Bateaux ovni
Accueil Portail

Forum

La météo à bord

Meteo marine : toutes zones


   Notions de météo  |   Cyclone tropical  |   Echelle de Beaufort  |   Glossaire météo  |   Météo à bord  |   Gribs vent

Réception des prévisions météo :

Si l'équipement météo minimum de base peut ne comprendre qu'un baromètre et un poste de réception BLU, la majorité des bateaux de voyage sont maintenant équipés d'un ordinateur et d'un moyen pour communiquer loin des côtes : BLU émetteur-récepteur (ex. ICOM) avec modem (ex. Pactor) ou téléphone satellite (ex. Iridium), voire les deux! Ceci permettra d'effectuer des requêtes par e-mail pour obtenir des bulletins texte (voir saildocs) et fichiers de prévisions de vent (voir Gribs).

barometre

Les indications du baromètre

Les variations du baromètre sont instructives. Utiliser un baromètre qui conserve l'historique des pressions; existe aussi en version électronique (ex. photo ci-contre). Une chute du baromètre régulière de l'ordre de 1 hPa/heure correspond environ à un vent de force 6. Une chute de 10 hPa en 6 heures indique l'arrivée d'un coup de vent (force 8); quant à moins 15 hPa en 6 heures, il faut s'attendre à une véritable tempête ! (force 10).

Au port ou au mouillage

En dehors des informations et bulletins disponibles dans les capitaineries, l'essor du Wifi permet de disposer de toutes les ressources internet au port et même au mouillage (avec une antenne wifi, ex. WaveRV Marine 8db USB).

En croisière côtière

On utilise le plus souvent la VHF pour recevoir les bulletins météo. Voir le guide de Météo France déjà mentionné, et les sites météos des pays visités pour obtenir fréquences et heures de diffusion. Dans certaines zones comme en Méditerranée le dernier bulletin est diffusé en boucle, ce qui est très pratique pour le plaisancier en vacances !

Au grand large

Les récepteurs Navtex/Fax (ou logiciels équivalent sur ordinateur couplé à une BLU par modem) permettent de recevoir des cartes météo complètes. Le fascicule 96 du Shom, le site HFfax, ainsi que ce guide NOAA (pdf en anglais) donnent les infos utiles (fréquences, heures et contenues des transmissions). Cependant qualité de transmission variable et temps d'acquisition assez long font que l'on privilégie de plus en plus l'option gribs, surtout si l'on a pu déjà écouter un bulletin météo radiodiffusé.
On énumère ci-dessous les méthodes d'acquisition de prévisions météo (texte et gribs) par requêtes e-mail à partir d'une BLU ou d'un téléphone satellite.

La météo avec Saildocs.com :

Les utilisateurs de Saimail connaissent le serveur de mail et service météo annexe Saildocs, ouvert aussi aux non-membres. Celui-ci permet d'obtenir des bulletins météo par e-mail via BLU. Pour obtenir des infos il suffit d'envoyer une requête à : query@saildocs.com avec dans le sujet de l'e-mail: send sopac (exemple pour obtenir les noms des bulletins pour Pacifique Sud). Ensuite vous envoyer send + nom du bulletin qui vous intéresse et Saildocs vous envoie automatiquement le dernier bulletin (surveillez votre filtre antispam car envoi par robot). Pour plus d'infos envoyer un message à info@saildocs.com. En plus des fichiers météo texte on peut aussi obtenir des fichiers Gribs.

grib fichier meteo
Un fichier de vent Grib impressionnant,
tempête sur le Golfe de Gascogne !

Visualiser les Gribs météo :

Les fichiers GRIB (GRIdded Binary data) sont des fichiers météo compacts donnant les prévisions de vent sur une zone déterminée. Ils sont issus des modéles mathématiques de prévisions de la NOAA (National Oceanic & Atmospheric Administration américaine) Wwave3 (niveau de la mer) et GFS/AVN (10m). A noter que ces prévisions fonctionnent en général très bien sur les grandes étendues océaniques ouvertes, mais ne bénéficient pas des ajustements des météorologues connaissant particulièrement bien une zone. Ce sont des moyennes, avec une maille assez large de l'ordre de 30NM, auxquelles il faut souvent ajouter 15 % (ex de voilier avec mât de 15-20m) et encore au moins 20 % pour obtenir la force du vent dans les rafales.

Logiciels pour visualiser les Gribs :

Pour ceux qui ne disposent pas d'un logiciel complet de navigation comme par ex. Maxsea ou Raymarine, plusieurs logiciels gratuits permettent de visualiser ces fichiers.

» Téléchargement : UGRIB :
Il faut s'inscrire sur le site (gratuitement) pour que le lien de téléchargement (download) apparaisse.
Si l'on dispose d'une connexion internet (ex. Wifi) on peut utiliser la carte de sélection des fichiers gribs sur le site :
Sélection Gribs UGRIB, ce qui est très pratique.

Maxseaviewer (pas nécessaire si vous avez déjà le logiciel Maxsea avec l'option météo): téléchargement (225 Mo)
On peut aussi utiliser Zygrib ou Noé viewer, ou le nouvel outil de Météo France Navimail (logiciel gratuit mais Gribs facturés sur compte à points).

Autres sources de Gribs :

Si beaucoup de Gribs gratuits ou payant sont basés sur les modèles de la NOAA, d'autres sources par ex. du SHOM ou de Météo France sont aussi disponibles, voir Navimail (payant). La qualité de ces fichiers est par exemple bien meilleure pour la Méditerranée grâce à un maillage plus serré et où l'assistance humaine de météorologues connaissant la region est utile.


»» Téléchargement des gribs

(Inclus les instructions pour recevoir les fichiers Gribs par e-mail à partir du serveur de Global Marine Net)