage, avez-vous taraudé la jupe ou avez-vous mis un système du genre cheville Molly ?
Quelle était l'épaisseur de la jupe à l'endroit du perçage : 4 mm, 10/12 mm ? Il parait que Alubat a modifié l'épaisseur de cette partie à un moment pour intégrer cette problématique, savez-vous quand ?
Avez vous ouvert un regard par ailleurs pour contrôle régulier de l'étanchéité ?

Merci par avance,

Slts, Fabian

ps1 : impossible de joindre Alubat à ce propos. Quand je compose le 0251210802, on me dit que c'est un numéro non attribué. Et sur le site societe.com ils disent que la société est en liquidation. Des infos ?
ps2 : j'ai essayé l'envoi de mails en MP mais ils restent en boite d'envoi et ne passent pas en envoyé. Une suggestion?
Ioda
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 24
Inscription: 04 Mar 2015, 12:38
Localisation: Arzal

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Allegra » 22 Sep 2015, 10:33

Bonjour,

J'ai achete un 395 il y a 2 ans, bateau qui avait deja fait un circuit atlantique avec son ancien proprietaire et qui etait deja equipe avec un pilote "Hydovane". A notre tour, nous partirons l'annee prochaine de l'angleterre au canaries et puis la traversee par cape verdi jusqu'au St Lucia. Nous comptons rester en caribbe jusqu'au mois de mai 2017 et puis rentrer par Bermuda et les Azores.
Le Hydovane marche tres bien avec l'avantage d'un saffran independant. Biensur, c'est un peu encombrant dans les marinas mais je ne partirais pas sans.

Moi aussi j'ai essaye de contacter le chantier Alubat pour differents choses mais sans succes. J'ai ete au salon nautique de Southampton la semaine derniere et le representant anglais (Northsea Maritime) m'a rassure que le chantier reste en operation mais j'ai mes doutes.

Bonne navigation - Graham - Ovni 395 ALLEGRA
Allegra
O discret
O discret
 
Messages: 6
Inscription: 17 Oct 2013, 10:22

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Lei Lani » 22 Sep 2015, 23:47

Bonsoir,
Le chantier est reparti mais avec en gros moins d'un tiers des effectifs du passé et en se concentrant sur la production, donc très peu de personnes dans les bureaux.
Pour les pièces détachées courantes le chantier continue à les dispatcher et assure le SAV sur les bateaux neufs ou récents.
Pour des installations d'accastillage ou de nouvelles options sur des bateaux anciens je pense qu'il vaut mieux utiliser le réseau Alubat de distributeurs et agents par ex Arzal en Bretagne ou BMS en méditerranée, pour n'en citer que 2...

Pour répondre aux questions de Fabian, je pense que le WIndpilot et l'Hydrovane sont les 2 meilleurs régulateurs d'allure pour nos voiliers Ovni, bien que de concepts très différents, action sur la barre pour le Windpilot, direct pour l'Hydrovane, qui fonctionne aussi très bien tant que la taille du bateau ne dépasse pas les 45 pieds (i.e. un essai infructueux sur un 50 pieds).

Pour le montage il faut fixer la base avec les 4 boulons dans la jupe (le reste est très facile) et faire aussi un trou avec une scie cloche dans la paroi arrière du cockpit pour le passage des bouts (mettre un joint pour frottements et empêcher le cisaillement des manoeuvres) allant vers les poulies de renvoi vers la barre à roue.
En ce qui me concerne j'avais inclus dans le cahier des charges une demande de plaque de renfort dans la jupe pour le montage du Windpilot, mais je crois qu'Alubat l'aurait fait de toute façon car déjà plus d'une cinquantaine de 435 déjà construits avant le mien, avec de nombreux Windpilot montés.
Par contre je n'ai aucune idée pour les premiers 435 construits. Si c'est seulement une plaque de 4 mm un simple taraudage me semble léger vs. poids et surtout efforts en opération du WIndpilot. Le problème est que je ne pense pas (de mémoire !) que l'on puisse avoir accès au dessous de la jupe de l'intérieur sans découper de tôle (varangue ou bas du couple arrière ??). La meilleure façon de savoir est de percer la jupe aux 4 axes en prenant un foret de petit diamètre pour commencer. si c'est du 10 ou 12 mm c'est bon, sinon il va falloir faire du découpage et de la soudure de tôles :roll:
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Ioda » 25 Sep 2015, 15:16

Reg.jpg
Geschlossen.jpg
Geschlossen.jpg (21.66 Kio) Vu 1305 fois



Bonjour,

Merci Graham et Lei Lani pour vos réponses.

Sur le 435 je confirme qu'il n'y a effectivement pas d'accès à l'intérieur de la jupe (caisson fermé).

Dans le même temps P. Foerthmann m'a indiqué par mail une possibilité de montage que je partage avec vous. Dans le cas d'une tole de 4 mm ne permettant pas le taraudage, il propose d'ouvrir un regard juste sous le régulateur afin de pouvoir visser des écrous par l'intérieur. En revanche pas de problème structurel selon lui sur la tenue de la jupe avec ce montage (et donc pas besoin de renforts / soudage).

Ci-joint les photos qu'il m'a envoyé pour exemple.

Je pense donc que je vais procéder cet hiver en faisant un "sondage" au niveau d'un des 4 points d'ancrage avec un foret fin. Si 10/12 mm ou plus je taraude, si 4 mm je fais comme indiqué par Peter.

Si des personnes ont d'autres témoignages d'ici là, je suis tjs preneur.

Pour Graham nous avons également prévu une boucle atlantique sur 2016/2017, n'hésite pas à me contacter en MP pour échanger.

A plus,
Fabian

ps : même avec moins d'effectif, c'est tout de même étonnant que le numéro ne soit plus attribué. Il y a quelque mois ça répondait encore.
Ioda
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 24
Inscription: 04 Mar 2015, 12:38
Localisation: Arzal

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Lei Lani » 25 Sep 2015, 23:04

C'est en effet une solution pour éviter de découper les tôles à l'intérieur. If faudra tout de même opérer proprement pour soigner / préserver l'étanchéité du caisson, ce qui semble OK sur ces photos. Cela devrait permettre aussi d'insérer de grosses rondelles dessous avant les écrous ou mieux de petites plaques alu disons de 8mm d'épaisseur pour rigidifier l'ensemble entre 2 boulons dans le cas où la jupe ne serait faite que de 4 mm sans renforts
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede bombyxe » 26 Sep 2015, 08:38

Bonjour,
j'ai visité récemment un 445 "chouchouté" par son propriétaire. Ce dernier rédige également un blog extraordinaire par la richesse et la précision de ses informations. Je transmets ici le lien qui permet de visualiser le montage d'un régulateur Hydrovane réalisé sur ce navire (et visiblement également sur des unités plus petites): http://marc-hanami.blogspot.fr/search/label/Régulateurs
Bon montage!!! :wink:
bombyxe
O discret
O discret
 
Messages: 10
Inscription: 15 Fév 2015, 11:29

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Ioda » 20 Avr 2016, 16:02

Bonjour Lei Lani, bonjour à tous,

Suite à mes postes précédents sur ce fil, nous avons donc acheté un Windpilot Pacific.

J'ai commencé à l'installer. Bonne surprise (on en a parfois!), notre jupe, sur un 435 de 2001, était également renforcée. Ce qui veut dire que j'ai pu tarauder la jupe sans avoir à percer de regard dans la jupe pour mettre des boulons comme mentionné plus haut.

J'ai quelques question pour Lei Lani pour la suite de l'installation. J'ai vu que tu avais excentré la tige transversale pour permettre le passage de l'échelle de bain. Selon ton expérience, pas de problème à l'usage avec cette configuration ?
Autre question sur le même sujet : j'ai vu que tu as fait courir la manœuvre tribord le long de cette tige transversale, puis qu'elle repart sur babord avec l'autre manœuvre pour passer via le trou fait à l'arrière du cockpit. Pas de problème non plus à signaler avec ce montage ? (parfois on voit partir les 2 manoeuvres directement vers le trou).

Dernière question : pour le trou fait à l'arrière du cockpit à la scie cloche, quel genre de joint as tu utilisé pour protéger les manoeuvres du ragage?

Merci par avance,

Slts,
Fabian, de Ioda
Ioda
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 24
Inscription: 04 Mar 2015, 12:38
Localisation: Arzal

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Lei Lani » 23 Avr 2016, 12:47

Bonjour à tous,
C'est une bonne chose que la jupe soit renforcée même sur les premiers 435. Alubat avait déjà construit un grand nombre de 43 avant les premiers 435 et il est fort à parier que de nombreux régulateurs avaient déjà été montés dont certains par le chantier qui a pu se rendre compte du besoin de renfort à cet endroit.
Pour répondre aux questions de Fabian :
De mémoire (je n'ai plus ce bateau depuis un moment) on doit décentrer cette barre à cause de l'échelle de bain. Par contre aucun problème sur le fonctionnement du régulateur; ce que j'avais vérifié avec Peter de Windpilot avant le montage et ce qui s'est avéré juste en pratique. Pour le joint du PVC assez épais, disons 5 mm. Après le passage des 2 bouts il y a 2 poulies en fond de cockpit sur la paroi verticale.
Le plus difficile a été de mettre au point un système efficace de tension des bouts de ces manoeuvres pouvant être largué facilement. J'avais utilisé un système de vis sans fin du style d'un ridoir d'étai de petit dériveur.
Bon courage et bon vent !
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 216
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays

  • Facebook
  • Twitter

Re: Régulateur d'allure

Messagede Ioda » 28 Avr 2016, 14:05

Merci bien !
Ioda
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 24
Inscription: 04 Mar 2015, 12:38
Localisation: Arzal


Retourner vers Navigation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités