voiliers bateaux aluminium ovni

Vers le contenu


Traînard de Jordan

Tout ce qui contribue à la sécurité du bateau en navigation ou au mouillage
  • Facebook
  • Twitter

Traînard de Jordan

Messagede Zephyr » 14 Aoû 2009, 17:39

bonjour à tous,
la lecture et relecture de ces fils : bateau-cape-t389.html et stabilite-des-deriveurs-integraux-ovni-mauvais-temps-t182-15.html me font penser qu'au delà de certaines conditions de vent et de mer vraiment fortes, pour ne pas dire dantesques, la fuite dérive relevée sous tourmentin ou peut-être même à sec de toile, en supposant bien sûr que l'on ait suffisamment d'eau à courir, risque de devenir la seule solution de survie à la tempête.

Que penser alors de l'utilisation d'un traînard de Jordan ? Est-ce que quelqu'un en a un à bord ?

Pour ceux qui ne se souviendraient plus, il s'agit d'un trainard série, c'est à dire un ensemble de nombreux cônes ou petites ancres flottantes mis en série avec un bout lesté, développé par un ingénieur aéronautique américain suite à la terrible tempête du Fastnet de 1979. Vu le nombre de cônes et le lest de la ligne, le traînard travaille toujours normalement malgré les vagues et déferlantes; ce qui n'est pas le cas d'une unique ancre flottante où les à-coups conduisent généralement à de la casse. Le positionnement sur l'arrière, c'est un traînard, semble plus facile que la mise en place d'une ancre flottante et le bateau continue à avancer normalement en marche avant, au lieu de reculer, exposant moins le safran.
Pour ceux intéressés, on peut trouver plus d'infos ici : http://www.jordanseriesdrogue.com/ . Il semble très faisable de s'en confectionner un. On le trouve aussi en kit aux USA chez par exemple : http://www.acesails.com/ pour moins de 1000 $.
Zephyr
O discret
O discret
 
Messages: 7
Inscription: 07 Aoû 2008, 16:59

Re: Traînard de Jordan


Note : vous voyez cette publicité car vous n'êtes pas connecté au forum
Annonces
 

  • Facebook
  • Twitter

Re: Traînard de Jordan

Messagede Jean Louis » 16 Aoû 2009, 02:27

Merci pour ces infos intéressantes. J'avais entendu parler de ces trainards série, mais ne me souvenais plus des spécificités.
Quand on lit les récits de gros temps sur le site indiqué cela donne envie d'en fabriquer un. Pas mal de boulot quand même vu le nombre de cônes !

Du côté positif je vois de fait une beaucoup plus grande stabilité du bateau, un safran et pilote qui ne devraient pas souffrir, et une fois en fuite une vitesse réduite de par ex 2N au lieu de 10N, utile quand l'eau à courir est comptée où lorsque l'on ne veut pas perdre trop de miles par rapport à la route. Sur une fuite de 24 H c'est moins de 50 NM de perdus par rapport à 250, pas mal !

Du côté potentiellement négatif je vois un arrière encore plus exposé aux déferlantes vu la faible vitesse de bateau, d'où mon intérêt décuplé pour améliorer le système de fermeture de la descente. Il faut absolument changer aussi les grilles d'aération moteur donnant sur la jupe arrière par un système (trappes ?) pouvant fermer facilement et hermétiquement. Honteux qu' Alubat utilise encore ces grilles plastiques à 2 sous, alors qu'une vague mal prise va remplir la cale moteur d'eau salée !! Les 2 tuyaux d'aération sont suffisamment importants pour embarquer un bon paquet d'eau. Même si on oublie un jour d'ouvrir ces trappes, le moteur continuera à fonctionner... alors que si l'on embarque trop d'eau salée, bonjour les emm... ?!
Avatar de l’utilisateur
Jean Louis
O intéressé
O intéressé
 
Messages: 29
Inscription: 27 Mar 2007, 09:32

  • Facebook
  • Twitter

Re: Traînard de Jordan

Messagede Alibou » 27 Mai 2014, 16:01

Je viens de relire le fil sur le naufrage du voilier Alliage http://www.ovniclub.com/forum/naufrage-deriveur-integral-alliage-atlantique-t1104.html qui fait référence au trainard de Jordan.

Je n'en ai pas encore un à bord mais ai souvent hésité...et hésite encore :roll: car peut faire partie de l'équipement qui ne sert jamais, si ce n'est d'encombrer les coffres, mais le jour où vous en avez réellement besoin peut vous sauver la mise.

En théorie c'est un système très bien étudié, le grand nombre de cônes et la chaine de lestage en font un système sûr, qui aurait pu sauver pas mal de vies si les voiliers de course et autres déplacements légers de la course du Fastnet 79 en étaient équipés. C'est cette tragédie qui a conduit Jordan à poursuivre ses recherches sur les traînards. Contrairement à une ancre flottante, qui en général sous dimensionnée va éclater rapidement, il n'y pas d'à coups brutaux ou de rappel car un nombre suffisant de cônes restent toujours immergés.

Si vous décidez d'en acheter ou fabriquer un, il faut par contre s'assurer :

que votre version est vraiment solide et adaptée au poids et aux forces qui vont s'exercer sur votre bateau lors d'une tempête. Si un ou 2 cônes éclatent ce n'est pas grave vu le nombre. Par contre les aussières et les épissures doivent pouvoir tenir. Ceux qui s'en sont servis dans des situations réelles rapportent un grand nombre de dommages par ex cosses cœur déformées et parfois des aussières usées très rapidement nécessitant l'élimination de tout point de ragage sur le voilier pour l'amarrage du traînard.

avoir pratiqué quelques essais de mise à l'eau dans des conditions de vent fort sans attendre la tempête et disposer de points d'ancrage suffisamment solides à la poupe de son bateau sans ragage possible

étudier comment le traînard va pouvoir être remonté à bord, suivant son bateau et équipage. C'est à mon avis la phase la plus délicate. Quand on voit les forces en jeu, simplement avec 2 aussières mises à l'eau par 35 N de vent sur un petit voilier sur lequel on avait pourtant pensé à frapper ces aussières en premier sur les taquets à la proue pour pivoter et arrêter le bateau avant de pouvoir les reprendre , on se dit que ça ne va pas être de la tarte, car dans la majeure partie des cas on ne va pas attendre 36 ou 48 H que la mer se calme pour enlever le traînard et renvoyer de la toile; sans compter les cas plus urgents : apparition d'une terre sous le vent, route de collision avec un cargo, ...
C'est ce dernier point qui nourrit mon indécision.

Un tout dernier point il faut bien entendu disposer d'une fermeture de descente étanche et d'un cockpit autovideur avec de gros trous de vidange, car bien que le bateau soit stabilisé sa poupe sera soumise à l'attaque des déferlantes.
Alibou
O passionné
O passionné
 
Messages: 103
Inscription: 17 Aoû 2007, 19:31

  • Facebook
  • Twitter

Re: Traînard de Jordan

Messagede Dummy » 27 Mai 2014, 23:50

Alibou a écrit: ... comment le traînard va pouvoir être remonté à bord, suivant son bateau et équipage. C'est à mon avis la phase la plus délicate.

C'est ce que dit Skip Novak dans sa série de vidéos sur le gros temps, qui en plus n'en voit pas l'utilité sur ses 2 voiliers après 25 ans de navigation dans les mers du sud, mais le plus petit Pélagic de 54 pieds a un déplacement de 25 T. Le voilier MorgansCloud a mis au point un système en utilisant un moteur électrique sur ses plus gros winches (ce sont des winches manuels) mais ça ne me semble pas 100 % fiable comme procédé et un peu compliqué, alors que dans le mauvais temps il faut du simple et du solide...
A voir toutes les Actualités Voile : ici
Avatar de l’utilisateur
Dummy
O passionné
O passionné
 
Messages: 377
Inscription: 21 Fév 2007, 10:07
Localisation: La Rochelle, F

  • Facebook
  • Twitter

Re: Traînard de Jordan

Messagede Lei Lani » 01 Juin 2014, 12:49

En ce qui concerne les traînards, voir aussi le Galerider
Certainement moins efficace ou fiable que le trainard série de Jordan, car risque d'accélération dangereuse du bateau si sortie de l'eau ou d'une vague (impossible avec le grand nombre de cônes immergés du Jordan), mais certains utilisent ce Galerider pour maintenir l'étrave du bateau à la cape dans du mauvais temps, lorsque le bateau, bien que ses voiles d'avant soient entièrement enroulées, continue à abattre (e.g. fardage des enrouleurs par vent très fort). Facile à mettre à l'eau et à remonter à bord car efforts bien moins importants qu'avec une ancre flottante classique proprement dimensionnée pour le bateau.
Bon vent à toutes et à tous !
Avatar de l’utilisateur
Lei Lani
O passionné
O passionné
 
Messages: 221
Inscription: 21 Fév 2007, 15:55
Localisation: Port ou zone, Pays


Retourner vers Sécurité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités